Les ingrédients de la cuisine punu




Les huiles

L’huile de coco
L’huile de moabi
L’huile de palme
L’huile de cabris
L’huile d’arachide
L'huile de duguba

La haute cuisine punu

Recette de L'Académie punu 2018
Brochettes de crevette de banane au lait de coco avec sauce guacamole


Les entrées  chaude
Purée de taro à la sauce d'arachide de Dussala
Soupe de goujon
Moules au safran et bouillon de vin blanc.

 Les entrées froides
Écrevisse à la Nage de la Banio
Crevette nynoise
Tomate pochée
Bateau d'avocats de tsombi

Plat de résistance
Soupe de Dindon Mavurulu
Pondu de Divenié dans une sauce Nyambwe renaissance
Les Kamoundele Tsombi façon punu
Chevrette aux champignons  Mam koueke
Omelette paysanne
Poissons salés aux aubergines,sauce tomate avec ragout de campignons
Entrecôtes de chèvres
Poulet fume à l'odika dans une sauce tapenade à la canelle
Poissons fumés au chocolat aux graines de fenouil
Turbine de feuille de manioc de Massanga
Bébés feuille de manioc
Sauce moqueta dans une sauce pimentée
Yara à la sauce meunière
Hhomard grillé à la cancalaise
Poulet fumé à l'odika
Diumbu de silure dans nesauce pimentée Dibangou
Queue stroganoff  à la creme fraîche et au graines de courges
Escalope de veau du ranc Biendi aux champignons sauvages, moutarde et sauce à l'estragon.
Poulet du village braisé et artichauts.
 Agneau braisé au tahin aubergine.
 
Accompagnements
Riz risotto maison mère Nyari
Boulette de taros
Boulette de banane
Boulette d'ignames
Tcikouanga
Gari de manioc
Patate douce
Ignames

Desserts
Tarte à l'ananas jalousie avec crème Amarreto
Beignets aux yeux de fourmis
Paniers mixte de fruits
Flanc au coco
Crêpes Molvinoise
Gâteau suprême de corossol
Mousse au chocolat

Vins et  jus
Vin de palme de Moabi, Vin de Miel de Doussala, vin de palme de Kumu Gari, vin de canne a sucre, jus de mangue, rhum maison Hatton et Cokson

LES CLASSES NOMINALES

Le yipunu est une langue dont les noms sont rangés au moins en huit classes nominales principales, chacune se caractérisant par un préfixe. Ce préfixe correspond soit à la marque du singulier, soit à celle du pluriel du nom. Les classes nominales peuvent se grouper deux à deux et former des genres, comprenant chacun la classe des noms au singulier et celle des noms au pluriel. Ces genres se rapportent à une catégorie sémantique bien déterminée: hommes, animaux, végétaux, liquides, solides et gaz. Il n'existe pas de féminin et masculin en yipunu. Dans la phrase, l'accord des adjectifs avec les noms communs est marqué par le préfixe de classe. Les adjectifs portent généralement le même préfixe que le nom.
Exemples: - mutu nzambi : l'homme de dieu
- batu ba nzambi : les hommes de dieu
 La classe MU / BA
Principe: Appartiennent à ce genre personnel tous les noms
qui ont pour préfixe nominal mu au singulier et ba substitué
à mu au pluriel.
Exemples:
- mutu : la personne; batu : les personnes
- mugétu : la femme; bagétu : les femmes
- musatsi : le travailleur; basatsi : les travailleurs
- musatsi u manungi : le travailleur des champs
-basatsi ba manungi : les travailleurs des champs

La classe MUI/MI
Principe: Appartiennent à cette classe tous les noms
qui ont pour préfixe nominal mu au singulier et mi substitué
à mu au pluriel.
Exemples:
-muru : la tête; miuru : les têtes
- muganu : la dette; miganu : les dettes
-mukudu : la corde; mikudu : les cordes
-mukwati : la machette; mikwati : les machettes
- murn u tate: la tête de papa
- miuru mi batate : les têtes des papas
- mugamu u mwane : le cri de l'enfant
- migamu mi bane: les cris des enfants

