Les plus grosses têtes punu

Pierre Mamboundou

Né d'un père commerçant,  est l'aîné d'une fratrie de sept enfants. Il passe la majeure partie de son enfance à Mouila. C'est là qu'il rencontre Augustine Balouki, une Gabonaise, qu'il épouse en 1969 et avec qui il aura 5 enfants. Il est le père de six enfants.

Parcours académique

Pierre Mamboundou fait ses études primaires à l'école communale A de Mouila. Il entre au collège catholique Saint-Gabriel de Mouila pour effectuer son premier cycle d'études secondaires. En classe de seconde, il rejoint le collège catholique Bessieux, avant de poursuivre au lycée national Léon Mba de Libreville où il obtient son baccalauréat scientifique. Il intègre ensuite l'université de Perpignan en France d'où il ressort ingénieur des travaux en télécommunication.
Un enseignant en physique lui fait la proposition de dispenser des cours au Centre Régional d’Études Universitaires de la Formation Permanente à Perpignan (CREUFOP). C'est donc en tant qu'enseignant de physique qu'il entre dans la vie active. En 1988, il est admis à la Société Française de Physique (SFP)[1], une association qui réunit d'éminents hommes de sciences de France depuis 1873.

Carrière professionnelle

Pierre Mamboundou quitte ensuite la France et rejoint Libreville où il dirige brièvement l'Agence Commerciale de Télécommunications et travaille à la mise en place du Centre national de télécommunication (CENACOM). Il retourne en France en 1979 en tant que chef des projets à la direction scientifique et technique de l’Agence de Coopération Culturelle et Technique (ACCT), ancêtre de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF). Quelques années plus tard, il devient chargé de mission auprès du secrétaire général de l'organisation, puis directeur des relations extérieures. Il mène plusieurs missions auprès de différents chefs d'États et de gouvernements pour le compte de l'organisation afin de promouvoir l'usage de la langue française. Il travaille également à la préservation des langues nationales africaines. Pierre Mamboundou reste à l'ACCT jusqu'en 1989 lorsqu'il est expulsé de France par une mesure d'urgence absolue à la demande du gouvernement gabonais. Ce dernier l'accuse d'atteinte à la sûreté de l'État au motif qu'il a annoncé la création d'un parti politique alors que la loi fondamentale en vigueur à ce moment au Gabon désigne le parti du président Omar Bong comme parti unique.

Donatien Mavoungou
est un chercheur gabonais né le 28 août 1947 à Ndendé dans le département de la Dola (sud du Gabon) et inventeur du DM28- IMMUNOREX (anciennement dénommé IM28-IMMUNOR).
En 2007, le CNRS français (Centre national de la recherche scientifique) a honoré sa carrière de 30 années de recherche dans le domaine des maladies cardiovasculaires.
En 2008, à Nuremberg (Allemagne), il se voit décerner à l'occasion de la 2e Conférence internationale sur les Magics Bullets (Médicaments innovants) le prestigieux Prix Special Gift of Nobel Prize Paul Ehrlich Laboratory en reconnaissance pour ses travaux débutés en 1998 sur une nouvelle approche thérapeutique anti-VIH en immunothérapie[réf. nécessaire]. Récipiendaire du prix Scolarship de la Conférence internationale sur le SIDA en Afrique (Ouagadougou-2001)[réf. nécessaire]. Récipiendaire de deux prix The Blue Ribbon et l'Award du GlaxoSmithKline à l'occasion de la 22e Conférence internationale sur l'hypertension artérielle à Orlando-USA en 2005 (The Blue Ribbon Presentation est décerné à la communication la plus utile de l'année)[réf. nécessaire]. Récipiendaire du Prix lauréat Senior Medical Fellowship Award par l'International Society on Hypertension in Blacks (ISHIB) en reconnaissance à l'ensemble de ses travaux de recherche[réf. nécessaire].
En 1998, il signe un partenariat avec la société MC.AIDS.Research située en France qui apportera son soutien au programme de recherche DM28-IMMUNOREX.
Le 12 décembre 2011, invité à Paris à l'occasion de la réunion du Comité scientifique de l'Institut international pour le développement et le soutien à la recherche scientifique innovante (IIDSRSI) basé en France et présidé par Jean-Claude Chermann (rétrovirologue et codécouvreur du virus VIH en 1983 à l'Institut Pasteur), le Pr. Mavoungou présenta ses travaux sur son procédé de renforcement du système immunitaire anti-VIH. À la suite de cette présentation, l'ensemble des membres du comité scientifique décidèrent à l'unanimité au vu des résultats obtenus d'apporter un soutien à ce programme de recherche prometteur dans la lutte contre le VIH/SIDA[1].
Mavoungou est membre de plusieurs sociétés savantes internationales[.

Prix et honneurs

  • Chevalier de l’Ordre de la Pléiade[
  • Chevalier de l’Ordre de la Francophonie
  • Officier du mérite gabonais[


Nding Moukagni Dyatlm: Doctorat d’État , Economies, Sciences sociales,Paris II,29 Janvier 1973. Thèse sur : Les Prérogatives fondamentales de la personne humaine.
l'homme qui a ses notes dans l’encyclopédie international de lois.

