Les humanités punu

La fondation  qui rend possible la croissance de la civilisation africaine  est premièrement posé par les premières civilisations africaines Égyptienne, Nubienne, Nok, Tchadienne, Ishombo etc...  Ces anciens peuples ont systématiquement produit la nourriture , exploité les mines et produits des métaux. Ils se sont organisés eux mêmes en cités et élaborés un code légal et moral  de comportement,  ensemble avec le système de gouvernement et religieux.  Dans tous ses domaines  ils ont profondément  influencé d'autres civilisations.

Pour découvrir  les origines de la civilisation punu nous devons regarder premièrement les royaumes  qui ont précédé la civilisation punu en place et en temps. Le premier ancêtre punu a peut être été découvert dans le rift africain.  Il migra dans le nord  africain , puis  dans la région du Nok au Nigeria, puis dans la région du lac Tchad il développa l'art de l'âge du rock .

Le proto-Bantu 2 Millenaire avant Jesus-Christ


Égypte Ancien

L'histoire d’Égypte est séparée en quatre périodes de dynastie, l' ancien Royaume, c. 2700 B.C ,  le moyen empire c. 1990 B.C, le nouveau  Royaume et la dernière période  c. 1185, jusqu’à ce que les égyptiens soient absorbés par l'empire Perse en 500 B.C.

Imhotep 
Il est le premier Architecte connu de toute l'histoire de l’humanité, il était plus tard regardé comme étant l’exemple de la sagesse et fut divinisé.  Les monuments égyptiennes montrent  les compétences en design et engineering des égyptiens de construire sur des des grandes échelles et aussi sur le caractère endurant de l'ancien Égypte.

Nok

Les peuples de Nok  les bantou  ont fait leurs migrations étaient réputés pour leurs sculptures humaines aux têtes allongées.

Ishombo

 Le peuple d'Ishombo était les premiers inventeurs des mathématiques.

Le commencement.
L’humanité punu commence avec la préhistoire , les 12 enfants du Moumbouanga , qui marquent des périodes distinctives. La préhistoire commence  c 100 000 ans avant Jésus-Christ. avec le premier rituel  d'enterrement.  La prédominance de la chasse et la fabrication des armes de pierres.

 8000 A.C , la période néolithique  de la dernière période de l'age de  pierre avec la domestication de l'animal, la production de la nourriture et la formation des villages, la première guerre et  la céeation de la poterie en c. 5000 . Le premier large monument  égyptien architectural  dans la période de bronze.


 c. 2650 Imothep construit la première pyramide pour le roi Zoser a saqqara.
 c 2470  Le sacré Scribe
c 2250-1990 première période  intermédiaire
c 1990-1790  Moyen Royaume
c 1900 Le chant de l'harpre
c.1370 ''hymn to Haton"
C  1361 Règne de Toutankhamon
c. 1298-1232 Règne de Ramsès II
1570-1185 le nouveau royaume
.1185-500 Le déclin de la puissance d’Égypte
 Grand jour  des sept royaumes FIN 13 siècle et début du 14 siècle
ca 1390 foundation banza Kongo


 La sculpture 

Le peuple punu est bien connu comme maîtrisant la sculpture des masques et des portes en bois. Le haut classicisme punu de l'art mélange idéalisme et réalisme.


L'architecture

Il y a l'architecture de l' ancien royaume d' Égypte et l'architecture du classicisme Kongo.

L'art visuel

l'art punu s'exprime au travers des sculptures et essentiellement au travers des céramiques qui expriment des figures géométriques. Il y a le pré-classicisme, le classicisme, le haut classicisme et le dernier classicisme.

Dibadi
Dibadi était le premier punu historien , il est un des plus grands conteurs. Il enregistrait beaucoup d'informations. Ses sujets impliquaient la guerre entre punu et étrangers, la répartition des clans punu. il restait  remarquablement impartial et libre de tout préjudice nationaliste.

L'Age héroïque
Le XIV siecle ca 1350  représente l'age d'or punu.
 La guerre contre les portugais. Le  punu classicisme finit avec la victoire des Portugais en 1570 sous la conduite du gouverneur portuguais Gouveya qui inaugure l’ère de la colonisation.


