Liste des recettes PUNU


  • Yambe i ngatse na nyame nzagu: la sauce de noix de palme à la viande d’éléphants.
  • Masambu mu mbonlogu na Bukulu: le poisson salé à l'aubergine et à l'oseille.
  • Nyame isubu ji gumuge mu téri: la viande d'antilope fumée dans la sauce de courge.
  • Diumbe di misale di mudike: le paquet de crevettes à l'odika, cuit à l’étouffé.
  • Ngumbe gumuge mu téri :  le porc épic fumé aux concombres.
  • Mbome gumuge mu yambe i ngatsi:  python fumé au gniemboué du gabon.

 Les bouillies, Musulu
  • musulu malobi na pinda: bouillie de manioc trempé aux arachides.
  • musulu malangue: bouillie de tarots.
  • musulu mimange: bouillie de mangue.
  • musulu mise: bouillie des bananes mures.
  • musulu bambale: bouillie d'ignames.

Les Bouillions, mièmbe
  • mwèmbe bogou: le bouillon de champignon.
  • mwèmbe biale: le bouillon de petites carpes.
  •  mwèmbe bikundu: le bouillon de carpes.
  • mwèmbe malulu: le bouillon de gujons.

Les paquets, miumbe ou magébu 
  • divonyu di téri na bikundu: le parquet de courges aux carpes à l’étouffée.
  • mutoru bangole: le paquet de silures à l’étouffée.
  • diumbu di tsombi: le paquet des larves de palmiers à l’étouffée.
  • mutoru bukundu na mudike: Le paquet de carpe à l'odika à l’étouffée. 
  •  diumbe di téri na ba nyame ba gumuge: le paquet de courges à la viande fumée.


Les grillades, bigagangu
  • kwage poti na pinda: la banane braisée et les arrachides grillés
  • mise mi gangu: les beignets de bananes.
  • malanga ma kire ma goku na nyame gumuge: les taros braisés et la viande fumée.
  • timbe goku na ikundu i gumuge: les tubercules fumés et la carpe braisée.
  •  moubodi na nyame dissimu dji gumughe
  • mpoghe na mugube na ba ngotous ba gomughe: mpoghe  aux silures fumés.
  • ngumbe dji gumuge mu mudike: le porc-épic fumé à l'odika


Les sauces, biambe
  • yambe i ngatsi:  la sauce des noix de palmes.
  • yambe i téri:  la sauce de courges.
  • yambe i matsi ma ngatsi: la sauce à l'huile de palmes.
  • yambe i migube: la sauce aux légumes (feuilles de taros).
  • nzumburu: sauce de palmes sans viandes.

Les épices,  Bikukumungu
  • nungu tsi tsoli: petit piments
  • nungu tsi mamboku: gros piments
  • difioru ou difwiri: écorces de mufire(pithecellobium alticium oliv.)

Les vins, malamu
  • dingibe: le vin de palme.
  • ikumbu: le vin de miel.
  • musungu: le vin de canne à sucre .
  • malamu ma julu : le vin de palme d'en haut.
  • malamu ma milunde: les coktails aux fruits verts.





  • bukulu bu ilotu 
ilotu c'est une espèce d'oseille à grandes feuilles qu' on utilise souvent avec tsari tsi minèke mu yambe y ngatsi ou mélanger aux feuilles de taros et les ngola fumés
  • musulu malobi na pinde