La classe [MB, NZ, ND] BA
Principe: A cette classe appartiennent tous les noms
commençant par une nasale ou consonnes combinées.
Exemples:
- ndagu : la maison; bandagu : les maisons
- nyame: la viande; banyame : les viandes
- mbome : le boa; bambome : les boas
- nzagu : l'éléphant; banzagu : les éléphants
- ndagu ji dimbu : la maison du village
- bandagu ba dimbu : les maisons du village

 La classe DU  [M, N, BA]
Principe: A cette classe appartiennent tous les noms ayant au singulier le préfixe du ou (dw devant a, e, i). La formation du pluriel se fait par la disparition du préfixe du. Elle peut aussi se réaliser par les consonnes (n, m, p, ts) et parfois par ma et le préfixe ba surtout pour les noms d'animaux.
Exemples:
- duvinde : l'arachide; pinde: les arachides
-dusimbi : la planche; tsimbi : les planches
- dulimi : la langue; ndimi : les langues
- duréri : la courgette; téri : les courgettes
- dumwènu : un miroir; mbwènu : les miroirs
- dugongi : un cil; kongi : les cils
-dubanzi : la mouche; banzi : les mouches
-dugaji : la feuille; magaji : les feuilles
- dugaji du mwiri : la feuille de l'arbre
- magaji ma miri : les feuilles des arbres

La classe DI / [MA, MI]
Principe: A cette classe appartiennent tous les noms ayant
au singulier les préfixes di, ma ou mi au pluriel substitué à
di. Le préfixe di désigne une unité prise dans une collectivité
d'êtres ou d'objets de même espèce, comme des oeufs,
pierres, fruits.
Exemples:
- dikàke : la main; makàke : les mains
- disu : l'oeil; misu : les yeux
-dinu : la dent,. minu : les dents
- disu di Kumb : l'oeil de Kumb
- misu ma Kumb : les yeux de Kumb

La classe BU / MA
Principe: A cette classe (abstraite) appartiennent tous les
noms ayant pour préfixe nominal au singulier bu ou hw
devant a, e, i et le préfixe ma au pluriel substitué à bu, quand
le nom n'est pas abstrait.
Exemples:
- bute: le fusil; mate: les fusils
-bwatu : le bateau; matu : les bateaux
- bwatu bu Kweli : la pirogue de Kweli
- matu ma Kweli : les bateaux de Kweli

La classe MA / MA
Principe: A cette classe appartiennent tous les noms sans
singulier, précédés du préfixe ma. C'est le cas des noms de
liquides, de personnes, d'animaux.
Exemples:
- malungu : le sang; mambe : l'eau
- malungu mandi ma pinde: son sang est noir.
 La classe I / BI
Principe: Appartiennent à cette classe tous les noms ayant
au singulier, le préfixe I et au pluriel bi.
Exemples:
- ibédu : le malade; bibédu : les malades
- ivike : la chaise; bivike : les chaises -ikole : l'école; bikole : les écoles
- ivike yami i boti : ma chaise est belle.
- bivike biami bi boti : mes chaises sont belles.

 Quelques adverbes en yipunu
En yipunu, il y a des adverbes de manière, de quantité, de
temps, d'affirmation, de doute, les adjectifs-adverbiaux, etc.
Exemples:
- na dukèngu : avec précaution
- ngungu-singa, kwate-bama : tout à fait, avec intensité
- ilème na mumu : il y a fort longtemps
- mutubu, ditubu : toujours
- sundila : soudain, inopinément, subitement
- mbé, mbéyè : n'est-ce pas?
- ta, tanguji, vengu ri :peut-être
- rioku-rioku : sinieux, tortueux
- lévi-Iévi : plein à ras-bord
- jopulu, wafii : tout nu
- lingi, dolo: silencieux

Pronoms isolés Pronoms enclitiques
Ménu, moi (forme Nami, avec moi
contractée, mé)
Ndéju, toi (forme Nago, avec toi
contractée, ndé)
Jandi, lui (forme Nandi, avec lui/elle
contractée, ja)
Jétu, nous Nétu, avec nous
Jénu, vous Nénu, avec vous
Jogo,eux Nogo, avec eux

Les différentes manières de préparer les tsombi punu

Ces larves de palmier sont un vrai régal!!