International Encyclopedia of Comparative Law


Meilleur étudiant de son époque à Dakar.Né le 27 août 1940 à Port-Gentil ( sud-ouest), dans le delta de l’Ogooué, M. Nding Dyatelm était professeur de droit privé et fut le 2ème recteur de l’université nationale gabonaise(UNG créée en 1970), après M. Owono Nguéma avant de devenir l’université Omar Bongo (UOB) en 1978.
-Il fut l'un des tout premiers romanciers Gabonais avec : L'hymne à l'enchanteresse.

Autres publications:
-
Observations sur la première partie du code civil gabonais." Revue juridique et politique: indépendance et coopération. Volume 33 #4 1979. pp. 395-414.
-Le Poème de la vallée : interlude, chant d'ombre 1995,
-
Il pleut dans la Vallée, Tome I, Paris, La Pensée Universelle, Paris.
- Civilisation et science juridique en Afrique et dans le monde / Nding Dyatlm / Yaoundé : Clé - 1982.
-ETAT, DROIT, ROLE ET PLACE DE LA FEMME DANS LA SOCIETE AFRICAINE.
-LA GARDE DE L'ENFANT Dans: PENANT. REVUE DE DROIT DES PAYS D'AFRIQUE...
- REVUE DE DROIT DES PAYS D'AFRIQUE. - Vol. 1988, VOL. 98, NR. 797 ; p. 367-401


Professeur KWENZI MIKALA Jérôme Tangu
Au fil des ans, il a contribué de manière significative à la linguistique tant sur le plan national et international Pr. KWENZI MIKALA est spécialiste d’ethnolinguistique.L’homme qui a osé écrire le Moubwanga en yipunu.
_Mumbwanga , récit épique, Editions Raponda-Walker WALKER, Libreville, 1997.
- Parémies d’Afrique Centrale : Proverbes et sentences, Editions Raponda- Walker, Libreville, 1997.
- Les parémies punu (Gabon) et le monde végétal, Iboogha (revue scientifique du LASCIDYL), Ecole normale supérieure (ENS), Libreville, 1, 1997. En
collaboration avec H.P. Bourobou Bourobou et H. Mounzeo.
- Localisation des parlers du Gabon , in Les Langues du Gabon , Editions Raponda-Walker, Libreville, 1998.
- Postface, in Les Langues du Gabon, Editions Raponda-Walker, Libreville, 1998.
- Le Gabon, in L’Esprit de la Forêt : Terres du Gabon, Editions Somogy, Paris, 1998.
- L’expression du temps chez les Bapunu du Sud-Gabon, AAP, Université de Cologne, Allemagne, 1999.
- La situation linguistique à Libreville, in Langues et développement, Didier Erudition, Paris, 1999.
- Proverbes et éthique traditionnelle bantu, Annales de la Faculté des Lettres et des Sciences humaines (FLSH), Université Omar BONGO, Libreville,
2000.
- Aspects ethnolinguistiques kwil : les genres oraux, Revue gabonaise des Sciences du Langage (revue du Groupe de Recherche en Langues et Cultures orales, GRELACO), UOB, Libreville, n° 2, Libreville, 2001.



Mouyama Auguste.:
né le 14-07-1958 à Mouila Œuvres : La langue française au Gabon. Contribution sociolinguistique, thèse de doctorat de 3e cycle, Université René Descartes-Paris
Plusieurs contributions scientifiques.





Professeur Andre Kombila

Agrégation de Médecine (Cardiologie).
Kombila est né à Lac Anengué, près de Port-Gentil, [2] et a étudié la médecine en France, devient un cardiologue; [1] [3], il fut également membre de la Fédération des étudiants d'Afrique noire en France [1] Après. diplôme, Kombila a diminué les possibilités d'emploi en Europe et a choisi de rentrer chez eux au Gabon en 1977, il a été personnellement félicité par le président Omar Bongo, le 6 Septembre 1977 [3] En 1978, il fonde le département de cardiologie à l'Hôpital central de Libreville [.. 1]

Kombila, un cardiologue de renommée internationale, [3] est un membre de la Société Pan-africaine de cardiologie, ainsi que membre associé et correspondant de la Société Française de Cardiologie [1].


Professeur le Pr André Moussavou-Mouyama, recteur USSMihindou mi Nzamba,Médiateur de la république, responsable d'un organe de la francophonie.

Monsard, grand homme de lettre ,Père du monsardisme
Doctorat de Troisième cycle de Littérature française et comparée, Université de Lille III (France), 1986.
Mention: Très Bien.
Esquisse d'une poétique du comique: l'écriture de Sony Labou Tansi, Paris, Editions L'Harmattan, 1997.

Jacques Boucavel, ex. President du C.E.S.

MBUMBE-KING Adrien
Agrégation de Médecine (Chirurgie infantile).
Autres: Doctorat d'Etat en Médecine, Université de Rennes (France), 1972.

