Que sont devenues ses femmes?

Le Cercle des artisans de Mougoutsi succède à la F.A.M.O (Internet Gabon 19/04/2004) Le chef de l'Etat, Omar Bongo Ondimba, a remis à la présidente de cette association, Mme Bédienne Manomba, une enveloppe de 20 millions de FCFA. Le Grand Prix du président de la République pour la Promotion des activités socio-économiques des femmes est revenu à l'association Cercle des artisans de Mougoutsi, qui a été à l'honneur cette année en remportant la 7e édition. La présidente de ladite association, Bédienne Manomba, était manifestement envahie de fierté et d'un grand bien-être, samedi 17 avril dernier, à la cité de la Démocratie, en recevant des mains du chef de l'Etat, Omar Bongo Ondimba, une enveloppe à un montant de 20 millions de FCFA. La somme récompensant la lauréate a d'ailleurs été revue à la hausse pour cette édition 2004. Celle-ci variait, en effet, les années précédentes, entre 7 et 10 millions de F.CFA. Le Grand Prix du président de la République couronne, chaque année, à l'occasion de la journée nationale de la femme, ce, depuis son institutionnalisation en 1998, une activité socio-économique sélectionnée par un jury ad hoc. Le ministère de la Famille, de la Protection de l'Enfance et de la Promotion de la femme ayant choisi comme thème cette année "L'art et l'artisanat", au regard de la politique de plein-emploi initiée par le chef de l'Etat, ce sont donc les femmes potières du département de Mougoutsi (Tchibanga) qui se sont distinguées en remplissant les critères d'attribution du prix, qui sont, selon le ministre Angélique Ngoma, la présentation, l'objectivité, la production, le rendement, l'utilisation et la gestion. Le jury national dirigé par le ministre en charge de la Promotion de la Femme, a particulièrement été séduit par l'ensemble des éléments du dossier de l'association nynoise. II faut dire que l'obtention de ce prix donne droit; également, à un voyage d'études à Dakar au Sénégal, dont le but est de permettre aux lauréates de s'imprégner des expériences de leurs sœurs étrangères, afin d'améliorer leurs connaissances dans leurs domaines d'activité. Un voyage offert, pour ce qui est du transport par la compagnie nationale Air-Gabon. Quant au séjour proprement dit, il est entièrement financé par le chef de l'Etat en personne. Hormis le Grand prix proprement dit, le Grand Prix du président de la République comprend, également, neuf autres prix d'encouragement qui récompensent les femmes qui se sont, elles aussi distinguées, à travers le territoire. Une façon en tout cas d'encourager les femmes à s'impliquer davantage dans le processus du développement, à travers la création des groupements socio- économiques ou simplement, en contribuant à la revalorisation des ressources locales. L'on sait que depuis un certain temps déjà, La politique du chef de l'Etat en faveur de la promotion des femmes a pris une nouvelle impulsion. Celle-ci se traduit par une volonté accrue d'aider la gent féminine à être plus autonome, ce que traduit avec éclat le Grand prix du président de la République. Lequel favorise l'implication des femmes dans la mise en oeuvre des politiques de production. Demeure que, récemment encore, le président Bongo Ondimba a revu à la hausse le nombre de femmes dans les cabinets ministériels.. LA DIMENSION TOURISTIQUE • Chaque année, un grand nombre de femmes concourent au Grand Prix du président de la République. Le thème de cette année "L'art et l'artisanat" a, tout autant que ceux des années précédentes, suscité l'engouement de cette composante sociale. Seulement, pour l'édition 2004, il y avait ceci de particulier qu'on n'y a introduit une dimension touristique. Car, l'art autant que l'artisanat sont des activités qui drainent suffisamment de touristes. De même qu'au regard de la politique de plein-emploi initiée par le chef de l'Etat, l'art et artisanat constituent des activités créatrices d'emplois pour lutter contre le chômage vécu gravement depuis quelque temps déjà dans notre pays. C'est la raison pour laquelle le ministère du Tourisme a été associé à la cérémonie de remise du Grand Prix du président de la République cette année. Cette distinction s'inscrit, non seulement dans le cadre de la revalorisation de la femme gabonaise en tant qu'acteur de développement, par rapport à l'entreprenariat féminin, mais d'abord et surtout, dans les stratégies globales du développement durable. L'industrie touristique étant pour un certain nombre de pays du continent africain la principale source d'entrée de devises, peut être aussi un atout de développement de notre pays. L'artisanat pouvant constituer à cet égard l'un des outils de sa valorisation. Pour bien montrer l'importance que revêt le tourisme aujourd'hui, et surtout pour compter parmi les grands réceptacles de touristes du continent dans les années à venir, le ministère du Tourisme a envoyé en stage 103 étudiants, dont 43 femmes. Une preuve de plus que les femmes sont réellement présentes dans le processus de développement de notre pays. La journée nationale de la femme qui s'est achevée en apothéose, samedi dernier à la cité de la Démocratie, avec la remise du Grand Prix du président de la République, a été marquée par la présence de l'épouse du chef de l'Etat, Mme Edith Lucie Bongo Ondimba, ainsi que celle de plusieurs personnalités politiques du pays et leurs épouses. Lesquelles ont assisté à une cérémonie bien synchronisée, au cours de laquelle ont alterné discours, sketches, défilé de mode avec la présentation de la nouvelle collection du jeune Quentin de Mongaryas. Angèle Assélé et Amandine assurant, quant à elles, la partie spectacle qui a manifestement enflammé la salle. Rendez-vous a été pris pour l'année prochaine. L'agriculture constituera le thème de la compétition pour 2005. Les primées de 2004 Lauréate nationale Association Cercle des artisans de Mougoutsi (Activité collective: Poterie: Tchibanga) Présidente : Bedienne Manomba Prix d'Encouragement •ler Prix Association Buinu Bu Bakuli (Activité collective: Tissage de nattes: Mayumba) Présidente : Thérèse Mahinou, ép Panzou • 2e Prix Mme Marie Jeanne Sanga (Activités individuelles- Poterie et Peinture: Komo Mondah) •3e Prix Mme Marienne Dambassa (Activités individuelles-Tissage de nattes et vannerie fine: Koulamou •4e Prix Mme Diavou Moussavou (Activité individuelle Borderie: Port-Gentil) • 5e Prix Mme Marie Claire Mokoko Bouka (Activité individuelle: Broderie: Makokou) • 6e Prix Marie Léa AdOng Obiang (Activité individuelle: Tissage des nattes et corbeilles: Akam I à Oyem) • 7e Prix Mme Marie Augustine (Activité individuelle: Couturé: Mandji) • 8e Prix Mme Brigitte Angomo (Activité individuelle: Couture: Franceville) •9e Prix Mme Bryly Yvonne (Activité individuelle: Broderie: Lambaréné). Les différentes lauréates 2000 : Jeanne Okoumba (Agriculture vivrière, Haut-Oooué) 2001 : Mme Ondeno née Ignambi Laurence (pêcherie/Ogooué-Maritime) 2002: Florence Mengoua Otsaga (élevage poules et porcs/Woleu-Ntem) 2003 : Lydie Claire Mayika (Agriculture/Haut-Ogooué) 2004 : Bédienne Manomba (Poterie/Nyanga) Source : Journal l'Union Plus du 19/04/2004 © Copyright Internet Gabon

No comments :

Post a Comment