Tsombi d’Orée


Tsombi à l'avocat

Soupe de  Tsombi

Brochettes de tsombi
Tsombi dans une sauce pilli
Tsombi à l'odika dans un riz blanc
Bol de tsombi pimenté a la mode sargo
Tsombi sautés

Tsombi grillés à l'onion
Tsombi aux crevettes
Tsombi aux épinards
Galette de Tsombi
Tacos de tsombi

Tsombi sapoudré

Paquet de tsombi
Paillote de tsombi


Tacos de Tsombi 


 Tsombi au Gombo

Rochers de noix de coco





LES PROPOSITIONS SUBORDONNÉES


1. Les propositions temporelles
 Avo, vo : quand, lorsque
Exemples
- avo niu wendile ô dimbu: lorsque j'irai au
village.
- vo mame a ma mburile: quand maman m'a mise au
monde.
 Mune, ike : au moment où, dès que
Exemples:
ike wisi é bali : dès que le jour paraîtra
mune iiangu  balile : au moment où le soleil brillera
 Dédi na vane ou té na vane: jusqu'à ce que
Exemple:
Musunde  tsane ô mu ngange dédi na vane
bélugile : Moussounda demeurera chez le nganga jusqu'à ce
qu'elle guérisse.
N. B : Le ô traduit le mot (chez, à, au) alors que le 0 est un
pronom personnel.
Kadi ou kale: chaque ou à chaque fois que
Exemples: kadi ilumbu, chaque jour
kale dibèle bèle du nzingulange: à chaque fois qu'il
tombera malade, il faudra m'en tenir informé.
Né : avant que
Exemple:
 né tuke dware matsande, tu ma lé dwara
ngombu: avant que nous ne portions les pagnes, nous
avions le raphia.
 Tu : depuis que
Exemple:
tu bugila batabe bagé mwé ru : depuis que nous
avons soigné les moutons, ils ne crèvent plus.

2. Les propositions conditionnelles
DIke, uki : si
Exemple: 
ike Nzamb é iiogi du ya mu wake: si Nzamb se
fache ne lui répondez pas.
Né (+ pronoms personnels) : même si
Exemple: né wi jabi uya tubule, même si tu connais, ne dis
rien.

3. Les propositions causales
Mumbari ou mumba : parce que
Exemple: 
Mombu a tsi vamugile mumbari a bétsi mu
dilangi : Mombu est tombé parce qu'il était soûl.

4. Les propositions comparatives
Nane : comme
Exemple:
a sakeme nane ménu, il est grand comme moi.
Ndéri ou ndé bwé : comme si
Exemples:
 a ke gamuga ndéri mutu bé vuni : il crie comme
si c'était une personne qu'on assassine.
- a ke gamuga ndéri mutu bé pasi : il crie comme si c'était
une personne qu'on opère.
5. Les propositions consécutives
Adi : c'est pourquoi; la dibandu : c'est la cause, la raison
pour laquelle
Exemples:
Mbine a ma ru la dibandu bagétu bé lilili :
Mbina est mort c'est pour cela que les femmes pleurent.
Ndembi mudagi adi a bile ô tsugu : Ndembi est un voleur,
c'est pourquoi il est en prison.

