Les femmes punu les plus puissantes

Ces femmes sont puissantes , elles exercent une véritable autorité soit économique, financière ou judiciaire, certaines d'entre elles peuvent vous envoyer directement en prison.Voici
  1. Madame NZAMBA née MAYOKO Viviane Premier juge d'instruction au TRIBUNAL DE PREMIERE INSTANCE DE MOUILA
  2. AUBIAN née MBOUMBA Clarisse Vanessa, juges des comptes.
  3. Contrôleur financier : Mme Philomène MOUSSAVOU DGCF
  4. Manomba Kombila elle est présidente de la Médiature de la République, Créée en 1990 par décret présidentiel.
  5. Bernadette Bourobou Koumba, épouse Tchibinda, la nouvelle député(e) de l'Union du peuple gabonais (UPG) du 2e siège du 3e arrondissement de Libreville, vainqueur face a l'un des baobabs de cette même scène, Jean-Boniface Assélé, député dans cette circonscription de 1990 à 200.Une performance qui fait d'elle une "star", pour ne pas dire une mascotte du parti de Pierre Mamboundou, et peut-être de la Représentation nationale. Première femme député de l'UPG, son élection, et celles d'autres nouvelles venues à l'Assemblée nationale, Source : Journal L'Union Plus du 24 Janvier 200
  6. Général de Brigade ADA ABESSOLO, épouse MOUNDOUNGA Flavienne.- Direction générale de l'organisation et des personnels- Directeur général:
  7. Marie Agnes Koumba, secretaire generale a la vice presidente
  8. Mme Buase Bu Nding Chantel · Directeur Ascoma Gabon Port-Gentil \
  9. Lisette YUINANG épouse LIMA(Femme d'affaires à Port-Gentil)
  10. Madame Yolande BIVIGOU Présidente Association gabonaise des femmes professionnelles de l’agriculture (AGFPA) L’association gabonaise des femmes professionnelles de l’agriculture est une organisation née au sein du ministère de l’agriculture qui œuvre pour la promotion du développement des communautés par la formation, la sensibilisation et la recherche action auprès des populations. Fondée en janvier 2001, Présidente Association gabonaise des femmes professionnelles de l’agriculture (AGFPA)
  11. Madame Yolande BIVIGOU. L’association gabonaise des femmes professionnelles de l’agriculture.
  12. Mme MATSANGA MACKOSSOT Ginette épouse NGUIMBI, Enseignante à l'UOB, confirmée. Elle a publie un ouvrage sur DE L'INSCRIPTION DE LA PALABRE TRADITIONNELLE DANS LE THEATRE FRANCOPHONE D'AFRIQUE CENTRALE (LES PUNU DU GABON)
  13. Chef de service des mœurs. Lieutenant-Major MOUSSAVOU Sylviane
  14. Dr NDONG (née: YOUSSOUF) Georgette, Gynécologie Obstétrique Organisation des Premières Dames d’Afrique contre le SIDA
  15. Chef de service des mœurs. Lieutenant-Major MOUSSAVOU Sylviane
  16. Mlle KOMBILA Huguette Patricia, Inspecteur Central du Trésor de Direction de la Programmation des Ressources et des Règlements
  17. Huguette M. Moussodou, conseiller des affaires culturelle ambassade des USA
  18. Maganga albertine , ex députés et enseignante a UOB
  19. Bignoumba Josephine département environnement Elf Gabon
  20. Mme Martine BOUANGA, CHARGES DE MISSION DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE AUPRES DU PRESIDENT DU CONSEIL ECONOMIQUE ET SOCIAL
Envoyez nous vos commentaires à propos de cette liste ou des personnes qui auraient figurées et qui sont absentes.Elle tient tient compte be de notre base de donnée 2007.

MERE PUNU

La mère des punu s'appelait Bouanga, Igorhu Bouengu ou Ndeyi.
Bouanga était belle, propre et noire. Elle était noire dans toute la perfection de son type, avec ses grands yeux noirs veloutés et son nez fin.

Elle était intraitable, belle, fière, volontaire, tenace et inébranlable. Elle était une cultivatrice avec des grands talents de chasseresses, aussi elle donna naissance à Bujala, Mitsimba, Bibamba, Bagambu, Bumwele, Yongu, Mitsumba, Badumbi, Dijaba, Dikanda, Ndingi, Bavela.

