Dialectique

YTSIA-MOON, lui, est un intellectuel qui se passe facilement de ce support. Mais ce narrateur, nous l’avons montré dans le chapitre consacré à la narration, est une instance qui se dédouble et son langage est particulièrement ironique et flou. La véritable pensée du locuteur de MOUSSIROU MOUYAMA n’est pas explicitement traduite. Cette ironie devient en filigrane un masque. Un masque efficace dans la dénonciation du narrateur. Ses effets ont pour objectif ici de choquer, de faire réagir, mais aussi d’amener à faire prendre conscience des anomalies et des incohérences dans son environnement.
En outre, l’œuvre elle-même est le produit d’une société . Cependant, le contexte n’autorise pas le narrateur à déployer un regard critique sans se fondre dans le corps d’un narrateur non identifiable. Un narrateur-témoin qui forme un voile et permet à l’auteur de s’exprimer. Ainsi, dans son article , Fortunat OBIANG ESSONO, nous fait dire que « l’un des traits particuliers ici est la possibilité d’utiliser les mots dans un sens inconnu de la communauté linguistique »3 Ainsi, appert- il que l’ironie d’Ytsia-MOON est quelque chose entre la fourberie et la dissimulation. La dissimulation à ce niveau, suppose moins l’appel à une inversion directe du sens, qu’une participation de l’interlocuteur à un jeu complexe de reconstruction des intentions.

Désiré Clitandre DZONTEU







Le rêve punu.



Les punu à l’image d’autres peuples,américain ou européen ont un reve . Le rêve punu peut être définit comme la réalisation du bien être, ainsi que celles de leurs familles. Le rêve punu peut se résumer en une seule phrase : la famille heureuse. Mais se rêve est confronté à plusieurs facteurs comme la pauvreté, le manque d’éduction et la pandémie du Sida. Le Sida touche profondément le Gabon et les punu ne sont pas épargnés mes frères agissant maintenant pour les générations futures.

L'art de l'argumentation



Voici quelques étapes qui fondent l’argumentation.


  1. La coherance du discours c'est à dire aller étape par étape« Dikak dimosi digheghangi maghembi mabedji».Litt. Une seule main ne peut saisir deux grosses boules a la fois. Sens : II faut agir methodiquement en choisissant une seule chose a la fois. Evitons de mener deux actions a la fois. « Ditudji agha inombu » Lift. L'oreille n'admet pas de compagnon.Sens ; L'oreille ne peut apprecier correctement deux sons differents a la fois.
  2. L'organisation« Peru na musing beboki ibulu masub na ngondi beburi mwane »Litteralement La conjugaison de Tare et de la Corde permet de pieger le gibier comme la conjugaison du spermatozoide et de I'ovule permet de former I'oeuf.Sens: C'est la complementarity des elements qui donne un resultat positif. Un seul element ne peut rien donner.La conjugaison de la substance et de la structure qui permet d’arrriver a un bon resultat. « Ave bondugili kari ave besunsili mondi »Lift. Le chien de chasse doit etre poste au point de chute du singe.Sens : Dans une entreprise, la coordination des actions est un gage de la reussite.21 « Iname misu iname matudji »« Kari na divoghi aghe komi »Litt. Le singe qui a un fruit clans la bouche ne crie pas.Sens: II n'est pas bon de parler avec une bouche pleine. II faut attendre la fin d'un acte avant de poser le suivant.
  3. La Substance fait intervenir les proverbes et contes.« Masi ma tsiesi magwelimine na muru »Litt. Les cornes de la gazelle sont a la taille de sa tete. Sens : La taille d'un attribut doit etre fonction de la taille de celui qui le porte. La correspondance de tailles est un critere de base.
  4. Le Brainstorming« Dike di koku ama longe ngudji duvangu »Litt. L'ceuf de poule a souvent conseille la mere poule. Sens : Un bon conseil peut venir d'un plus petit que soi ou de son enfant. Les arguments adverse« Minu ma mondi makale veme medji mambi »Lift. Si les crocs d'un chien sont d'apparence propre, ils consomment cependant de la merde.Sens : L'apparence est trompeuse.« Gnoghe na musob ghinsi ghi ? imosi! »Litt. Le serpent et le ver de terre ont le meme visage ou la meme apparence. Sens : Deux elements de meme apparence peuvent etre assimiles a des elements de meme nature. Mais il faut s'en mefier car leurs moeurs peuvent etre tres differentes.
  5. La Compensation « Uke bike muiri urasune mundung »Litt. Quand muiri est absent, mundung est present.Sens; Pour des jumeaux ou un couple quelconque de personnes, I'absence d'un membre est compensee parfaitement par la presence de I'autre.
  6. La participation: Ensemble d'expressions prévues uniquement pour réveiller I’ attention de I’ assistance. Elles peuvent être employées à différents niveaux d'un discours.La première partie de chaque expression est lancée par I’ orateur tandis que la seconde est reprise en chœur par I’ assistance initiée au lexique du débat. Cette seconde partie est constitué, en général, du dernier mot employé par I’ orateur. L'orateur pose une espèce de question a laquelle I’ assistance répond vivement.
    Ces expressions sont les suivantes

- Na kodu na kodu tsangu mwa ? mwa
-Bighulu mambu matudji limba ? limba
-Gwisi ek gwende matsande mbo ? mbo
- Maghene ek mumwande mulende mia ? mia
-Diambu di mbatsi kingu nde ? nde
- Mbili mbili makande mbo ? mbo
- Babal lembo ? lembo I
- Baghetu lembo ? lembo
- Na kodu na kodu bunzombu ? yeke
- Ba djaba ? ba djab kala
- Gwivula ibondu ? ibondu dja ngensa
- Ngumbe ek kot tsia mughaghe ? mughagha
- Ngumbe ek pal tsia mughaghe ? mughagha

Les concepts punu

La Mambulogie: l'art de la palabre et de l’éloquence .

