Politique / A Tchibanga, le maire présente les attentes de la ville et de la province de la Nyanga au président Ali Bongo

Politique / A Tchibanga, le maire présente les attentes de la ville et de la province de la Nyanga au président Ali Bongo


25 janvier (GABONEWS) - Le Maire de la ville de Tchibanga, Jérôme Kwenzi Mikala, a présenté ce mardi au chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, les attentes de la population de localité qui accueille le troisième Conseil des ministres délocalisé qui se tient dans la province de la Nyanga (Sud), après Port-Gentil (Ogooué Maritime) et Oyem (Woleu-Ntem).

Dans son mot, l’édile de Tchibanga a présenté au chef de l’Etat les préoccupations, ainsi que les attentes de la population de la province de la Nyanga; une province dite agricole où l’agriculture et autre projet de développement devront être relancés en vue de dynamiser l’économie de cette localité.

Le maire de Tchibanga, Jérôme Kwenzi Mikala a ainsi déclaré que « les voies et moyens de lutter contre les déséquilibres en matière de développement doivent être trouvés afin d’acquérir une stabilité, une prospérité pour tous ».

« Les attentes de la population sont grandes mais je ne citerais que quelques-unes à savoir: l’extension du réseau d’eau et d’électricité pour que chaque habitant puisse en bénéficier, l’aménagement des voiries urbaines et des routes départementales afin que les habitants de Tchibanga puissent aller d’un quartier à un autre sans problèmes et que les habitants pussent circuler sans risques et puissent écouler sur le marché les produits de leur plantation; la construction des maisons socioéconomique et faire en sorte que les fonctionnaires ne refusent plus de rejoindre leur poste, la construction et l’équipement d’un hôtel de ville digne d’une capitale provinciale, la réhabilitation de radio 5 Massanga pour lui permettre de mieux assurer ses missions d’informations ».

Le vœu des populations de Tchibanga c’est aussi, a-t-il poursuivit « de voir se réaliser les projets retenus dans le cadre des fêtes tournantes. Il s’agit notamment, des travaux du palais présidentiel dont les travaux sont interrompus depuis un bon moment. Il est souhaitable que les travaux reprennent et aillent à leur terme ».

Dans le même sillage, les élus locaux de leurs côtés souhaitent voir la décentralisation devenir effective dans un avenir proche afin de rendre les collectivités locales attrayantes.

Le maire n’a pas manqué d’évoquer le problème de la sécurité. En effet, selon ce dernier « le contingent de gendarmes et de policiers affectés à Tchibanga, chef-lieu d’une province frontalière est largement insuffisant et leur condition de travail méritent une attention particulière », a-t-il indiqué.

A la lumière de toutes ses attentes, le maire Kwenzi Mikala a tenu à faire du chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, citoyen d’honneur de la ville de Tchibanga et lui a offert au nom du conseil municipal de cette ville, une parcelle de terre d’un hectare et demi soit avec tous les papiers y afférents.

Le chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba est accompagné de la première Dame, Sylvia Bongo Ondimba, ainsi que du gouvernement Paul Biyoghé Mba II.

No comments :

Post a Comment