Salade de coeur de palmier




Salade de cœur de palmier


  • 1 demi cœur de palmier frais
  • 1 citron\20 cl d'huile d'olive
  • 3 blancs de laitues
  • 3 tomates
  • 50 g d'olives noires
  • 1 bouquets d'herbes aromatiques
  • Sel
  • Poivre
Epluchez au couteau le cœur de palmier et râpez -le avec une mandoline ( râpe à carotte) bien tranchante.

Assaisonnez la laitue a l'eau en faisant bien attention a ne pas casser feuilles


Coupez les tomates en lamelles. Dénoyautez les olives et coupez les en petits cubes.


Dressez votre assiette avec go
ût: mettez le cœur de palmier dans le cœur de la laitue, puis décorez avec des petites lamelles de tomates, les olives et le bouquet d'herbes aromatiques.Les olives et le bouquet d'herbes aromatiques.

Le look loli pop maintenant!


Le look loli pop maintenant! : Ce style est vraiment trop mimi ! super kitch , il est a la fois influencé par l'univers pop rock des stars américaines et des mangas japonnais.

Ce look est vraiment original et tres coloré et on peu l'adapter a notre gout.Majoritairement dans ce look on voit:
-Des pois-
-Des rayures
-Couleurs flash







Origines des clans Imondou et Dijaba

Quatre sous-groupes Imondu : Bumweli, Mubinga, Muvela et Ibasi.
Quatre sous-groupes Didjaba : Minzumba, Mugodju, Ilabu et Djungu.
Origines situées à la lagune Banio, en provenance du Congo.
Implantations suivant les sous-groupes entre Tchibanga, Moabi,
Ndendé et Mabanda.
Récit punu en 1988 de MIVINGOU MOUNDOUNGA Albertine, [84]

Cuisine classique du sud

Les salades sont mes favoris pour manger à la maison pendant les vacances. J'aime particulièrement la variété des couleurs des salades, goûtsts et couleurs de mange, ou papaye et les petites pièces de citons.

Salades de caramboles

Poulet a la soupe de mais

Moutons aux champignons

Filets de sol

Sauce salsa

Mouton au fromage et grille dans un vetable salade

Ragout de sanglier avec une sauce de cibouleette reduite de poulet

Seafood mayoumba

Gambas de gamba

Pot de champignons

Canard sauvage a l’orange

Crabes a l’avocat

Sanglier aux champignon


Legumes braisers

Riz sauvage

Riz sauvage baudin

Riz de noix de palmeaux certises

Pattes aux herbes

Pattes a la semoule

Diara fumes

Poisssons fumes aux aubergines

Poulet braises

Canard confit

Pigeon

Dinde

Poissons fumes a l’oseille

Foufou grilles

Pangolin masssanga a la sauce tomate aux champignons

Crocodile a l’odika

Singe au Gnouamboue

Boa au chocolat

Caiman au bouillon


Entrée
Mariné haricots avec une ognon douce
à la bajag
Salade Bajag
Carpes farcies de Mayumba
Salade Mam Simbu
Salade avocat
Safou de la nyonié
South western salade Caesar
aux croûtons avec poulet

Plat de résistance
Bajag casserole de poulet
Sauce noire d' antilope avec patates douces
Bajag classique mouton avec couscous
Caneton braisée
Machoirons à l'étouffée et d'odika
Poulet braisé Paul Mouketou
Soupes aux huitres a la Mayumba
Gambas ave soupe de moules
Poissons fumés à l'aubergine
Boulets de viandes aux riz
Filet de bœuf à la montagne Mangoumbi
Feuilles de manioc célestiel

Accompagnements
Boulette d'ignames jaune à la tchibangaise
Boulet d'ignames blanches
Boulet violettes
Boulettes de bananes
Manioc
Cassada
Riz brun

Desserts
Glace de papaye à la mangue
Glace de goyave à la mangue
Fruit de la passion aux piments
Tarte Tchibangaise
Purée de taro à la briarde
Gâteau de carambole