Mouguiama-Daouda, linguiste
Doctorat Nouveau Régime en Sciences du langage (linguistique historique), Université de Lyon II (France), 1995.
Mention: Très Honorable, avec les félicitation du Jury.
Docteur en sciences du langage, NR de l'Université Lyon II. chercheur associé au Laboratoire Dynamique du langage, DDL-CNRS, Lyon (en 2005).
Mouguiama-Daouda, P.: Esquisse d'une phonologie diachronique du Mpongwe.
Membre de la fondation chirac- Collecte des données en ethno-zoologie, Revue gabonaise des Sciences de l'Homme, Laboratoire universitaire de la Tradition orale (LUTO), UOB,
Libreville, n°3, vol. 3, 1998.
- La substitution peut-elle expliquer l’homogénéité linguistique du groupe myènè ?, Iboogha (revue scientifique du LASCIDYL), Ecole normale
supérieure (ENS), Libreville, 1, 1998.
- Taxinomie et écosystème : la position linguistique, Revue gabonaise des Sciences de l’Homme, Laboratoire universitaire de la Tradition orale
(LUTO), UOB, Libreville, 5, 1998.
- Tendances actuelles en ethnolinguistique et recherche gabonaise, Cahiers gabonais d’Anthropologie, Département d’Anthropologie, UOB, Libreville,
Série Ethnosciences, n°3, 1999.
- Pour arriver aux «oiseaux à poils» et «aux poissons à mamelles». L’ethnozoologie gabonaise : de Tessman à nos jours, Cahiers gabonais
d’Anthropologie, Département d’Anthropologie, UOB, Libreville, Série Ethnosciences, n°3, 1999.
- Les réflexes des palatales proto-bantoues en myènè, Iboogha (revue scientifique du LASCIDYL), Ecole normale supérieure (ENS), Libreville,
2,1999.
- Les noms de poissons dans les langues bantoues du Gabon : une étude de la motivation étymologique, AAP 58, Cologne, 1999.
- Tendances actuelles en entho-zoologie gabonaise, Cahiers gabonais d’Anthropologie, 2, UOB, Libreville, 1999.
- La vie des langues à Lambaréné. Sociolinguistique urbaine, Editions Raponda-Walker, Libreville, 2002.
- Vers une théorie de la dynamique des contacts de langue en contexte pré-colonial: le laboratoire gabonais, sous presse.
- Application des pseudo-reconstructions au lexique ethno-ichtyologique, sous presse.
- Principes de dénomination et de catégorisation de l’univers biologique chez les Bantu du Gabon, article à paraître.
- Méthodologie pour une sociolinguistique historique en Afrique : le contexte gabonais, article à paraître.
- Migrations des bantoues de l’Ouest : ce que disent les noms des poissons, article à paraître.
- Langues et Histoire des Bantous du Gabon : de la Vallée de la Bénoué au Bassin de l’Ogooué, ouvrage à paraître.
- Les noms des mammifères, poissons, oiseaux dans les langues du Gabon : encyclopédie ethnozoologique, ouvrage à paraître.



MOUSSAVOU MOUYAMA André
Nationalité: Gabonaise
Agrégation de Médecine (Pédiatrie).

MOUSSAVOU KOMBILA Jean-Baptiste
Agrégation de Médecine (Gastro-Entérologique).

Magang Pierre Edgard allias Ma Mbuju Wisi-Mbumb,Écrivain poètes,
1975 celle de Pierre-Edgar Mounjégou qui, avec Le Crépuscule des silences,
1987 d’Ainsi parlaient les anciens.
Les Bajag du Gabon , Essais d’étude historique et linguistique 1974,
Nza Mateki
-Manuel de géographie intitulé: Notre pays le Gabon , publié à Paris par Edicef.
-Pratiques culturelles chez les punu, paru aux éditions Raponda-Walker à Libreville
-Contes et débats traditionnel chez les punu, Libreville, Imprimerie Polypress, en août 2001
-Pratiques Culturelles au village, publié aux éditions Raponda Walker, en 2005, il a 95 pages. Son ISBN : 2-912776-56-2
-Puis Contes autour du feu, publié aux éditions du silence en août 2004 ISBN 2-912123-22-4
- Aperçu sur les clans du terroir, Libreville, Les éditions du Silence, août 2003
- Echos du chemin ( recueil de nouvelles),



Bwas Florent, contributeur à l'histoire punu.
Les Bajag du Gabon , Essais d’étude historique et linguistique 1974Si vous connaissiez d'autres noms voici mon email adresse: mujabitsi@hotmail.com

1 comment :

  1. So good i like your Blogspot and i have blog to talking about maladies infantiles and a lot of thing related to maladies as maladies rares,maladies mortelles,maladies infectieuses,maladies neurologiques,maladies mentales,maladies génétiques,maladies cardiovasculaires,maladies des rosiers and thanks a lot again admin ,,, Blue-Waffle-Disease.Info

    ReplyDelete