Devinettes yipunu

Makwanana? za!
Ghune djia piosi, ghune djia piosi?
Celui-ci dit laisse-moi passer , l'autre aussi dit laisse-moi passer.
Qui sont-ils
?
Au début de chaque devinette , la formule ''makwanana , nza'' revient toujours rappeler à la personne interroger de prêter attention.

Makwanana? za!
Leng-leng o djulu milandu?
Qu'est ce qui pend au sommet des montagnes?

Postez vos réponses dans commentaire ou envoyez dans mon email mujabitsi@hotmail.com

Les temps anciens


La vie du village par le passé dans le Sud Gabon,
Les activités quotidiennes ont été largement dictées par les contraintes particulières de l'environnement équatorial: contrairement aux peuples des forêts de l'intérieur du Gabon, le myene et le Shira-Punu ont vécu dans un environnement diversifié associant côte de la mer
, les lacs et les marais, les forêts, les prairies et collines raide .Cette région avec ses rivières, les lagunes et les prairies parfois très vaste a été beaucoup plus propice aux échanges et des contacts que la forêt profonde où Voyage peut être dangereux.

postcards J.Audemena
1904
Les femmes, l'agriculture, le style

Bien que de nombreux auteurs s'accordent sur leur beauté remarquable, la «Vénus noire» de l'ancien temps accordait une grande attention à leurs styles de coiffure à travers le Gabon.
Même aujourd'hui, il n'est pas rare, surtout chez les Punu, de voir deux femmes du village assises sur leur porte ou devant un étal de marché à tresser les cheveux en tresses fines et parfois le remplir avec mèches de cheveux.
Savoir plus/read more

Mouila region 1971,
Photo L.P
"Caca de cabris" ... bantu knots ou chinese bumps en anglais).
La figure ressemble aux choux mais l'enroulement, au lieu de se faire à plat se fait en hauteur, la clé ici est la régularité de l'entortillement et de l'enroulement...
Pour un résultat plus élégant, il est important de s'appliquer à réaliser un tracé original et net.





Il s'agit de la figure que les anglo-saxons nomment two strand twist ou double strand twist, et que je nomme "vanilles", car les deux brins entrelacés renvoient à des gousses de vanille:
deux brins et non trois comme les nattes (dites plaits ou braids ).

L'effet rendu est celui d'un entrelacs cordé.



Combinaison vanilles plates et vanilles coiffées


Le haut du front seul est ceint d'une couronne de vanilles plates le reste de la chevelure est en vanilles de l'épaisseur d'un crayon à papier.
la nuue est relevée à hauteur des vanilles plates et le tout est enroulé et torsadées en chignon horizontal.

Photo extraite de Let’s talk hair "Every Black Woman's Personal Consultation for Healthy Growing Hair" de Pamela Ferrell.

Grosses nattes avec rajouts et mèches blondes

Sur cheveux propres et peignés



JOYEUSES FETES

Sanglier garde royale.
Une recette simple avec juste le droit pour les porte-assaisonnements délicieux agneau présenté comme une garde d'honneur.
Cette recette permettra d'améliorer la saveur de l'agneau que le rack est présenté comme un seul rack, un rôti de côtes debout, ou comme une garde d'honneur.

Lire la recette
Canard grillé du village
Bien dorée et parfumée avec un goût distinctif grillé,le canard est une viande excellente pour la cuisson lentement sur le barbecue.
Poulet grillé
Parmi toutes les recettes de poulet, celui-ci prend certainement son «lieu comme l'un des plus savoureux. Ce qui pourrait battre la saveur de l'offre de poulet grillé et légumes couverts de cette sauce superbe? Celui-ci est satisfaisant, repas complet.



Poulet roti avec sauce sage orange
Poulet rôti
succulent et aromatisé au citron et glacé avec une sauce à l'orange piquant dans cette recette savoureuse.


Ailes de poulet a la crème noyé au fromage bleu
La douceur épicée de ces ailes de poulet chaud et la fraîcheur de ce tanginess savoureuse sauce au fromage bleu sont une combinaison de saveur formidable.

Devinettes yipunu

Makwanana? za!
Ghune djia piosi, ghune djia piosi?
Celui-ci dit laisse-moi passer , l'autre aussi dit laisse-moi passer.
Qui sont-ils
?
Au début de chaque devinette , la formule ''makwanana , nza'' revient toujours rappeler à la personne interroger de prêter attention.