La musique chez les punu

La musique joue un rôle important dans chaque aspect,de la vie punu.  Les punu croyaient que la musique pouvait profondément  affecter le comportement humain. La musique avait une place importante  dans la vie publique et  privée et elle était spécialement  dans le contexte religieux. La musique punu était construite  par  une série de modes et de notes . Les instruments musicaux étaient le Ngomfi, sanza, le Moungongo, le tam tam et chaque corde du ngomfi avait son propre nom.

Il y avait des ballets opéra et le principal acteur était l' Harpiste .La science de l'harpiste et la science de la vibration, les chants avaient le ton des pleurs et des béatitudes.

La danse était d'une grande importance chez les punu, dans la période du classicisme punu  la fonction de la danse était sociale et religieuse, la fameuse danse punu était l'Ikokou. Quant à leur structure, les chants, dénommés tumbu, sont antiphoniques, c'est-à-dire qu'ils évoluent dans une alternance entre soliste et chœur. Le chœur est composé de tous ceux qui sont présents à l’événement. Le rôle de soliste peut être assumé par toute personne qui en ressent l'envie. Il faut toutefois qu'elle ait une voix suffisamment puissante et une capacité d'insérer de nouvelles phrases en respectant la mélodie. Les personnes qui sont particulièrement douées pour le chant sont appelées des chanteurs (muwimbitji),

En littérature

Le Moumbouanga, les contes , les proverbes, poésie, palabre, théâtre  formaient le corpus punu. Mueli était le premier génie de la littérature et de la tradition punu. Dans la littérature punu Maroundou représente la beauté et l'amour punu. Buanga le jeune héros représente le courage et la bravoure.

La vitesse du son dans l’air

Propriété

Pour calculer une distance à l’aide d’un SONAR, on utilise la formule : d=v×td = v \times t.
La distance dd est exprimée en mètre (mm), la vitesse vv en mètre par seconde (m/sm/s) et le temps en seconde ().
  • Remarque

    Dans le cas du SONAR, il faut faire attention à diviser la distance trouvée par , car le signal parcourt un aller-retour, soit deux fois la distance à mesurer.

    L’échographe utilisé dans le domaine médical fonctionne de la même manière qu’un SONAR. Il permet, par exemple, de déterminer la taille d’un organe. La technique est appelée échographie.

    • La propagation du son

      La vitesse du son dans l’air à 15 \ °C est d’environ 340 m/s340 \ m/s. Le son ne peut pas se propager dans le vide, il a besoin d’un milieu matériel.

    Remarque

    Le son met environ 3 s3 \ s à parcourir 1 km1 \ km. La lumière se propage quasi instantanément à cette distance. Lors d’un orage, on peut donc estimer la distance de l’éclair en kilomètres. Pour cela, il faut compter le nombre de secondes qui séparent l’éclair du tonnerre et diviser ce nombre par 33.
    '
    • B.Mesure de distance

    • Propriété

    • On peut mesurer des distances à l’aide d’un SONAR

      Le SONAR mesure la durée mise par un signal ultrasonore pour faire un aller-retour entre l’émetteur et la surface réfléchissante.

INTRODUCTION A LA CHIMIE ORGANOMÉTALLIQUE ET CATALYSE


Complexe initiateur de la polymérisation isotactique du propylène - Brintzinger, 1985

TENDANCES ACTUELLES
 De nouveaux courants forts se dessinent. Les systèmes catalytiques sont progressi-vement rentrés dans le domaine de la chimie organique et, pour cela, ont du être suffisamment affinés. En particulier, de plus en plus d’applications sont recherchées en synthèse asymétrique à l’aide de ligands chiraux, la synthèse de produits optiquement actifs étant un défi permanent pour l’industrie pharmaceutique. Dans ce dernier domaine, la découverte des effets non-linéaires en catalyse asymétrique par H. Kagan représente une percée remarquable. La chimie actuelle se doit de développer ses recherches dans et vers le respect de l’environnement. C’est pourquoi de nouveaux procédés impliquent maintenant de minimiser ou supprimer la pollution, la toxicité et autres dangers, et d’économiser l’énergie mise en œuvre (chauffage, nombre d’étapes, nombre d’atomes, réactions sans déchets notables). Cette approche est appelée "Chimie verte" et douze principes ont été émis résumant les contraintes à respecter (voir l’introduction à la catalyse). La catalyse a naturellement une place prépondérante dans cette approche. Les supports écologiques tels que les argiles et les solvants tels que l’eau et autres solvants aqueux sont privilégiés ainsi que d’autres milieux tels que les liquides ioniques, en particulier les sels d’imidazolium, utilisés pour la première fois par Y. Chauvin en catalyse, et le CO2 supercritique permettant l’emploi de la chimie fluoreuse. Le concept de "Chimie click", émis par Sharpless en 2001, va dans cette direction car il consiste à privilégier les réactions faciles, peu énergétiques et pouvant être conduites dans les solvants aqueux afin d’assembler deux fragments moléculaires. La réaction "click" la plus répandue permet de coupler les azotures facilement accessibles à partir des dérivés chlorés avec les alcynes terminaux sans produit secondaire, et la catalyse y est essentielle puisque CuI apporte entre autre la régio-sélectivité à la formation de triazole (voir chap. 21).  