  • diumbe di téri na ba nyame ba goumoughe
  • moubodi na nyame dissimu dji gumughe
  • mpoghe na mougoube na ba ngotous ba goumoughe
  • ngotou mu diumbe di moudike na mwa boukoulou
  • ngoumbe dji goumoughe mou moudike
  • dissambu na mbologou mu matsi ( poisson salé aux aubergines)
  • koku dimbu mu mudike (le coq de basse court au chocolat "indigène")
  • ngumbe gumughe mu téri (le porc épic fumé aux concombres)
  • tsari tsi nduli na bukulu na mughube mu yambe ghi ngatsi (petites aubergines amères melangées à l'oseille, aux feuilles de tarots au gniemboué) ...
  • Mbome ghumughe mu yambe y ngatsi ( python fumé au gniemboué du gabon)
  • Le machoiron au paquet
  • Le silure au paquet!
  • Téri au poisson fumé aussi , c'est mon plat préféré , quand c'est au paquet cela devient le cordon culinaire entre maman et moi
  • Le bouillon des viscères (intestins) dji tsiesi ou antilope !
  • La peau de l'éléphant pour calmer la faim des enfants !
  • Tsombi (verres à soies) , c'est une denrée rare sa c'est le caviar punu !
  • le yara au paquet !
  • Purée de malobi aux arachides !
    Pangolin a la sauce tomate aux champignons
  • Le pangolin au téri na ditouk di ma langue super
  • Paquets de poisons les petite tomates !
  • La pintade à l'arrachide ! na malobi !ou na téri !
  • Toucan aux nyemboue na ditouke
  • L'oseille avec les aubergines na malobi
  • Poissons sales aux aubergines toujours avec la banana? plutôt verte et un peu mure !
  • Les petites bananes douces dessert
  • Avocat na dilangue !
  • Pâte d'atanga au manioc
    Goyave , mitsoutsibali,
  • La salade de cœur de palmier !
    Les noisettes de brousses (mugumunu)
  • Tsiési dji ghoku
  • Bangoumbe na Majagh
  • Ba niam ba disimu/Ba niam ba mamb na matsi ma ngatsi
  • Musulu malobi na bapindaNgotu na téri, Dituk di mupal
  • Tsari na mipal mi miss
  • Ntsuntsu bal na mwa misungu
  • Tsibisti na ba timb na dunungu du tsoli
  • Poitrine fumé de sanglier
  • bangotu frites et enrobés de jambon de colombe.
  • Poêlée de fusil de chasse.


  • Que du bonheur et c'est loin de finir !avec cela l’hôtel na pas besoin d’étoiles mais de muetse (la lune)









    Nyanga et Ngounie capitale du bœuf
    Filet mignon de porc farci à la sauge et ses légumes grillés
    Préparation 20 mn
    Cuisson 45 mn
    Les ingrédients pour 4 personnes :
    2 petits filets mignons de porc
    1 bouquet de sauge
    2 gousses d'ail
    20 g de beurre
    Huile d'olive
    Sel et poivre
    Pour les légumes :
    6 tomates
    1,5 poivron jaune
    1,5 poivron rouge
    1/2 bouquet de persil plat
    2 gousses d'ail
    1/2 bouquet de coriandre
    Le jus d'1 citron ( 1/2 s'il est très juteux )
    1 c à c de harissa
    Sel et poivre

    Faire griller les tomates coupées en 2 et épépinées ainsi que les poivrons sur la plaque du four pendant 20 mn. Mettre les poivrons dans un papier alu et les laisser refroidir.
    Couper les filets mignons dans la longueur en portefeuille , les assaisonner, y glisser des feuilles de sauge et 1 gousse d'ail émincée dans chaque filet mignon. Refermer et ficeler les filets mignons. Les enduire d'huile d'olive et de beurre, les assaisonner à nouveau et enfourner 20 à 25 mn dans le four préchauffé à 200°.
    Éplucher les poivrons refroidis, retirer les graines et les couper en petits morceaux. Couper également les tomates en gros dés.
    Dans une sauteuse chauffer 4 c à s d'huile d'olive et y mettre les dés de légumes avec persil et coriandre ciselés, le jus du citron, la harissa, sel, poivre et les 2 gousses d'ail écrasées en purée. Bien mélanger et laisser refroidir à température ambiante.
    Lorsque la viande est cuite la servir sans attendre avec les légumes froids.

    Vin conseillé : un Croze-Hermitage
    Évidemment, comme toujours il faut adapter le temps de cuisson de la viande en fonction du four, mais aussi en fonction de la grosseur des filets mignons qui doivent être cuits sans excès pour une cuisson parfaite, trop cuits ils deviennent secs et ce serait dommage.


    Porc-épic à l'odika
    Ingrédients :

    1 porc-épic entier
    une branche de cèleri et de basilic
    un pot de yaourt d'odika *
    3 gousses d'ail
    2 tomates concassées
    1 oignon
    2 piments **
    sel, poivre
    huile de palme
    1 cube MAGGI ***

    Préparation :

    Coupez le porc-épic en grosses bouchées. Faites chauffer 3 cuillères d'huile de palme raffinée et mettez l'oignon émincé, puis les morceaux de porc-épic. Laissez mijoter 2 minutes, puis ajoutez les tomates concassées, le céleri et le basilic haché, ainsi que 3 gousses d'ail préalablement écrasées. Salez, poivrez et mettez le cube. Remuez le tout pour que la viande s'imprègne bien de la saveur des aromates.

