Les humanités punu

La fondation  qui rend possible la croissance de la civilisation africaine  est premièrement posé par les premières civilisations africaines Égyptienne, Nubienne, Nok, Tchadienne, Ishombo etc...  Ces anciens peuples ont systématiquement produit la nourriture , exploité les mines et produits des métaux. Ils se sont organisés eux mêmes en cités et élaborés un code légal et moral  de comportement,  ensemble avec le système de gouvernement et religieux.  Dans tous ses domaines  ils ont profondément  influencé d'autres civilisations.

Pour découvrir  les origines de la civilisation punu nous devons regarder premièrement les royaumes  qui ont précédé la civilisation punu en place et en temps. Le premier ancêtre punu a peut être été découvert dans le rift africain.  Il migra dans le nord  africain , puis  dans la région du Nok au Nigeria, puis dans la région du lac Tchad il développa l'art de l'âge du rock .

Le proto-Bantu 2 Millenaire avant Jesus-Christ


Égypte Ancien

L'histoire d’Égypte est séparée en quatre périodes de dynastie, l' ancien Royaume, c. 2700 B.C ,  le moyen empire c. 1990 B.C, le nouveau  Royaume et la dernière période  c. 1185, jusqu’à ce que les égyptiens soient absorbés par l'empire Perse en 500 B.C.

Imhotep 
Il est le premier Architecte connu de toute l'histoire de l’humanité, il était plus tard regardé comme étant l’exemple de la sagesse et fut divinisé.  Les monuments égyptiennes montrent  les compétences en design et engineering des égyptiens de construire sur des des grandes échelles et aussi sur le caractère endurant de l'ancien Égypte.

Nok

Les peuples de Nok  les bantou  ont fait leurs migrations étaient réputés pour leurs sculptures humaines aux têtes allongées.

Ishombo

 Le peuple d'Ishombo était les premiers inventeurs des mathématiques.

Le commencement.
L’humanité punu commence avec la préhistoire , les 12 enfants du Moumbouanga , qui marquent des périodes distinctives. La préhistoire commence  c 100 000 ans avant Jésus-Christ. avec le premier rituel  d'enterrement.  La prédominance de la chasse et la fabrication des armes de pierres.

 8000 A.C , la période néolithique  de la dernière période de l'age de  pierre avec la domestication de l'animal, la production de la nourriture et la formation des villages, la première guerre et  la céeation de la poterie en c. 5000 . Le premier large monument  égyptien architectural  dans la période de bronze.


 c. 2650 Imothep construit la première pyramide pour le roi Zoser a saqqara.
 c 2470  Le sacré Scribe
c 2250-1990 première période  intermédiaire
c 1990-1790  Moyen Royaume
c 1900 Le chant de l'harpre
c.1370 ''hymn to Haton"
C  1361 Règne de Toutankhamon
c. 1298-1232 Règne de Ramsès II
1570-1185 le nouveau royaume
.1185-500 Le déclin de la puissance d’Égypte
 Grand jour  des sept royaumes FIN 13 siècle et début du 14 siècle
ca 1390 foundation banza Kongo


 La sculpture 

Le peuple punu est bien connu comme maîtrisant la sculpture des masques et des portes en bois. Le haut classicisme punu de l'art mélange idéalisme et réalisme.


L'architecture

Il y a l'architecture de l' ancien royaume d' Égypte et l'architecture du classicisme Kongo.

L'art visuel

l'art punu s'exprime au travers des sculptures et essentiellement au travers des céramiques qui expriment des figures géométriques. Il y a le pré-classicisme, le classicisme, le haut classicisme et le dernier classicisme.

Dibadi
Dibadi était le premier punu historien , il est un des plus grands conteurs. Il enregistrait beaucoup d'informations. Ses sujets impliquaient la guerre entre punu et étrangers, la répartition des clans punu. il restait  remarquablement impartial et libre de tout préjudice nationaliste.

L'Age héroïque
Le XIV siecle ca 1350  représente l'age d'or punu.
 La guerre contre les portugais. Le  punu classicisme finit avec la victoire des Portugais en 1570 sous la conduite du gouverneur portuguais Gouveya qui inaugure l’ère de la colonisation.


La musique chez les punu

La musique joue un rôle important dans chaque aspect,de la vie punu.  Les punu croyaient que la musique pouvait profondément  affecter le comportement humain. La musique avait une place importante  dans la vie publique et  privée et elle était spécialement  dans le contexte religieux. La musique punu était construite  par  une série de modes et de notes . Les instruments musicaux étaient le Ngomfi, sanza, le Moungongo, le tam tam et chaque corde du ngomfi avait son propre nom.

Il y avait des ballets opéra et le principal acteur était l' Harpiste .La science de l'harpiste et la science de la vibration, les chants avaient le ton des pleurs et des béatitudes.

La danse était d'une grande importance chez les punu, dans la période du classicisme punu  la fonction de la danse était sociale et religieuse, la fameuse danse punu était l'Ikokou. Quant à leur structure, les chants, dénommés tumbu, sont antiphoniques, c'est-à-dire qu'ils évoluent dans une alternance entre soliste et chœur. Le chœur est composé de tous ceux qui sont présents à l’événement. Le rôle de soliste peut être assumé par toute personne qui en ressent l'envie. Il faut toutefois qu'elle ait une voix suffisamment puissante et une capacité d'insérer de nouvelles phrases en respectant la mélodie. Les personnes qui sont particulièrement douées pour le chant sont appelées des chanteurs (muwimbitji),

En littérature

Le Moumbouanga, les contes , les proverbes, poésie, palabre, théâtre  formaient le corpus punu. Mueli était le premier génie de la littérature et de la tradition punu. Dans la littérature punu Maroundou représente la beauté et l'amour punu. Buanga le jeune héros représente le courage et la bravoure.

No comments :

Post a Comment