Les bon plats du sud

Malobi

C’est un terme générique qui désigne à la fois le tubercule de manioc, le manioc sur pied, le manioc ramolli dans l’eau, le manioc cuit après avoir été ramolli dans l’eau. Quand il est attribué une personne, il prend un sens figuré qui sous-entend un individu sans énergie et facilement influençable. Voyons ce terme au sens où nous l’entendons ici, c'est-a-dire le tubercule de manioc ramolli après immersion d'une semaine dans I’ eau. La préparation de ce produit commence par la recherche des tubercules de manioc : Ces derniers sont épluchés et trempes dans l’eau pendant quatre ou cinq jours. Ou sont ensuite nettoyés et découpés en petits morceaux qui feront I’ objet d'une longue cuisson. En effet, ces morceaux de manioc ramolli sont disposes en cercle sur un épais coussinet de feuilles installe dans une grande marmite. Ce coussinet est appelle «bitsangue». Tout ce manioc est ensuite recouvert avec beaucoup de feuilles. On y met de I’ eau en prenant la précaution qu'elle n'atteigne pas le niveau du manioc. Car ce manioc ne doit recevoir que la vapeur chaude venant de I’ eau en ébullition. C'est ici le même principe de la couscoussière. Cette marmite est mise sur un feu nourri pour une durée de six ou sept heures. On y ajoute de I’ eau de temps en temps afin de remplacer celle qui s'évapore. Au terme du délai requis, la marmite est retirée du feu et le manioc est découvert. Ce dernier est de couleur rose clair s'il a atteint le bon niveau recherche par les grandes spécialistes de cette cuisine. Par ailleurs, il doit être légèrement caoutchoute et se plier sans se rompre. Les enfants disent que la consommation d'un tel manioc avec une bonne sauce de noix de palme est comparable à la descente d'un fleuve par une pirogue.


Massigu

Ce terme désigne à la fois la matière première et le produit extrait de cette matière première. II s'agit d'atangas sauvages de petite taille que l’on va cueillir en forêt à une époque de I’ année. Ces atangas sont cuits à la manière habituelle, c’est-à-dire trempés dans I’ eau bouillante d'une marmite retirée du feu et bien recouverte. Après dix à quinze minutes, ils sont cuits et sortis de leur bain chaud. La pulpe de ces atangas cuits est extraite pour être rassemblée dans un récipient. Elle est salée et mise en petits paquets enveloppés de feuilles. Ces paquets prennent ensuite la direction des étagères de la cuisine pour le séchage. La consommation peut intervenir au bout de quelques jours.

Bikandu

Le terme désigne les amandes de mangues sauvages servant à la fabrication de « ndog » couramment appelé chocolat local en raison de sa couleur et de sa texture. Ce chocolat est aussi appelé « Odika » par les peuples omiènè. II est consomme soit sous sa forme initiale soit sous la forme dog. Examinons la première phase. Après leur récolte, ces amandes sont séchées au soleil et sur les claies de cuisine pendant plusieurs jours avant d'être grillées clans une poêle contenant de l’huile. Ce grillage dans l’huile chaude est suivi du broyage de ces fruits clans un mortier en vue de la formation d'une pate onctueuse. Cette dernière est délayée clans une sauce contenant déjà d'autres ingrédients. En dehors du mortier, ces fruits grilles peuvent être écrases sur une planche de cuisine afin d'obtenir cette même pate onctueuse. Pour la deuxième phase, cette pate onctueuse est déversée clans un bol ou clans plusieurs bols ou elle se refroidit et durcit. A partir du deuxième jour, ces blocs durs sont régulièrement exposes au soleil pour leur séchage. Apres cette phase, ces blocs sont enveloppes.de feuilles sèches de bananier et déposes sur des étagères de cuisine en attendant leur utilisation. C'est ce produit qui est appelé « ndog » ou « odika ». C’est une denrée alimentaire très prisée par certains ménages. Pour sa consommation, un simple grattoir de cuisine passe sur sa surface, permet d'obtenir une poudre de ce produit qui va droit clans une sauce.

Mubodi

C'est un genre de chocolat blanc. Il est appelé « ompegue » par les Galoa et « Okondjilo » par les Teke et les Obamba. Des amandes fraîches de mangues sauvages sont pilées clans un mortier. Il en sort une pate visqueuse qui est séchée plusieurs jours au soleil, cette pate est ensuite déposée sur les étagères de cuisine pour un autre séchage. Après cette étape, ce produit est bon pour la consommation. Cependant, la fabrication de ce produit obéit à un rite qui exige le respect de quelques interdits. II s'agit de I’ abstinence préalable et de l’absence de menstrues. Toute femme ne remplissant pas ces conditions, ne peut se livrer à cette opération. Dans le cas contraire, le résultat obtenu est dit de mauvaise qualité. Remarques) La préparation de ce chocolat blanc commence toujours par la réduction en pate des amandes fraîches de mangues sauvages. C’est le cas chez les Galoa, les Obamba, les Teke, les Nzebi, les Pove, les Massango, les Punu, etc. Cette préparation se termine par le séchage qui comporte quelques variantes) Le respect des mêmes interdits est une obligation chez la plupart de ces peuples. Envoyez-nous d’autres recettes typiquement punu, nous voterons la meilleure recette. mailto:recette.Mujabitsi@hotmail.com