6. Les prépositions simples
Na : avec, par, et
Exemples:
tate na mame : papa et maman
Kumb a tsi gaku na Doge: Koumb a été mordu par un
serpent.
a tsi mu nemise na dibage : ill' a blessé avec un couteau.
ô  : à la, au, chez
Exemples: 
lkapi a ji ô Go: dimbu, Ikapi est au village
Ni wendi ô nungi, je vais à la plantation.
Va : à, sur la, sur
Exemples: 
tsande ji ji va itsige, le pagne est sur le lit
Mbumb aji va mambe: Mboumb est à l'eau
 Mu : à l'intérieur de
Exemple: 
podule bime mu bwatu: mets les choses à
l'intérieur de la pirogue.

7. Les locutions prépositives
- ô mu ou ombu : chez
.- ô gari : au fond de, dans, à l'intérieur
- va gari : au milieu, entre
- va tsi : à terre,par terre -ô tsi : sous
Exemples: ô tsi itsige : sous le lit
- na tsi : vers le bas
- va nzime : à la suite de
- ô nzime : derrière
- ô gusu ou va gusu : devant
Exemples: Mabik a jo gusu : Mabik est devant nous (il nous
a devancé)
- va kodu ou ô kodu : au bout de, à l'extrémité de
- ô kodu : à la nuque
-vengu : sauf, excepté
- ô yari yi : du côté de (du, des)
- ô yari gunu : de ce côté, vers moi
- ô yari yine : de l'autre côté
Exemple: ô yari i dimbu : du côté du village

8. Comment formuler des questions?
II existe plusieurs façons de formuler des questions. La plus
simple se limite à l'utilisation d'un ton interrogatif.
Exemples:
-u tsi ji ? : tu as mangé?
- yi wi rondi ? : que veux- tu ?
Interrogatif impersonnel
Avec la particule nominale yi, ji, ma, di : que, quelle... ?
Exemples:
- yi wi vagi? : qu'est-ce que tu fais?
- ivike a yi ? : quelle chaise?
- tsande a ji ? : quel pagne?
- matsandea ma ? : quelspagnes?
- dingibe a di ? : quel vin?
Interrogatif personnel
Avec les formes ani et ni : à qui, de qui, qui?
Exemples:
- ani a tsi puge mambe ? : qui a renversé l'eau?
- a gune ni ? : qui est-ce?
- bane bani? : qui sont-ils?

Interrogatif de quantité
Avec les formes kwéni et kwé : combien?
Exemple:
- bane kwé bavu nagu ? : combien d'enfants as- tu ?
Interrogatif de lieu
Avec les formes avéiii et avé, ago, aguni : où, à quel endroit, ,
par ou, .?
Exemples:
- agu wi wèndi ? : où vas-tu?
- avé u tsi sunzile mutondu ? : à quel endroit as-tu déposé le
stylo?
Interrogatif de manière
Avec la forme tsièiii et tsié : comment? (le verbe auquel il
s'applique prend le su:
 -tsié wu tsi vayile ? :ffixe - ile)
Exemples comment as-tu procédé?
- tsiéiii wu tsi yi sunzile : de quelle façon l'as-tu déposé?

9. Les pronoms indéfinis
- Avec la forme otsu : tout, toute
Exemples:
- pégi matogo motsu: donne-moi toutes les
nattes.
- bole kambe gaji tsiotsu: ramasse toutes les feuilles
mortes.
- nzi [ni tsi] ji mbome jotsu : j'ai mangé tout le boa.
- Avec la forme wotsu ka: n'importe (quel ou lequel...)
Exemple:
- wotsu ka mutu : n'importe quelle personne
-Avec la forme imo-imosi : un par un
Exemple:
- bonge imo-imosi (bikutu: les chemises):
prends une par une
- Avec la forme susu : autre
Exemples:
- mu tu susu : une autre personne
- batu ba susu : d'autres personnes
- pégi dwèngu du susu : donne-moiune autre marmite.
- Avec la forme pwèle : beaucoup, nombreux
Exemple: ni labi pwèle batu: je vois beaucoup de
personnes.
- Avec la forme mfwimbe : tout entier
Exemple:
 bonge mupale mfwimbe : prends la banane toute
entière.