La catalyse avait d’ailleurs été largement à l’honneur, avec quatre prix Nobel pendant la première décennie du XXIe siècle, puisqu’après la catalyse asymétrique en 2001 (Sharpless, Noyori, Knowles), la métathèse en 2005 (Chauvin, Grubbs)

La symétrie dans les nattes africaines

Ici nous avons affaire à une symétrie de transformation.

Motifs de la natte

Il y a cinq types de figures
Géométrique




















 Anthropomorphe



Zoomorphe


Nature





Objets


Répétitif


Exemples des motifs des nattes vili

En langue Vili, veut dire, "le mur ". On dit qu'il symbolise les murs d'une maison villageoise.
"Bibaka"


Grâce au profondeur donné par ses formes géométriques, ce motif s'appelle "le nid du pigeon".
"Ijoisimabemba"


La complexité de ce motif nécessite qu'on le tisse exclusivement la journée. Kulemoine veut dire, littéralement, "tisse-moi la journée".
"Kulemoine"


Les bandes diagonaux au bord de cette natte symbolise des côtes, et les quatre formes diamantées à chaque côté sont les yeux de ce "serpente de deux têtes".
"Tchinyenjile"


Les petites formes diamantées sont répétées par les diamantes plus grandes qui les entourent. Les petits diamantes représentent des coquillages, donnant ce motif son nom.
"Masefi"


Les triangles divergentes sur cette natte représentent un enfant têtu. En Vili, "Lilembe" veut dire "l'enfant de tête dure".
"Lilembe"


A l'époque coloniale, les européens sont venus avec de nouveaux pagnes, comprenant le "plaid" depuis Grande Bretagne. Cette natte est une réflexion des nouvelles modes apportées par les explorateurs, les marchantes, et les missionnaires. Suali veut dire "pagne" en langue vili. La natte montrée ici est rendue encore plus complexe par l'inclusion d'un deuxième motif, "Masefi".



"Suali"

Mayan  symbolism
“Long ago, the people of the rainy, mountainous region of Verapaz were trembling from the cold because they did not have clothes. From the heavens, the goddess Itzam saw their suffering and came down to Earth. She visited a woman in her house and tried to teach her how to weave, but the woman simply did not understand. Just as the goddess was about to give up, she saw a spider weaving its web. The deity told the woman to watch how the spider worked, and thanks to this demonstration the woman captured the essence of weaving.” 
Various versions of this myth exist throughout the western highlands of Guatemala, but its essential message remains the same: nature is a constant source of inspiration for weavers and the Mayan people as a whole.
While some of the original meanings of the symbols used in Guatemalan weaving have been lost, many of them still hold significance for Mayan communities - particularly those relating to good, evil, fertility and agriculture.