Makwanana? za!
Leng-leng o djulu milandu?
Qu'est ce qui pend au sommet des montagnes?

Postez vos réponses dans commentaire ou envoyez dans mon email mujabitsi@hotmail.com

L'esprit du bajag

L'essence même du bajag se trouve dans un alcoolat scientifique qui combine passion et créativité. bajag est un état esprit et un comportement, l'homme bajag est quelqu'un de très habile dans le domaine de ce qu'il fait, cela s'est démontré dans les nombreuses taches qu'on lui a confié au début de la création de l'ASPAF.

Quand pour la première fois la direction du terminal pétrolier fut confié à un africain ce fut un bajag. Le bajag est prêt à défier mer, terre, ciel, vents et tempêtes.

La première femme à être mécanicienne d'avion était bel et bien une bajag.

la plus part des bajags avant l'indépendance étaient de la race de mécanicien, technicien chauffeur de bus et de camions et électricien. Un bajag sait quelqu'un qui connait aussi bien utiliser son cerveau que ses deux mains. Le bajag aime à résoudre les problèmes complexes , c'est un passionné d'engins, de construction en un mot un bricoleur,un requinqueur. La créativité, l'esprit de compétition et la mobilité sont son refrain. Depuis son tendre enfance il a su développer la logique et la science en construisant son propre environnement. Le bajag est le seul à contredire Senghor dans sa description de l'africain et la méthode.

L'esprit d'aventure ,l'amour de l'engin et la technologie et de commerce (muteti). Il a l'art et le secret de faire fonctionner ce qui ne marche plus. Lesprit bajag est une composante de cerveau, muscle et d'amour du terroir. Le spirit du bajag se résume dans l'indépendance morale et financière.

Notre sélection 2010

Notre sélection est faite sur le reflet du style bajag/punu. Le style bajag se focalise sur ce que nous postons tous les jours dans notre blog au sujet de la culture, de l'histoire, du langage et l'environnement des punu. Consultez notre spécial dossier du mois de mais sur le fashion. Le style bajag contrairement au style librevillois très occidentalisé est un style...Lire plus

Comment les punu célébraient autrefois noël?

Si vous voulez célébrer un véritable noël dans la veille façon punu, assurez vous que vous aviez suffisamment, d'énergie, d'enthousiasme, de pétroles, de lampes tempêtes et du bois pour faire un feu de bois de réveillon.

Noël était le jour où chaque punu sortait de ses pindis pour communier et partager avec les autres paysans. Les mouvements, les bruits de machettes et des marmites annonçaient un grand évènement. Les parents se rasaient la barbe et se faisaient tout propret. Tandis que les mamans portaient leurs mouvevis , les hommes portaient leurs meilleures pièces de raphia.

Le réveillon se faisait autour d'un feu de bois, on allumait un foyer avec du bois bien sec. Parfois le bruit de noël était accompagné des chants d'écoles,scouts pour les ados et pour les religieux les chants d'églises. "O Bethléem" de papa Michel Moundounga était devenu le chant par excellence de célébration.

Monseigneur Raymond-Marie-Joseph de La Moureyre de la congrégation du Saint-Esprit ordonné évêque en 1959 au diocèse de Mouila avait donné une grande importance à cet évènement.

Le gibier et la nourriture étaient nécessaires pour rendre la cérémonie joyeuse, un grand festin était donné le 25 dans la mi-journée , toute sorte de giambe (sauce), bikandu odika, migung pâte d'arachides, poghe na cube accompagnés de malobi, mubodi, matouka et le massigu à la place du gâteau de bûche, étaient prêts pour célébrer la nativité du Christ.


Pas besoins de cadeaux, car les enfants punu étaient remplis de créativités pour créer leurs propres jouets, pour les filles la création des célèbres poupées de noël à base de racines d' herbes et pour les hommes la création des voitures, avions en cœurs de bambous étaient là pour satisfaire leurs aspirations. Les jouets made in china, les banjers rien ne rappelle les Noëls passés.

Edito

Yall!!!

La nouvelle année s'approchant j'ai apporté quelques changements, notamment celui de mettre l'essentiel des informations sur la page d'accueil. De plus j'ai ajouté des nouvelles rubriques tels que :businessmuteti, concours, tech. Nous travaillons sur le développement d'un chat/forum fiables et d'autres rubriques ne dit on pas"mbo kia agha paghe".