    Versez un demi-litre d'eau, mettez un couvercle et laissez cuire à feu vif environ 1 heure. Pendant ce temps, râpez l'odika. Vérifiez ensuite que la viande est tendre et réservez un peu de jus de cuisson.

    Faites chauffer une cuillerée d'huile dans une poêle et griller l'odika à feu moyen. Lorsque l'odika est bien doré, ajoutez le jus de cuisson mis de côté et laissez cuire pendant 5 minutes. Puis, versez le contenu de la poêle dans la cocotte contenant la préparation précédente. Mélangez le tout et laissez mijoter 1 à 2 minutes. Rectifiez l'assaisonnement et c'est prêt.
    Servir ce plat avec l'accompagnement de votre choix, de préférence de la banane et du manioc.

    Vin conseillé : vin de palme maison

    Salade ma Monique
    Ingrédients

    * 2 oranges, pelées et sectionnées et coupées en deux
    * 2 mangues, pelées, dénoyautées et coupées en dés
    * 1 ananas frais, épépinées et coupées en dés
    Cantaloup * 1 / 2, fait des boules de melon à l'aide d'une cuillère parisienne ou petits dés de melon
    * 4 bananes, pelées et tranchées
    * 1 citron vert, jus de, seulement
    * noix de coco râpée, garnir
    * arachides rôties, garniture de légumes
    * 1 tasse de sucre
    * 1 tasse d'eau

    Itinéraire

    1.Pour faire le sirop simple: l'eau et le sucre porter (1 tasse chacune) à ébullition dans une casserole. Réduire le feu et laisser mijoter pendant 5 minutes jusqu'à consistance sirupeuse, en remuant. Réfrigérer jusqu'au moment de servir.
    2.Dans un grand bol en verre (ou saladier), mélanger les fruits, lancer doucement.
    3.Incorporer le jus de lime ou de citron et le sirop d'assez simple à la douceur désirée.
    4.Salade Couvrir et laisser reposer à température ambiante pendant 30 minutes, en remuant une fois.
    5.Réfrigérer jusqu'au moment de servir.
    6.Servir dans des bols individuels, garnie de noix de coco et des arachides.

    Sanglier au mudike ( odika) chocolat indigène.

    Ingrédients
    1 gigot de sanglier de 2 kg
    2 gousses d'ail
    3 oignons
    piment
    sel
    poivre
    4 cuillerée de soupe de bikundu fraichement râpé
    Préparations- Sanglier bikandu


    Passe le gigot de sanglier a la flamme puis grattez le, coupez le en morceau.
    Dans une casserole, faites revenir les oignons coupes, l'ail et le piment dans l'huile chaude.

    Ajouter le sanglier. Salez, poivrez couvrez a hauteur d'eau et laisser cuire a feu couvert pendant 1 h 30.

    Ajoutez le mudike râpé

    Laissez cuire jusqu'à ce que la sauce d'odika soit épaisse. Accompagnez ce plat d' un bâton de manioc.



    Gazelle aux malanga1 kg de gazelle à faire mariner
    20 cl d'huile
    1 petite boite concentrée de tomate
    3 oignons
    5 macabos
    thym
    laurier
    sel poivre
    piment

    Ingrédients pour la marinade

    15 cl de vin rouge
    10 cl d'eau
    1 gros d'oignon
    1/4 de litre de bouillon

    coupez la viande en morceaux, puis disposez-les dans une marinade pendant 24 heures.
    Le lendemain égouttez les morceaux de gazelle et faites- les revenir, sur toutes les faces , dans l'huile de palme très chaude. Réservez la marinade.

    faites dorer les oignons émincés grossièrement ; ajouter un litre de marinade filtre, ajoutez les condiments , le concentre de tomates et laissez cuire à feu doux pendant 3 à 4 heures.

    une heure avant la fin de la cuisson , ajoutez les malangas(taros). Servez très chauds.

