Symbols and Their Meanings
Bats are the guardians of the Underworld. They're considered suspicious creatures, rich in dualities. The bat is worshipped for its rule over the darkness, and is a powerful sign to mark against enemies. The Mayans drew a very faint line between our concepts of good and evil: they were seen in unison, rather than separation, and the bat is also revered for its representation of this unison.
The butterfly, with its wings spread, represents freedom. This freedom is sometimes compared with that of the weaver, with her ability to weave wild stories into her textiles. The white butterfly indicates good news and positivity, while the black represents negativity, pain and tragedy. If a black butterfly enters a Mayan home, it is caught and burned to rid the house of the bad luck. Green butterflies are symbols of hope and are welcomed into homes as omens of good health if a family member is sick.
The cross has ties to both Mayan and Christian religion. The four points represent the four directions of the winds, which give life to crops and mankind. The Mayan cross is made from the four types of corn - white, yellow, red, and black - which represent the parts of the human body. The cross also signifies the dawn, the darkness, the water, and the air. This symbol demonstrates the importance of the energies that come from each extreme of the earth.
Corn is a particularly important symbol in in Guatemalan textiles. Mayan mythology tells that for the creation of the human being, white corn was used for the bones, yellow corn for the muscles, black corn for the eyes and hair, and red corn for the blood. For this reason, corn is not just considered a source of food in rural areas: it's also part of the ancestral, ceremonial traditions.
The cup symbolises the importance of sharing with others. In modern Guatemala, this symbol has becom a fusion of Mayan and Christian beliefs. It is sometimes understood as the cup Jesus shared with the disciples during the last supper.
The diamond is one of the most important symbols, and can be found in most of Trama's products. It symbolises the arms of the weaver, with her body at the bottom, and her textiles at the top.
Deer are considered a symbol of strong, stable, regal energy by the Maya. They represent all of the animal kingdom. Deer also encompass the four levels of being: physical, mental, emotional and spiritual. The energies of the deer also signify the binding forces between an individual and their family. 
Dolls represent the connection between women, Mother Earth, and Ixchel, who is the goddess of medicine, midwifery, the moon, and weaving.
Doves are the Queens of the Heavens. These feminine birds provide nourishment for the Mayan people and renew the fruits of life.
The ancient people understood the eagle’s calls as a warning that an earthquake or storm was on its way. In ancient Mayan mythology, one face of the double headed eagle represents good and the other represents evil. The creature itself represents contemplative thought. When focused upon, this symbol assists in accessing inner wisdom and facilitates focus. Eagles have also traditionally been a symbol of community and cooperative unity within a diverse group. However, the meaning of the eagle changed during the Spanish conquest since it was featured on the coat of arms of Charles V, who was the ruler of the Spanish empire at the time. For the indigenous population, the eagle can therefore also represent a cruel, unforgiving, and unfamiliar being.
The flower motifs used in weaving are usually the native flowers of Guatemala, like roses, lilies, violas, pansies, gladioli, and cactus flowers. All of these flowers bloom abundantly throughout the year. The Mayans view flowers as symbols of life and fertility.
The inup is the Tree of Life, which represents the life of man - birth, growth, reproduction and death. It also indicates love, as shown in the union between the two people who make up the two parts of the tree. The fruits represent their offspring. Many sacred rites are performed under the branches of these trees.
Mayan Gods are frequently depicted with jaguar attributes. The jaguar is said to have the ability to cross between worlds, as represented by daytime and nighttime. The world of the living and the earth are associated with the day, while and the spirit world and the ancestors are associated with the night.
The lion is often woven by young women to demonstrate a desire to be courted. As the king of the jungle, the lion symbol is a keeper of goods, wealth, and good luck. Sometimes the lion is read as a representation of anger, and is therefore never used in huipils that are worn during happy events.
In Mayan mythology, the owl is a symbol of death and destruction. These nocturnal birds of prey are the mysterious messengers of dark powers. For the Quiche people, the owl’s hoot is an omen of death.
The pitcher symbolises the head of a woman, from which her wonderful ideas for patterns and color combinations in textiles are poured.
The quetzal is the national bird of Guatemala, and one of the most important textile symbols, often present in traditional clothing. In a number of modern Mayan dialects, the name means ‘treasured’ or ‘sacred’. Legend has it that long ago, the Quetzal would sing beautifully, but has been silent since the Spanish conquest. The red chest is representative of the blood spilled while the Mayan people tried to protect themselves and their land.
The rooster, like the turkey, is associated with marriage. In some Mayan communities, proposals are accompanied by the groom's family presenting the potential bride's family with between one and three roosters, depending on how they regard their prospective daughter-in-law. Those who receive three roosters can feel proud that the mother-in-law is pleased with the union.
The serpent appears frequently in Mayan textiles as a representation of the  representing the god Gucumatz, the creator of the world. This zigzag design can also signify mountains, which provide clean air and protection from sickness. 
The sun represents the radiant energy that contributes to the motion of the universe. It's also symbolic of the god of corn, to whom the Maya pray to ensure a good harvest.
Turkeys often tell the stories of weddings. The turkey represents a proposal. Once a Mayan couple are engaged, the groom’s family will spend the next two years fattening up a turkey until the day of the wedding. The groom then presents the dead turkey to the parents of his soon-to-be bride. If the groom is rich enough, he will also give the bride’s family bread and money. 
The colours used in Mayan weaving also have their own significance. Red, black, white and yellow represent the four types of corn, and by extension, the four different elements of the body (red for blood, black for eyes and hair, white for bones and yellow for muscles) and the four directions of the winds: red for east, black for west, white for north and yellow for south.
These symbols and colors are often used in the work produced by the Trama weavers, so keep an eye out for them in our online shop and our tienda!

