7. CATALYSE PAR L'OR(I) ET PAR L'OR(III)EN SYNTHÈSE ORGANIQUEE

 En plus des catalyses d’oxydation par les nanoparticules d’Au0 supportées (voir chap. 20, § 7) 20.51,20.52, la catalyse par les complexes de AuI ou AuIII s’est consi-dérablement développée ces dernières années21.49a, en particulier du fait que ces catalyseurs sont commerciaux ou d’accès très facile et utilisables à l’air ambiant et que les applications en synthèse organique sont riches et variées. AuI est utilisé à l’état de complexe de phosphine cationique [AuPR3]+X activé par abstraction, au moyen de Ag+X (X = TfO, NTf2, BF4, PF6, SbF6), du ligand chlorure dans le complexe [Au(PR3)Cl] (équation ci-dessous). Souvent, [Au(PR3)Cl] et Ag+X sont d’ailleurs utilisés en mélange catalytique. AuIII est aussi utilisé simplement sous forme de AuCl3






Les catalyseurs AuI et AuIII électrophiles activent en effet puissamment les doubles liaisons des alcènes, diènes, allènes... et des triples liaisons des alcynes vis-à- vis des additions nucléophiles simples ou doubles. Ce type d’activation est aussi rencontré avec d’autres métaux tels que Fe (II), Pd(II)(voir par exemple § 2 et 3), Hg(II), Sn(II), Cd(II)... mais l’or est très actif et très efficace catalytiquement.

 

No comments :

Post a Comment