    Le machoiron au paquet
    Poisson au paquet (à l'étouffé):
    Ingrédients :
    500 g de poisson machoiron
    1 oignon
    1 piment
    3 cuillères à soupe de bikandou ou odika (”chocolat indigène”) râpé
    2 gousses d'ail
    sel
    2 cuillères à soupe d’huile
    Ustensiles :
    Un couteau
    2 feuilles de bananier (ou papier aluminium)
    Temps de préparation : 30 minutes
    Temps de cuisson : 1 heure
    Préparation :
    Écailler, vider, laver le poisson. Placez-le sur les feuilles de bananier préalablement lavées et passées à la flamme pour les ramollir (ou du papier aluminium).
    Saler, ajouter l’oignon émincé, l’ail écrasé, saupoudrer d'odika.Arroser d’un peu d’huile. Replier les feuilles et bien attacher le paquet. Faites le cuire sous la braise, ou au four, ou à la vapeur dans une marmite. Dans ce cas, après 45 minutes, retirer le paquet pour le mettre au four ou au feu de bois pour terminer la cuisson.
    Ce plat est peu gras et se partage bien avec une cuisine au gaz et celle au feu de bois qui apporte un parfum exquis à ce met.


    Le bouillon des viscères (intestins) dji tsiesi ou antilope


    4 gousses d'ailes a soupes de piments doux
    1 cuillère à café cummin
    1 verre à thé d'huile d'olive
    1 cuillère à soupe de sel
    1 cuillère à café de poivre
    1 cuillère à soupe de vinaigre
    Coriandre ciselée

    Trempez le gros intestin,dans de l'eau bouillante, grattez-le à l'aide d'un couteau. Rincez les poumons à l'eau fraîche puis la faire blanchir à l'eau bouillante les intestins et les poumons a petit morceau, rincez à l'eau abondamment

    Dans une marmite ou une cocotte mettre les morceaux coupés de tripes, (intestins et poumons), rajoutez l'huile. L'ail écrasé, le sel et le piment doux.Couvrir d'eau et faire cuire pendant 1 h30.

    Une demi heure avant la fin de la cuisson , rajoutez le cumin, continuez la cuisson jusque la sauce devienne onctueuse.

    Juste avant d’éteindre le feu rajoutez, la coriandre, les olives et tranche de citron confit.



    Velouté de maïs : Confection

    1. Dans un mixer, réduire en bouillie le maïs avec 1 verre d'eau.
    2. Dans un petit bol, battre les blancs d'œufs jusqu'à obtention d'une mousse.
    3. Délayer la maïzena dans le lait.
    4. Dans une casserole, amener à ébullition sur feu vif le consommé de poulet.
    5. Ajouter maïs, sel et crabe et, en remuant constamment, amener de nouveau à ébullition.
    6. Incorporer la maïzena. En remuant continuellement, faire cuire jusqu'à ce que la soupe ait épaissi et pris une couleur uniforme.
    7. Retirez du feu, verser les blancs d'œufs et l'huile de sésame dans la soupe, et remuer une fois.
    8. Verser le contenu de la casserole dans une soupière ou dans des bols individuels. Servir très chaud.

    Velouté de maïs : Remarques

    1. Cette soupe est très savoureuse et très facile à confectionner.
    2. A défaut de crabe, utilisez une tranche de jambon de Bayonne, finement hachée, dont vous saupoudrez la soupe juste avant de servir. Dans ce cas, oubliez le sel.
    3. On peut aussi choisir de ne pas moudre le maïs. Mais dans ce cas la texture de la soupe serait moins délicate.

    Bouillons de crabes
    Ingrédients :
    - crabes en morceaux que vous pilez legerement
    - 4 tomates que vous coupez en petit morceaux
    - 1 cuillère à soupe d ail et de gingembre frais écrasés
    - un peu de thym et de persil hâchés
    - sel et poivre
    - 1 ou 2 (selon votre goût pour la cuisine forte) piments verts écrasés

    Préparation :

    Chauffer un peu d'huile dans une grosse casserole. Y faire revenir l'ail/gingembre écrasés avec les tomates, le thym et persil et le piment.

    Quand tout est bien réduit, ajouter les morceaux de crabe salés et poivrés.

    Laisser revenir pendant quelques minutes jusqu'à ce que le crabe soit bien rouge et bien imprégné.

    Ajouter la quantité d'eau souhaitée. Laisser bouillir pendant 10 minutes environ. C'est prêt.



    Soupe de Taro au lait de coco
    Pour quatre personnes:
    2 tubercules de taro de taille moyenne
    ½ tasse de lait de coco pur
    1 gros oignon (émincé)
    2 oignons verts émincés Eplucher le taro et le couper en morceaux.