10. Autres pronoms indéfinis
- Avec la forme ngane : autrui, un autre, d'autre
Exemple: u ya bèmbe tsande ngane: ne touche pas au
pagne d'autrui.
- Avec ngane, on peut aussi traduire les expressions (cela ne
me regarde pas, ou cela ne me concerne pas).
ménu ngane : cela m'est égal
ndé ngane : cela t'est égal
ja ngane : cela lui est égal
jétu ngane : cela nous est égal
jénu ngane : cela vous est égal
jo ngane : cela ne les regarde pas
- Avec la forme kulini : nul, sans importance, méprisable
Exemples: - ndagu kulini : une maison mal bâtie
- mutu kulini : une personne méprisable
- Avec la forme nani : un tel
Exemple:nani a ma fu : un tel est mort.

La conjugaison des verbes être et avoir


Le préfixe U est la marque de l'infinitif.
Exemples:
 U ne : avoir, posséder et U be : être

 Le vocabulaire de la conjugaison
kièlu, mode: le mode
tému, igumbi : le temps
u vase: conjuguer
itonu (bi), verbe: le verbe
muni sige : le présent simple
muni vage : le présent continu ou progressif
mugèse, gusu : le futur
viokale : le passé
.vioge: le passé composé
vioge sige : le passé composé simple
vioge béli : le passé composé rapproché
viagini : le passé simple
kale na kale: le passé antérieur
igubive : l'imparfait
iguboti : le plus-que-parfait
indiku : l'indicatif
isuku : l'impératif
isuku sige : l'impératif simple
isuku sobe : l'impératif composé
kondini : le conditionnel
ikondi : le concessif
rundi : le gérondif
Exemples:
- vase itonu [yi] u vose ô tému muni sige : conjugue le
verbe parler au temps présent (présent simple).
- vasàti itonu [yi] u nu ô tému gusu : conjugue d'abord le
verbe boire au futur.
- vasànu itonu [yi] u ji ô muni sige ji indiku : conjuguez le
verbe manger au présent simple de l'indicatif
- ni jabi u vase bitonu ô kiélu isuku : je sais conjuguer les
verbes au mode impératif
Le verbe être: U be
IMPERATIF
ba : sois
banu : soyez
tubianu : soyons
Forme affirmative et la Forme négative
Ni ji, je suis
Nga tsi, je ne suis pas
Wuji, tu es
Wu ga tsi, tu n'es pas
Aji, il/elle est
A ga tsi, il/elle n'est pas
Tu ji, nous sommes
Tu ga tsi, nous ne sommespas
Du ji, vous êtes
Du ga tsi, vous n'êtes pas
Baji, ils/elles sont
Ba ga tsi, ils ne sont pas
Forme affirmative et Forme négative
Ni ma be, j'ai été
Ni sa ma be, je n'ai pas été
Wu ma be, tu as été
Wu sa ma be, tu n'as pas été
A ma be, il/elle a été
 A sa ma be, il/elle n'a pas été
Tu ma be, nous avons été
Tu sa ma be, nous n'avons pas été
Du ma be, vous avez été
Du sa ma be, vous n'avez pas été
Ba ma be, ils/elles ont été
Ba sa ma be, ils/elles n'ont
pas été
INDICATIF
Exemples:
Mamengi ajo [ji + ô] dimbu : Mamengi est au village.
nijo itsagu : je suis aux w.c.
ngo [ni + jo] nungi : je vais au champ.
ngo ikole : je vais à l'école.
va [sa] ga mutu : il n'y a personne.
vaji batu : il y a des personnes.
va Id batu : il y a encore des personnes.

Gâteau au yaourt et au citron

Total:
   -
25 minutes
   
-15 minCuisinier:
   
-10 minutes
Niveau:
   
-Facile 

Ingrédients:

Comment préparer les gâteaux beignets bananes punu aux yeux des fourmis?

