Kari, Ibongue na Niungue

Vama bè !
Kari, Ibongue na Niungue ; bama banga na dinonge.
Ilumbu, ibongue ake va bambatsi bandi i tu yé dagha matotu o nungi ngane.
Bake yé daghe; tumbe vake mutu ama labe. Mutu la ake sueme.
Awa dile nungi ake wantse mwantsu va makiélu.
Ayi tsuatsi ô musiru I toli ô dimbu. Awa ma balabe ake yé ba funde.
Batu bake wuguene va musiengi, bama ghangue badayi.
Badayi béni kari, Niungue na Ibongue. Ughale bé ghali.
Ibongue, kosu kosu me nga mune ngue di djabi.
Bake lè no ba wave, di gha muru bokuru.
Ibongue na dièle diandi dja ave anane tu bindiyanu o ghari ndawu mba duke nienze ndawu, a bo niengue djowu batsi daghe.
Tsia bama ba bindighe o ghari ndawu mba ba ma tsabighe bitutu bi madjombu.
Bambatsi ba riéru ike ndzale u sueme.
Kari a ma lèle mu mukambu ndawu, Niungue wandi na buduke ama beteme mu mukambuéni.
Ibongue na diele diandi a ma rombe dwengu mba ama du wudughe ama ke kibighe.
Ndawu dzi no suke u niengue. Ike mabufu, no siguena i bambatsi botsu ba ma fu.
Sungue ba wulu kogherogho ! Ibongue a ma pale o isuemunu yandi.
Kari na Niungue ba ma tighe ba ma niengue.
Ibongue dja : tsia du tsi labe, ndzi du tsingule, mè ngué di djabi.
Ibongue mu nieme diel diandi ake bo bivisi bi bambatsi.
Ake bo ndzile dimbu diandi mba ake yene sigha mumbande na bivisi :
Vooo Voooo duvovué kari na Niungue batsi fwile mumba udagha duvovué kari na Niunge
Vooo Voooo duvovué kari na Niungue batsi fwile mumba udagha duvovué kari na Niunge

Dusavu DU Mame SUNDE BUSUGU, Kaghami! Source: Cyr Thierry Koumba.

Contes punu : La panthère et la gazelle

La panthère et la gazelle
La panthère dit « Dja Ngo » et la gazelle dit « Maviangu » étaient amis.
Ces animaux avaient le sens des affaires et échangeaient souvent dans le cadre de leur commerce.
Un jour Dja Ngo alla voir Maviangu pour lui emprunter une somme d’argent. Maviangu lui consentit ce prêt sans hésiter.
Des mois passèrent sans que Dja Ngo ne vienne rembourser l’argent emprunté. Une année s’acheva et une deuxième encore. Maviangu tenta d’envoyer plusieurs émissaires auprès de Dja Ngo, mais ils revenaient toujours bredouilles parce qu’ils avaient peur d’affronter le redoutable Dja Ngo.
Kumbi le rat palmiste se proposa de faire quelque chose pour inciter Dja Ngo à payer sa dette. Il creusa de nombreuses galeries dans le sol et le sous-sol de la case de Dja Ngo. Elles débouchaient sous le lit, sous la table, sous la cuisine, sous la douche, sous le salon, sous la terrasse, etc…
Il mit des surveillants cachés à ces différents endroits pour rappeler à Dja Ngo l’obligation d’honorer son engagement à savoir rembourser sa dette.
C’est ainsi que Dja Ngo ne pouvait plus s’installer à un seul endroit de sa case sans entendre une voix sortant du sol qui lui demandait de payer sa dette.
Devant cette situation invivable de menace permanente, Dja Ngo se décida à aller rembourser l’argent emprunté. Il se fit accompagner de sa femme et de ses enfants pour aller au village de Maviangu. Il restitua l’argent et revint chez lui.
Ainsi prit fin cette dette qui semblait interminable.
REMARQUE : Pour venir à bout d’une inconscience caractérisée, il faut la soumettre à une pression permanente. Kumbi le rat palmiste l’avait compris.

Saute de sanglier

Pour 4 personnes:
1 kg d'épaule de marcassin coupée en morceaux
30 g de beurre
1 cuillerée à soupe de farine
1 cuillerée à café de concentré de tomate
2 tomates fraîches sel poivre. Marinade: 1/2 litre de vin blanc sec ou de vin rouge
1
/2 verre d'huile
1 carotte et 1 oignon en rondelles
2 gousses d'ail bouquet garni poivre.
Marinade: faites macérer les morceaux de marcassin avec tous les éléments de la marinade pendant 2 jours. Egouttez les morceaux de viande. Epongez-les. Faites-les revenir sur feu vif dans un autocuiseur avec 30 g de beurre bien chaud. Saupoudrez de farine. Laissez-la dorer en mélangeant bien. Ajoutez-y la marinade passée le concentré de tomate les tomates fraîches pelées et en morceaux sel poivre. Portez à ébullition puis ajoutez-y 1/4 de litre d'eau chaude. Fermez hermétiquement la cocotte et laissez cuire 30 minutes à partir de la mise en rotation de la soupape. Notes: vous pouvez remplacer le marcassin par du sanglier. Le temps de cuisson sera alors de 40 à 50 minutes.
Pour accompagner vous servirez à part des croûtons frits et des pommes de terre à l'anglaise.

Recette: Cotes de sanglier a la saint-hubert






Faire revenir 6 côtes de sanglier salées poivrées d'un seul côté dans une poêle. Hacher 300 g de gorge de sanglier et 2
tranches de lard frais. Faire revenir 1 échalote dans une poêle et ajouter 300 g de girolles
écraser 1 pincée de baies de genièvre les ajouter à la viande hachée saler poivrer et ajouter cette farce aux girolles. Bien mélanger. Mettre une c à soupe de farce sur le côté cuit de la côtelette et entourer d'une crépinette. Déposer les côtelettes dans un plat à gratin sur le côté non cuit et les faire cuire 109 mn au four. Verser un peu d'armagnac dans la poêle où l'on a fait revenir les côtelettes ajouter quelques baies de genièvre
1 grosse c à soupe de gelée de vin du médoc et un peu de crème liquide. Laisser un peu réduire. Napper les côtelettes avec cette sauce.