  Forme
wealth, prestige, and spirituality;

Pour en savoir plus

Solide géométrie

En géométrie dans l'espace, on définit en général le solide comme l'ensemble des points situés à l'intérieur d'une partie fermée de l'espace. On souhaite aussi, naturellement, que la surface délimitant le solide soit d'aire finie et que le volume du solide soit aussi fini.
Quelques exemples de solides usuels sont les parallélépipèdes (en particulier les cubes), les tétraèdres, les boules, les cylindres de révolution, les cônes ou encore les pyramides à base carrée.
Le solide est un objet naturel de notre environnement, c'est pourquoi il est si difficile d'en donner une définition rigoureuse.
Pour le physicien,
« Le solide est un corps indéformable »
pour Euclide (livre XI)
« est solide ce qui possède longueur et largeur et profondeur, et la limite d'un solide est une surface »
pour Leibniz (1679)
« Le chemin suivi par un point se déplaçant vers un autre est une ligne. (...) Le déplacement d’une ligne dont les points ne se remplacent pas sans cesse donne une surface. Le déplacement d’une surface dont les points ne se remplacent pas sans cesse donne un solide. »
On confond généralement le solide et sa frontière, ainsi on trouve souvent le même nom pour un solide et pour la surface qui le délimite. Il n'y a que pour la sphère que l'on rencontre une distinction entre sphère (surface) et boule (solide).

Géométrie analytique

Géométrie analytique est une approche de la géométrie dans laquelle les objets sont décrits par des équations ou des inéquations à l'aide d'un système de coordonnées. Elle est fondamentale pour la physique et l'infographie.
En géométrie analytique, le choix d'un repère est indispensable. Tous les objets seront décrits relativement à ce repère.

Géométrie descriptive


Exemple de quatre représentations différentes en deux dimensions du même objet (à trois dimensions).
La géométrie descriptive fut inventée par le mathématicien français Gaspard Monge. C'est une branche de la géométrie qui définit les méthodes nécessaires à la résolution graphique des problèmes d'intersections et d'ombres entre volumes et surfaces définis de façon géométrique dans l'espace à trois dimensions. Il s'agit, en général, de rechercher la vraie grandeur de cotes, de tracer les courbes d'intersections de solides, de déterminer la nature de courbes (ellipse, parabole, hyperbole), de développer des surfaces (conique, cylindrique, prismatique…) ou encore de dessiner un objet selon un angle de vision donné (rotation, rabattement, changement de plan dans l'espace).

La géométrie Eucludienne

La géométrie euclidienne dans sa définition et son axiome est la géométrie élémentaire et basé sur la preuve géométrique.

1.6 La géométrie élémentaire et figures

 

 

 

  L'une des figures géométrique populaire dans la culture punu.

Il représente les 9 tribus. Quelque fois l’étoile, la cosmogonie bantou. Dieu , les deux  premiers couples  et les quatre point cardinaux.

les triangles renversés symboles des calebasse, symbole de la vie.Il représente aussi la confiance ente deux humains.
Les nœuds symbole de l'amour. Or la connection entre le monde naturelle et spirituel.
 Diagonales ce motif  KOKO en luba représente la poule.
Quadrillage

Quadrillage
Symétrie


Léopard represente la force, la royauté chez les bantou.
Le lézard est une créature féroce. Le lézard symbolise le bonheur par le succès, mais pas de manière ostentatoire.
 groupes de Losanges
Losanges, pirogues.
Les cercles

Le motif chevron
Les courbes

Les courbes

Les diagonales

Les diagonales

Les diamants

Les ligne droites

Les lignes droites

Les fleurs

Les formes libres

hachure
hachure


lattes
Parallèle
plaid

plaid

Polygones

Spirales


épais
fin


zigzag

zigzag



.