Total:

    25 minutes
 Préparation:
    
15 min 

Cuisinier:
    
10 minutes 

Rendement:
    
30 beignets 

Niveau:
    
Facile 


Fruits glacés

Total:
     5 minutes
Préparation:
     5 minutes

Rendement:
     2 portions

Niveau:
     Facile

Information nutritionnelle: Bon pour la santé 


Ingrédients

     1 banane congelée, pelée et tranchée
     2 tasses de fraises, de framboises ou de cerises congelées
     1 tasse de lait
     1/2 tasse de yogourt nature ou à la vanille
     1/2 tasse de jus d'orange fraîchement pressé
     2 à 3 cuillères à soupe de miel ou au goût

Pain aux bananes classique

Total:
    
2 heures 20 minutes
    
20 minInactif:
    
1 heureCuisinier:
    
1 heureRendement:
    
1 painNiveau:Facile


 Ingrédients

    
1/2 tasse de beurre non salé fondu ou d'huile végétale, plus plus pour le plateau de graissage
    
1 3/4 tasse de farine tout usage
    
1 tasse de pacanes grillées, hachées
    
1/2 tasse de sucre granulé
    
1 cuillère à café de bicarbonate de soude
    
1 cuillère à café de cannelle moulue
    
Sel fin
    
1/4 cuillère à café de muscade fraîchement râpée
    
2 gros oeufs, légèrement battus
    
1/4 tasse de babeurre, crème sure ou yogourt
    
1/2 tasse de sucre brun clair, légèrement emballé
    
1 cuillère à café d'extrait de vanille pur
    
4 bananes moyennes, mures, très mûres, mouchetées et tachetées (environ 1 1/2 tasse)

ÉCRITURE ET PRONONCIATION YIPUNU

1. Écriture
Le yipunu emploie l'alphabet latin. Il est composé des
lettres simples et des lettres combinées. Toutes les lettres se
prononcent.
Les lettres simples sont:
A, B, D, E, F, G, I, J, K, L, M, N, 0, P, R, S, T, U, V, W, Y.

Les lettres combinées sont:
MB, MF, ND, NG, N, NZ, TS.

Les voyelles sont:
A, E, I, 0, U, (attention au É).

2. Prononciation des lettres
Les consonnes simples:
B, se lit comme dans bolide
D, se lit comme dans do
F, se lit comme dans face
G, se lit comme gh. La lettre g est gutturale et roulée au
niveau de la gorge comme en espagnol. Exemple: gome : la
peur.
J, se lit comme dans job, et remplace le dj d'Abidjan.
K, se lit comme dans kaki
L, se lit comme dans lune
M, se lit comme dans maman
N, se lit comme dans nuit
P, se lit comme dans papa
R, se lit comme dans route
S, se lit comme (ss) dans savon
T, se lit comme dans tête
V, est bilabiale, elle est soufflée au nIveau des lèvres.
Exemple: u vose :parler

Les semi-consonnes:
W, se lit comme dans moine (mwane : l'enfant)
Y, se lit comme dans yeux, yaya, (yes en anglais)
DLes consonnes combinées:
MB, se lit comme dans bombe (bilabiale)
MF, est labio-dento-nasale (mfule: la pluie) en filtrant le
souffle entre les lèvres et les dents.
ND, se lit comme dans dindon
NG, se lit comme dans mangue
N, se lit gn comme dans igname
NZ, est dento-Iabiale, (nzambi : Dieu) en filtrant le souffle
entre les dents.
TS, est dento-linguale (tsande : le pagn-e) la langue envoie le
souffle entre les dents.
Les voyelles:
a, se prononce a comme dans arbre
e, se prononce e comme dans je ou é comme dans été.
i, se prononce i comme dans sisi
0, se prononce 0 comme dans dos
u, se prononce ou comme dans route, boule

Les intonations
Le yipunu est une langue à tons. Dans la
compréhension et la prononciation des mots, les tons sont
d'une importance capitale pour différencier les paronymes ou
homophones.
On a : le signe«/»est la marque d'un ton montant.
- Le signe« \ »est la marque d'un ton descendant.
- Le signe« ~ »est la marque d'un ton intermédiaire.

