Contes punu : La panthère et la gazelle

La panthère et la gazelle
La panthère dit « Dja Ngo » et la gazelle dit « Maviangu » étaient amis.
Ces animaux avaient le sens des affaires et échangeaient souvent dans le cadre de leur commerce.
Un jour Dja Ngo alla voir Maviangu pour lui emprunter une somme d’argent. Maviangu lui consentit ce prêt sans hésiter.
Des mois passèrent sans que Dja Ngo ne vienne rembourser l’argent emprunté. Une année s’acheva et une deuxième encore. Maviangu tenta d’envoyer plusieurs émissaires auprès de Dja Ngo, mais ils revenaient toujours bredouilles parce qu’ils avaient peur d’affronter le redoutable Dja Ngo.
Kumbi le rat palmiste se proposa de faire quelque chose pour inciter Dja Ngo à payer sa dette. Il creusa de nombreuses galeries dans le sol et le sous-sol de la case de Dja Ngo. Elles débouchaient sous le lit, sous la table, sous la cuisine, sous la douche, sous le salon, sous la terrasse, etc…
Il mit des surveillants cachés à ces différents endroits pour rappeler à Dja Ngo l’obligation d’honorer son engagement à savoir rembourser sa dette.
C’est ainsi que Dja Ngo ne pouvait plus s’installer à un seul endroit de sa case sans entendre une voix sortant du sol qui lui demandait de payer sa dette.
Devant cette situation invivable de menace permanente, Dja Ngo se décida à aller rembourser l’argent emprunté. Il se fit accompagner de sa femme et de ses enfants pour aller au village de Maviangu. Il restitua l’argent et revint chez lui.
Ainsi prit fin cette dette qui semblait interminable.
REMARQUE : Pour venir à bout d’une inconscience caractérisée, il faut la soumettre à une pression permanente. Kumbi le rat palmiste l’avait compris.

No comments :

Post a Comment