    Disposer dans une marmite et recouvrir d'eau.

    Faire bouillir pendant une demi-heure ou jusqu'à la cuisson des tubercules. Verser l'eau de cuisson dans un bol ou une cruche.
    Mélanger l'oignon émincé, le lait de coco et une tasse d'eau de cuisson et arachides grilles. Bien mélanger les ingrédients jusqu'à obtenir une sauce légère. Verser cette sauce sur le taro cuit et réchauffer à feu doux pendant deux minutes.
    Servir accompagné d’échalotes émincées ou saupoudrer d'oignons verts émincés.

    N.B.: On peut dans cette recette remplacer le lait de coco par du lait.


    Aubergines de feuilles de taros

    Choisissez des feuilles de taros jeunes. Mettez les a bouillir pendant deux heures en changeant souvent l'eau de cuisson pour enlever l'aigreur.

    Pelez les aubergines et faites cuire pour les mettre en purée.

    Lorsque les feuilles de taros sont cuites, égouttez-les et hachez les finement.

    Faites revenir les tomates, l'ail, le piment et l'ognon émincé dans quelques cuillères d'huile. Ajoutez le hachis de taros et la purée d'aubergines; laissez cuire une heure.

    Servez très chaud en accompagnement de viandes ou de poissons.

    Glossaire aliments punu

    bukulu 1/ Oseille de guinée ou roselle (Hibiscus sabdariffa, RWS, a74, 7). Plante bisannuelle cultivée. Les fruits mucilagineux sont préparés comme les gombos ; bukulu bu banzabi / bukulu bubenga, variété à feuilles rouges ; bukulu buvema, variété à feuilles vert clair ; bukulu bu ilotu, variété à grandes feuilles. Bukulu bulava, Hibiscus surattensis (RWS, a75, 10). Oseille sauvage sarmenteuse souvent piquante. Bukulu bu babongu, bukulu bu barimba, Cissus producta, oseille des pygmées (RWS ?). Remplace l'oseille cultivée. Entre dans la composition du plat que l'on sert aux initiants du Bwiti après ingestion de l'iboga. Bukulu bu dijombi, oseille de gorille (Begonia auriculata, RWS, 100, 1). Plante herbacée poussant sur les troncs abattus. succédané de l'oseille. Les gorilles et chimpanzés en sont gourmands.

    difubu / mafubu Pandanus candelabrum (RWS, u4a, 1). plante arborescente de terrain humide. Le tronc cylindrique est soutenu par des racines adventives. Les branches en candélabre lui donnent un silhouette bizarre. Le bois évidé sert à confectionner des piéges à machoirons posés sur le fond. Les feuilles longues, dentées et épineuses
    digari di bangola, couronne de petits silures séchés et fumés ou de deux silures un peu plus gros.

    dilanga difubu/ Ananas (diláangadifubu) à cause de la ressemblance des feuilles des deux plantes et de leurs usages textiles. (v. dufubu)#u/ Ourlet d'un vêtement.


    dilanga 1- Taro, Colocasia esculentum (RWS, 9u, 8) (v. gonga) (v. ndiba) (v. tsanga) Plante cultivée pour ses tubercules et turions. Pousses mangées en épinards. Feuilles crues comme poison de pêche : diláaãngadi kira, taro rouge ; diláaãngadivema, taro blanc. (v. i$ira)#a/ diláaãngadikodu, nuque. (v. kodu).

    dilengi. plur. malengi . Cucurbita maxima, courge ou citrouille indigène (RWS, 141, 8). Très gros fruit allongé à chair jaune. La pulpe est mangée cuite à l'eau, frite, en purées et potages.


    dilolu. plur. malolu Papaye, fruit du papayer (v. mulolu) : dilolu dimabola, la papaye est pourrie.

    dimboiu . pl. mamboiu Très gros piments rouges.