Exemples:
page: la résine d'okoumé
pàge : le doute
ô : chez
N. B : sur un mot à deux syllabes, le ton est marqué sur la
voyelle de la première syllabe.
Exemple:
tàse : pense
Sur un mot à trois syllabes, le ton est marqué sur la voyelle
de la deuxième syllabe.
Exemple:
idùke : le maboule
Sur un mot à quatre syllabes, le ton montant est marqué sur la
voyelle de la deuxième syllabe; et un ton descendant est noté
sur la voyelle de la troisième syllabe.
Exemple:
ibadàngu : le canard
La lecture ou l'écriture des mots consiste à associer
des syllabes entre elles.
Exemple:
budilu : le fer, se lit, (bu + di + lu).
Les voyelles (o, é, a) sont souvent ajoutées à la fin des
mots et des noms lorsque les Punus parlent.
Ces ajouts dénotent une insistance ou marquent l'éloignement
de deux interlocuteurs.

Exemple pour les mots:
- tàndé : entonne maintenant
-bongé : prends (en insistant) -là, bongo: prends maintenant, le ton est exaspérant.
 -twendié : allons (demande formulée en s'éloignant)

Exemple pour les noms:
-Kombile : (appel de proximité) -Kombilé : (appel un peu éloigné) -Kombilo : (insistance de l'appel)
-Ngimbi : (appel de proximité)
-Ngimbié : (appel un peu éloigné) -Ngimbio : (insistance de l'appel)
La forme contractée est très utilisée en yipunu.
Exemple:
Le nom Kumb est contracté en une syllabe: Ku
Le nom Mombu est contracté en une syllabe: Mo
Le nom Ngimbi est contracté en une syllabe: Ngi

Caractéristique linguale des Punu.
Les interlocuteurs punu ont l'habitude de mettre au
début de chaque phrase ou prise de parole l'expression
suivante: mériè : moi je dis; mériè est la forme contractée
de : (ménu ni vosi yiri : moi je parle que)

Exemple:
- mériè, tate a ji vane ? Je dis, papa est-il là ?
- mérianuè, sunzanu mbongu mu komi: je vous dis, de
déposer l'argent dans le sac.

Crêpes molvinoise


Ingrédients
  •      3 œufs moyens, température ambiante
  •      4 t de beurre fondu
  •      1 t miel
  •      1/2 t de sel de mer (mon choix)
  •      3/4 c de farine de manioc (mon choix)
  •      2 c de lait de votre choix (plus plus si nécessaire)
  •      beurre supplémentaire pour la friture

Qu'est-ce que la farine de manioc?



La farine de manioc et le tapioca sont souvent utilisés de manière interchangeable, mais ils ne sont pas identiques. Tapioca est l'amidon dérivé de la racine de manioc à travers un processus de lavage et de réduction en pulpe et ce qui reste après ce processus est la farine de tapioca. La farine de manioc, d'autre part, est la racine entière, simplement pelée, séchée et moulue.

Les fruits de la Forêt gabonaise



-Le COULA EDULIS de la famille des OLACACELEE, le noisetier, "Mugumunu" produit des fruits appeles Cumunu, singulier "dugumunu"la noisette.
 

Tarte mangue citron vert




Nb de personnes : 6
15 minPréparation
20 minCuisson
35 minTotal

Tarte à l'ananas


La bonne tarte au citron




La bonne tarte au citron se reconnaît par son équilibre parfait entre le sucré et l’acidité, avec une pâte impeccablement texturée et une crème légère, onctueuse, peu sucrée et à l’authentique goût de citron. Découvrez la recette facile à réaliser.