Les posts du mois de décembre sont consacrés essentiellement à la rétrospective 2009. En effet l'année 2009 a été essentiellement dominé par l'élection présidentielle, qui a été un vrai test de mbundu de l'ère après Bongo père. Je ne me rappelle plus à quel marumbetsi une élection avait été autant controversée.

Cette élection a encore montré le courage des bajags d'affronter le courant du fleuve. Vous découvrirez des recettes pour passer les fêtes de Noël et de fin d'an en beauté. Ma rubrique préférée le bajaguiste. La nouvelle liste des punu qui font bouger les choses. Les astuces et trucs pour noël, et notre cadeau pour vous.

N'oubliez surtout pas en cette saison d'être dans la peau d'un Bajag chapeau cow boy Steston ou le chapeau fedora que le maire punu de pog surnommé le "vieux" avait epitomizé, sans oublier la chemise négro tropical et la paire de boot ferrée Steston.

Happy year.

Question à un Bajaguist


Monsieur le Bajaguist quel cadeau puis je offrir à mes parents?
Voici ma sélection dans la pure tradition du Bajag:

A votre mère ou épouse:
Offrir un lot de forêt,
Maningu
Ipod
PSP sony
Cours de conduite
Au père ou au mari
  • Chapeau Stetson dexter truman fedora
  • Paire de chaussure Stetson
  • Wrangler Jean 5 poches
  • Chemise John Lewis barrie oxford
  • Coupe coupe
  • Douk Douk, l'authentique Gaston Pierre Cognet 1926.
  • Lampe tempêtes Petromax
  • Toile moustiquaire

Recettes de fin d'année

Terrine de foie gras
Jouez le raffinement et la simplicité avec un menu classique et chic.

Dans la grande tradition festive, réalisez vous-même avec panache salade de tsombi a l'oseille phaouine, filets de truies de la Ngounié, avec sauce hongroise de Mambanda

Canard du village a l'orange avec sauce chamel du kumu-gari

Gateaux de concombres

Panier de pains

Ce menu, qui peut en partie se préparer la veille, vous permet de vous pomponner et d’être toute belle pour vos invités.




Pour 6 à 8 personnes
Préparation :
25 min
Cuisson : 40 min

Ingrédients :
600 g de foie frais de canard
1 pointe de noix de muscade
1 cuil. à café de sucre semoule
2 cl de porto
16 g de sel fin, 3 g de poivre blanc
Epices

Lire plus

Best 2009


Annie flore Batchiellilys
Queen punu 2009,
pour son effort de préserver le yipunu.


Homme punu de l'année Pierre Mamboundou
élu 42% contre 34% pour Ben Bruno Moubamba


Bangando77
Meilleur filmaker
, pour ses vidéos sur la culture punu sur youtube.




Meilleur politicien de l'année 2009
Bruno
Ben Moubamba



Meilleur artiste punu 2009
Régis Divassa



Meilleur Sportif
Éric Mouloungui



Meilleur médecin
Isabelle Ndombie gynécologue.


Meilleur écrivain de l'année
Sylvain Nzamba avec l'apparition de son troisième roman Fouzhia.














Meilleur clip vidéo
Black communauté
Get the flash player here: http://www.adobe.com/flashplayer

Notre silicone vallée


La silicone vallée a commencé dans un garage dans la concession d'une université.

Cela s'est produit après que standford université ait connu des graves problèmes financiers.

Les promoteurs de cette idée étaient des étudiants.

Quelque soit l'endroit notre silicone vallée poussera de nulle part, après que son idée aura germé dans notre imagination.

Le concept s'appelle la nouvelle "révolution des technologies".

Le new Hometown

Ma vision du new hometown est premièrement de changer la culture agraire du southern , reformer l'agriculture par la mise ne place d'une agriculture mécanisée et de production en chaine, mettre la pression sur le gouvernement pour la construction des infrastructures et introduire des nouvelles industries qui supporteront le développement durable.

Faire des PME les moteurs d'une nouvelle économie.

Les high-technologies doivent être au service du business et des citoyens, pour cela il faudra élever une conscience technologique en introduisant internet dans les écoles et dans les domiciles des citoyens.

Faire de Mouila et tchibanga , Mayoumba des capitales IT du Gabon, introduire le système wireless pour que ses villes deviennent les villes les plus connectées du Gabon, des villes propres on peut gagner, vivre , apprendre et se divertir.

