Mumbwanga

L’épopée du Mumbwanga….

Mumbwanga raconte l'histoire d'un héros extraordinaire, héros éponyme allant à la recherche de sa sœur Maroundou ma de Nzambi, mariée à Dybourou Kasse le monstre. Après une longue pérégrination à la quête de sa sœur, après des combats dont il sort toujours victorieux. Mumbwanga ramène sa sœur au village à la grande joie de ses parents.

Critique

Le nouveau texte épique vient enrichir la bibliographie déjà abondante du genre dans la littérature gabonaise après le mvet de Tsira Ndong Ntoutoume, Olende de J.P Leyimangoye, Olende d'Okoumba Nkoghé, et Mulombi de V.P Nyonda.Le texte relate de manière implicite les rapports interhumains et le fondement matrilinéaire chez les punu du Sud du Gabon. Kwenzi Mickala a su rendre dans une langue simple l'oralisation du texte originel en reformulant de manière habile dans sa traduction la mise en scène du performeur de la parole, les chants, les répétitions, l'action dialoguée et les répons traditionnels.Dans le but de préserver notre mémoire collectivective, s'il vous plait envoyez nous par émail les textes que vous aviez. Merci pour votre collaboration. Monsard Siegu.


Ainsi le Mumbwanga procède de digression en digression, littéralement de fourche en fourche (dipaku) Kwenzi mikala 1997. Si bien qu’il est réputé ne jamais finir : « jusqu’a la mort le Mubwanga ne finira jamais >>. Le conteur s’arrête avec le chant du coq le matin (la récitation est toujours nocturne). Sans avoir véritablement achevé son histoire a tiroirs. Le terme de récitation es donc en même temps une promesse puisque les raisons circonstancielles d sont extérieures a la logique interne du récit je m’arrête là, mais le Mumbwanga ne finira pas>>. Julien Bonhomme .

No comments :

Post a Comment