Omlette paysanne

 

 

Ingrédients

  pour 2 personnes
  • 4 œufs moyens ou 5 petits œufs
  • 2 pommes de terre moyennes
  • 5 Champignons
  • 1 paquet de lardons
  • 1 cuillère à café d’huile
  • 1 cuillère à café de beurre
  • 1 cuillère à café de sel fin
  • 3 à 4 tours de moulin à poivre

Recette de gâteau aux corossols

Le corossol est l'un des fruits tropicaux les plus populaires, en forme d'étoile, idéal en jus et aussi dans les desserts. Son goût naturellement sucré est délicieux, de sorte qu'un gâteau aux corossols est idéal pour une occasion spéciale, c'est un dessert très élaboré mais qui en vaut la peine, parce que le résultat final est exquis. toutCOMMENT vous vous offre cette délicieuse recette de gâteau aux corossols qui plaira à tout le monde.
Entre 45 et 60 minutes Difficulté faible

Caramel gateau de riz


Gateau de riz



Pouding au riz et à la cannelle





Ingrédients :
  • 2 tasses (500 ml) de riz blanc, cuit
  • 2 tasses (500 ml) de lait
  • 1/2 tasse (125 ml) de sucre
  • 1/2 cuillère à thé d’extrait de vanille
  • 1/2 cuillère à thé de cannelle
Préparation :
  1. Dans un chaudron, combinez le riz, le lait et le sucre. Faites cuire pendant 15 minutes à feu moyen, jusqu’à épaississement, en mélangeant fréquemment.
  2. Retirer du feu. Ajouter la vanille et la cannelle.
  3. Servir chaud ou froid.

Tarte gabonaise à la noix de coco et à l'ananas

Tarte  a la noix de congo et a l'ananas


  • Rouleau de pâte feuilletée  : 1  
  • Boite d’ananas au sirop  : 1  
  • Noix de coco râpée  : 100  g
  • Cassonade  : 50  g
  • Oeufs  : 2  
  • Crème liquide  : 15  cl
Calories = Elevé

Etapes de préparation

  1. Préchauffez le four à th 6 (180°C).
  2. Etalez la pâte dans un moule à tarte. Dans un saladier, battez les œufs et la crème puis ajoutez la cassonade et la noix de coco râpée.
  3. Versez la préparation dans le fond de tarte puis déposez les tranches d’ananas. Enfournez pour 25 min environ et dégustez froid ou tiède.

Astuces et conseils pour Tarte gabonaise à la noix de coco et à l'ananas

Vous pouvez ajouter un bouchon de rhum pour une tarte encore plus parfumée.

Liste des patisseries punu

 

Pain à la farine de téri



Crêpes Molvinoises




Tarte  à l'ananas et au coco




Torsade aux petits chocolats




 Gâteau de maïs




Gâteau de manioc


Gateaux aux plantins




Pudding de riz





Pain de manioc


Brioche au lait de coco




Pains au lait de coco



 Tarte fine a la mangue





Tartes de bananes au lait de coco






les nonnettes d'orange


Pain brioche à la banane au chocolat





Tarte fine au corossol  suprême punu


Brioches roulées à la cannelle


 

 

 

 

 

 

 

 

Galette de manioc 


  Gâteau de corossol



Mandazi 


Tarte de viande

 




Mandazi punu


  Gâteau moelleux avocat framboise




Gâteau léger à la papaye et au citron


Gauffre a la bananw



Brioche à la la patate douce



Petits gâteaux au Bissaps


Chaussons à la confiture de mangue




Pain de mie à la patate douce




Scones à la pâte douche





Le pain a la farine de manioc



Croissants farine de manioc




Pain au chocolat au teri





Gâteau yaourt au fruit de la passion



Chou à la crème





Pizza à la farine d'igname



Romboss



Gosette





Bolus



Éclair au chocolat


Ratons de cerises


Milles feuilles


 Profiteroles ou petits choux


  Pain au lait


 

Quiche d'oseille