Les grands maitres

Le but de ce site est avant tout de partager et discuter par rapport à la philosophie, ou encore discuter comme les anciens le faisaient.

La philosophie punu consiste dans l'art de s'efforcer de penser clairement et avoir une certaine distanciation de pensée par rapport à la connaissance. En cela la philosophie nait du doute, ou encore du scepticisme philosophique.

Parmi les grands maitres punu de cette philosophie on citera Mulungui-Mutu-Malongu, Moukagni Dyatelm, Monsard, Jacques Boucavel, Magang Pierre Edgard allias Ma Mbuju Wisi-Mbumb, Bwas Florent, Za Mateki, Kwenzi Mickala, Mackosso Flore, MOUSSIROU-MOUYAMA Auguste, Divassa Nyamat.

Le concept le plus important est le boutou la grandeur de l'esprit, la notabilité et la dignité punu, la fierté de son passé, de son histoire et de ses origines punu comme Annie Flore Batchiellilys le fait bien dans son chant gnangule fière d'être une petite fille de Nyonda. Les Moudoumbes sont les dépositaires de cette philosophie.

Que signifie pour les punu être heureux? Quels sont les origines de ce monde? Voici les questions que nous devons nous efforcer de répondre. Il poursuit le bunana et le boutou.

Le but ultime de cette philosophie est le boutou punu, l'esprit critique, de générosité en un mot la grandeur d'esprit incarné dans l'ARETE Grec. Il existait une corporation de philosophes autrefois appelé Evovi chez le punu qui est le Ndjego chez les massongo, cette corporation tends à disparaitre .

Que signifie pour vous le Boutou?


Ouvrages
Kwenzi Mickala,Jérôme Mubwanga

MONSARD, Pierre, « Jean Paul Léyimangoye : Olendé ou le chant du monde », in Revue Notre librairie, n°105, avril-Juin 1991, Clef, Paris, p. 163-164.

MONSARD, Pierre, « La Caravane de l’U.D.E.G. », in Africultures, n° 36, mars 2001, p. 20 .

MONSARD, Pierre, « Histoire d’Awu, de Justine Mintsa », in Africultures, n° 36, mars 2001, p. 22 .

MONSARD, Pierre, « Mubwanga, de Jérôme Kwenzi Mickala », in Africultures, n° 36, mars 2001, p. 23 .

MOUSSIROU-MOUYAMA, Auguste, « Pierre-Edgar Moundjegou-Magangue : Ainsi parlaient les Anciens », in Revue Notre librairie, n°105, avril-Juin 1991, Clef, Paris, p. 172.

MOUSSIROU-MOUYAMA, Auguste, « La littérature gabonaise des années 80. La tentation de l’histoire et les détours du langages. Esquisse pour une lecture sociolinguistique du fait littéraire francophone au gabon », in Annales FLSH-UOB, n°7, mai 1992.

No comments :

Post a Comment