"Faire du sud Ouest une région entièrement autonome avec assez de nourriture, d'énergies , des emplois et des exportations agricoles capable de supporter chaque personne.

Être le bourgeon des entreprises" vertes" et des High-tech en un mot la dotcom économie du Gabon, la prochaine silicone vallée de la CEMAC.

Continuer à préserver notre position de grenier agricole du Gabon. Voici la mission a que la nouvelle génération doit s'atteler: dans le but de créer, innover et moderniser notre région.

Faites-moi connaitre votre opinion dans la rubrique commentaire.





Le roman de Fouzhia: le troisième roman de Sylvain Nzamba


Scolarisée dans une petite école d’un village où les moqueries entre élèves sont fréquentes, Fouzhia, apprend de son maître qu’elle fait partie de ceux qu’on appelle les « enfants de la honte ». Elle est alors au cours élémentaire deuxième année et cette nouvelle va bouleverser son entendement. Loin de sa mère, elle n’a pas le courage d’initier une discussion avec ses grands-parents. C’est de maman « Phine » , dont l’arrivée au village est imminente, qu’elle attend des réponses aux nombreuses questions qu’elle se pose désormais.
Le roman de Fouzhia , vous conte l'histoire d'une jeune fille qui devra affronter moqueries et quolibets afin de se construire. Poignant et réaliste, cet ouvrage vous plongera au cœur de l'enfance et de ses tourments afin de vous montrer que le courage et l'abnégation ne sont pas de vains mots.
Voici un texte qui propose une invitation dans l'univers carcéral, un lieu souvent considéré comme un gouffre sans fond. Un parcours singulier et une reflexion plurielle meriteraient d'être engagés à ce sujet.

Les differents groupes

groupe Macjag utilisateurs punu de machintosh

groupe Windjag utilisateurs punu de windows

groupe lipu les punu utilisant linux

groupe mutetiste, groupe de businessman

Groupe badiela , philosophique

groupe moudoumbe , notable

groupe munadjiste

groupe Mbombiste

groupe punu Usa

groupe punu Europe

groupe punu Africa

groupe punu Asie

Laissez moi savoir de quel groupe vous appartenez , vous pouvez appartenir à plusieurs groupes à la fois.

Sauce aux bikas????



Nous recherchons des videos DES RECETTES PUNU.

Prochain Dossier


Nous sommes entrain de préparer notre grand dossier de chaque fin d'année, le best of punu de l'année 1999, la rétrospective de l'élection 2009 et enfin l'article punu de l'Homme punu de l'année 2010.

Dans le but de la poursuite de l'esprit boutou( perfection) nous avons apporter quelques great changements, mais nous restons à travailler sur quelques autres rubriques tels que le forum et surtout le développement d'un véritable website commerce avec l'objectif de vous donner de vous procurer les œuvres et productions culturelles.

Bonne fêtes de fin d'année que Dieu vous garde et vous comble de sa paix.

Merci pour vos encouragements.

UFURE

"Une femme stérile du clan badumbi nommée UFURE, sema dans sa plantation des graines de courges. En peu de temps ses plantes germèrent et bientôt apparurent sur les plantes des calebasses.....A la veille de la récolte UFURE fit un songe.

Elle rêva un génie qui lui recommandait d'enlever toutes les calebasses sauf celle située près d'une souche. La femme suivait les recommandations du génie, et bientôt seul la calebasse posée sur la souche entourée d'herbe émergea. Des jours passèrent et une nuit, UFURE, fit de nouveau un songe au cours du quel le génie la conviait à la plantation dès l'aube. Le jour venu , elle prit son courage et se rendit au champ. ".

A peine était-elle arrivée qu'un sifflement aigu, provenant de la souche sur la quelle se trouva la calebasse lui parvint. Il fuit suivi d'une explosion a laquelle les cris d'un bébé se firent entendre. Apeurée IFURA s'approcha et trouva un bébé enveloppé de graines et de débris de calebasses. Elle s'avança vers lui et, toute tremblante, le prit dans son bras et y courut au village. Ce bébé sexe féminin était un don de cette femme stérile. Devenue grande, cette fille eut de nombreux enfants et ainsi perpétua la descendance de UFURA nommée : dibur-cuve

Réflexion sur la culture



Autrefois, les jeunes se réunissaient autour d’un grand feu pour savourer la sagesse des anciens, qui leur racontent de belles histoires évidemment en langues locales. Mais aujourd’hui, cette pratique est désuète. Et ce qui est plus grave c’est la disparition progressive et dangereuse de nos langues locales au profit de celle de MOLIERE.

