Epopée,mythes,contes

Les punu ont plusieurs épopées tels que Moumbouanga, la guerre de mocabe, la formation des punu par la mère Ndeyi. La mère Ndeyi aurait fait neuf enfants qui constituent les principaux clans punu. Les neufs mythes fondateurs des punu.

L’épopée du Mumbwanga….


Ce nouveau texte épique vient enrichir la bibliographie déjà abondante du genre dans la littérature gabonaise après le mvet de Tsira Ndong Ntoutoume, Olende de J.P Leyimangoye, Olende d'Okoumba Nkoghé, et Mulombi de V.P Nyonda.


Mubwanga raconte l'histoire d'un héros extraordinaire, héros éponyme allant à la recherche de sa sœur Maroundou ma de Nzambi, mariée à Dybourou Kasse le monstre. Après une longue pérégrination à la quête de sa sœur, après des combats dont il sort toujours victorieux. Mubwanga ramène sa sœur au village à la grande joie de ses parents. Le texte relate de manière implicite les rapports interhumains et le fondement matrilinéaire chez les punu du Sud du Gabon. Kwenzi Mickala a su rendre dans une langue simple l'oralisation du texte originel en reformulant de manière habile dans sa traduction la mise en scène du performeur de la parole, les chants, les répétitions, l'action dialoguée et les répons traditionnels.

Dans le but de préserver notre mémoire collectivective, s'il vous plait envoyez nous par émail les textes que vous aviez. Merci pour votre collaboration.

La querelle des oiseaux diurnes et des oiseaux nocturnes.

II était une fois, des oiseaux diurnes et des oiseaux nocturnes qui se disputaient au sujet d'un atangatier.
- Les uns et les autres réclamaient la propriété de cet atangatier.
- Un médiateur vint s'interposer pour tenter de régler ce litige.
- Le médiateur demanda à tout le monde de se calmer et il dit à l’un des oiseaux d'aller cueillir des antangas pour tous afin de mettre un terme à la querelle.
- L'envoyé grimpa sur l’arbre, mais s'arrêta net en plein milieu.
- II avait, en effet, trouve un gros serpent qui lui barrait le passage.
- A la question de ceux qui lui demandaient pourquoi il s'était arrête, il répondit : les tangas sont bien murs, mais il ya un petit "gwaghegna", autrement dit un obstacle.
- L'envoyé sur l’arbre s'appelle Moukouelingui, il ne cesse de répéter encore ce terme "gwaghegna"
Remarque:
- C'est la découverte de l’obstacle qui a vraiment mis un terme a la querelle parce que les uns et les autres s'accusaient de cueillir tous les atangas en I'absence de l'une des parties.
- Ici, les oiseaux ne volent pas pour se poser directement sur les branches. Us grimpent sur le tronc de l’arbre comme tous les autres animaux.


Poésie

Le Crépuscule des silences(1975)...
Je suis venu cultiver d'autres chants parmi les morts...
Mission inachevée
Des poètes itinérants chantant
La gloire lointaine de nos combattants
Histoire fermée comme un poing
Ma révolte pressoir des jours tris­tes.. .

Pierre- Edgar Moudjiegou.

No comments :

Post a Comment