Le Tsakidisme: Tsakidi serait une petite insecte difficile à avaler dans la bouche du coq. Le tsakidisme est l'art de résister à ses adversaires.

Morangisme: Bellarmin Moutsinga est le porte-parole Le morangise est le symbole de toute lutte, de la soif de justice qui habite les peuples opprimés, qu’ils soient « d’ici ou d’ailleurs ». Pierre Claver Ackendengue constitue la principale figure.

L’ancien stoïcisme punu: Attitude morale caractérisée par une grande fermeté d'âme dans la douleur ou le malheur; attitude, caractère d'une personne stoïque. Elle avait tant souffert sans se plaindre, d'abord (...)! Puis l'orgueil s'était révolté. Alors elle s'était tue, avalant sa rage dans un stoïcisme muet, qu'elle garda jusqu'à sa mort (Flaub., Mme Bovary, t. 1, 1857, p. 5).

Le neoplatonicisme punu: Pierre Edgard Muddjieugou Ainsi parlait les Anciens −Philosophie de Platon et de ses disciples. Platonisme de Platon. Le platonisme se plaît à souligner l'indépendance radicale de l'âme, qui donne la vie, à l'égard du corps, qui la reçoit d'elle (Gilson, Espr. philos. médiév., 1931, p.178). Car le platonisme éternel, c'est la confiance de l'homme dans le pouvoir de la pensée, le «mythe» indispensable d'une Vérité éternelle à chercher par-delà les inexactitudes et les imperfections de toute science déjà atteinte (R. Lenoble, Hist. de l'idée de nature, 1969, p.70)

Le Bourbierisme: bebgayement d' Armel guimbi doctrine qui consiste a mettre les gens ou les choses dans un chaos BOURBIER, subst. masc. A.− Lieu en creux dont le sol est recouvert de bourbe. S'engager, entrer, tomber dans un bourbier :1. Les chemins d'alors n'étaient pas ferrés et unis comme ceux de maintenant : des bourbiers où l'on enfonçait jusqu'au moyeu et des pointes de rochers à s'y rompre le col.Pourrat, Gaspard des montagnes, Le Château des sept portes, 1922, p. 160.2. ... le cimetière était situé au bas d'une assez forte pente, de sorte qu'aux jours de grandes pluies ce n'était plus qu'un bourbier, ...Ambrière, Les Grandes vacances, 1946, p. 176.

Le naturalisme punu: Jean divassa Nyama est le porte parole Représentation exacte de la nature, du réel. Synon. réalisme, naturisme (rare). [Léonard] arrive sans erreurs, sans défaillances, sans exagérations et comme d'un seul bond, à ce naturalisme judicieux et savant, également éloigné de l'imitation servile et d'un idéal vide et chimérique (Delacroix, Journal, 1860, p.285): Doctrine dont le principal porte-parole a été Zola, caractérisée par la volonté de peindre la réalité sociale dans tous ses aspects (notamment les milieux prolétaires), le recours aux méthodes de la science, le rejet du style, de l'intrigue, des personnages. J'ai lu, comme vous, quelques fragments de l'Assommoir. Ils m'ont déplu. Zola devient une précieuse, à l'inverse. Il croit qu'il y a des mots énergiques, comme Cathos et Madelon croyaient qu'il en existait de nobles. Le système l'égare. Il a des principes qui lui rétrécissent la cervelle. Lisez ses feuilletons du lundi, vous verrez comme il croit avoir découvert «le naturalisme»! (Flaub., Corresp., 1876, p.369): P.ext. Caractère crû d'un personnage, d'une expression. On pense [à propos de Claudel] à Shakespeare. Il en a la brutalité, le «naturalisme» voulu, les immenses laïus sans raison apparente, les images très précises, brutales toujours (Alain-Fournier, Corresp. [avec Rivière], 1906, p.250).

L'enchanterisme: Nding Dyatelm est le père de cette doctrine . "Qui agit à la manière, avec la force d'un enchantement". Eloquence dans le language.Je connaissais enfin la beauté sans prétextes, que j'attendais sans le savoir. Tout, ici, ne reposait que sur la vertu enchanteresse du langage (Valéry, Variété III, 1936, p. 15).

Les gabonièseries: Pierre Monsard Siegu est le père des gabonièseries que l’on définit comme la possibilité de « dire la bêtise gabonaise » et de « tourner en dérision tout ce qui existe et auquel on accorde une certaine importance ».

Le monsardisme: Pierre Monsard Siegu est le père du monsardisme« cette attitude philosophique qui consiste, avec l'humour, à simplifier, voire banaliser les choses les plus graves dans le but de tordre les difficultés de la vie ».

Fule nange ou fulangisme: philosophie du groupe rabbon, feeling et le spirit du hip hop.

La fringologie dont le maitre est Jean Jcaques Boucavel le plus geand sapeur punu de tous les temps, du surnom Boucalinge. Le suffixe –logue désigne normalement le scientifique spécialiste de la science qui porte le suffixe -logie : Le psychologue spécialiste en psychologie, le géologue en géologie, le radiologue en radiologie, l'astrologue en astrologie, etc ...

Porposez nous des nouveaux concepts que vous affectionniez bien...et leurs significations.

No comments :

Post a Comment