A Tchibanga particulièrement, certains jeunes ont honte de leur origine punu, donc de leur culture et de leur identité. Ils éprouvent une gêne à articuler un mot en langue. A l’heure actuelle, seule une poignée de jeunes venant surtout du « bled » ou qui ont grandi près des grands parents, arrivent à converser régulièrement en punu. Et le reste ?

Face à cette situation déplorable, nous pouvons partager l’avis du colonisateur qui pensait que le noir n’était pas civilisé, qu’il était un sous- homme et qu’il fallait donc le civiliser en lui apprenant le français par exemple.
Le noir est finalement tombé dans une acculturation par excès d’assimilation. Ce complexe nous amène alors à perdre nos valeurs intrinsèques. Nous nous acheminons vers la perte totale de nos cultures, de nos richesses ancestrales .

La langue , rappelons-le est le véhicule de toute civilisation ; elle est l’âme d’un peuple.
Si nous n’arrivons pas à parler punu, ne sommes-nous pas entrain de sacrifier notre patrimoine culturel ? Comment pourrait-on être fier de notre punu si nous ne pouvons seulement dire « marambuga ». On ne peut même pas souffler un secret à un frère devant un étranger non punuphone. Nos danses disparaissent au même titre que notre langue. C’est bien dommage !
Il est donc urgent de nous ressourcer, de nous intéresser sérieusement à notre langue punu, à notre identité , à notre culture. Passons aussi nos vacances en province, cela nous formera et nous fortifiera beaucoup. Rendons par cette occasion hommage au groupe COMMUNAUTE BLACK , à Annie-Flore BATCHELILI , à MABIK MA KOMBIL et à tous les autres qui font la promotion du punu sur le plan national et international à travers leurs arts.
*********************************************************************************
Bien évidemment nos valeurs culturelles diparraissent à cause de la nouvelle civilisation.

Dans le passé les jeunes s'asseyaient au près des vieux pour bénéficier de cette richesse culturelle avant l'arrivée du modernisme. Au fil des temps, le modernisme s'impose et la culture punu bas de l'ail. Les jeunes ont honte de leur punu parce qu'il ya le français, conception très erronée. Chose que nous ignorons nous jeunes en général et punu en particulier est que nous ne représentons plus rien sans notre langue. Il y en a parmi nous qui ne peuvent déchivrer aucun mots punu parce que non seulement ils ont honte de leur langue mais parce qu'ils ne savent rien d'elle.

En plus de cela, les jeunes d'aujourd'hui ont horreur d'entendre parler du village; à combien ils sont, ceux qui connaissent le chemin du village? une poignée. Ce n'est pas normal car il y en a de ceux qui sont nés ville qui ne savent rien de leurs origines.

Face à cela, comment envisageons-nous préserver l'avenir de nos valeurs face à ces situations trè désastreuse? Demain, à quoi ressemblera le punu avec les jeunes que nous sommes?

Le bourbier d'Armel Nguimbi


L’œuvre d’Armel NGUIMBI BISSIELOU retrace l’échec du voyage de MOUKAGNI dû au bourbier dans lequel l’ensemble des voyageurs sera victime.
Dans cette perspective, le personnage de MBA (chauffeur de la Toyota ) très embarrassé par l’état d’enlisement dans lequel se trouve les véhicules et dans le même ordre d’idées de « faire comme ses patrons ».( )en foulant au pied l’autorité judiciaire par la pratique d’un transport clandestin illicite. Ainsi dira t-il s’adressant à MOUKAGNI.
« Tu sais ces gros bonnets, c’est des rapaces. Ils ont tout pillé et ils veulent toujours l’argent. Mais moi aussi je me débrouille avec sa voiture pour gagner ma vie. Je fais ce que je veux, je m’en fous… »(p.28) Le souci d’un écrivain dans la société est de vouloir faire de celle-ci un modèle, une exemplarité. Comme on le sait, l’écrivain ou du moins l’artiste, se range toujours du coté des « malheureux qui n’ont point de bouche »qui « ne peuvent pas dire tout haut ce qu’ils pensent tout bas ».