    duguba- Fruit de l'érable d'afrique (poga oleosa). L'amande fournit une huile comestible comparable à l'huile d'olive ou d'arachide. Selon RWS, c'est l'un des meilleurs condiments de la cuisine gabonaise. (v. muguba)

    dunungu / nungu 1 Piment.Fruit du capsicum frutescens (v. munungu) . Se mange écrasé avec du sel, cuit dans les sauces, séché et réduit en poudre, conservé dans du jus de citron : atsibáoãngamusáagi na nuãngu, il prit du sel et du piment. #a/ dunuãngu-du-mbáala, gingembre (zingiber officinale, RWS, 4u1, 18) : atsifutabisyemu na nungu tsi mbala, il cracha le mélange aromatique (v. bisyáemu) et du gingembre. Les rhizomes stimulants renferment une essence aromatique à saveur brélante utilisée contre la toux. #u/ dunungu-du-tsisa, poivre de guinée, malaguette (Afromomum melegueta, RWS, 4a8, 5). Plante de 0m 50 à 1m. Les graines sont un succédanné du poivre et du piment : condiment, infusion, friction, mastication. Stimulant sexuel. #4/ dunungu-du-nzawu, Aframomum stipulatum (RWS, 4a8, 8), plante de sous-bois ressemblant à la malaguette mais stimulant et tonique plus fort.

    dutunga. batunga 11 Variété d'aubergine amère, moyenne (Solanum aethiopicum, RWS, 404, 11). Fruit rouge de la taille d'une chevrotine, mangé cuit. (v. duboluongu).

    duioki pl. baioki ;Variété de très petits poissons de couleur noire, pêchés au barage ou en vidant les étangs.

    dufuli/ bafuli Variété de poisson long comme la main, noir tirant sur le violet, à peau très lisse et très recherché. Péché au barrage ou à la ligne.

    dyali, mali: Agrume : dyalisagu, citron ; dyali di dwáegi, orange douce.


    igonyu / bigonyu : koku igonyu, poule de la race à cou pelé.

    muvoia
    . Persea gratissima, avocatier (RWS, a14, 6). Bel arbre toujours vert introduit de longue date.


    mbala, bambala 1- Igname ailée, Dioscorea alata RWS, 150, 1). On consomme les tubercules. On en cultive plusieurs variétés (v. diiamba) : mbala bungungu, à chair blanche, sucrée et tendre ; mbáalamaluãngu, à chair rose ; mbáalangáombi, à chair jaune et amère ; mbáalapumbu, comme la variété : bungungu, mais plus petit ; mbáaladivandi, à chair jaune et sucrée, etc...dunungu du mbáala; nungu tsi mbáala, gingembre (v. dunungu)

    malamu: Vin de palme : malamu ma tsamba, malamu ma julu, malamu ma myenga, vin d'en haut, récolté sur un palmier non abattu en incisant la base de la fleur male ; malamu ma dingiba, vin de palme récolté sur un palmier abattu en incisant le tronc. #a/ Boisson alcoolisée quelconque : malamu ma benga, vin rouge ; malamu ma mbari, vin de palme. #u/ malamu ma nzwuengi, Leonotis africana (RWS, a10, 5).

    muguba, miguba: Feuilles de taro, colocasia esculenta (RWS, 9u, 8) on les mange cuites en épinards : migubami bakira, feuilles de taros rouges ; migubami bagonga, feuilles de taros blancs. (v. diláanga)

    mugume Baton de manioc (terme utilisé surtout à Tchibanga) (v. mulemba) (v. ikwáanga) : mugwetu amatungamiguma, la femme a enveloppé les bâtons de manioc (dans des feuilles).

    muianda- Palmier asperge, palmier grimpant, Ancistrophyllum secundiflorum, (RWS, ua4, u). Liane à tronc épineux. Le pétiole des feuilles se prolonge par un long fouet garni de crochets. Le cœur se mange comme le chou palmiste. Les jeunes pousses se mangent en asperge. La sève peut se boire. Les pygmées utilisent cette liane pour faire l'armature de leurs cases. Sert aussi pour les ponts de lianes.

    mumbungu / mimbungu Variété de petits poissons d'eau douce, gros comme le petit doigt, de couleur violette. On les pèche au barrage et on les mange en petits paquets cuits à la vapeur.

    muresi / miresi Oryza sativa, riz (RWS, 190, u1). De l'anglais "rice" par l'intermédiaire d'une langue du groupe myènè o le préfixe de cl. u est o- ; mais on trouve parfois murési). Deux variétés étaient autrefois cultivées au Gabon, de marécage et de montagne.

    MwaliBigaradier ou oranger amer, Citrus aurantium (RWS, u79, 5). On mange ses oranges avec du sel et du piment. #a/ Tout arbre produisant des agrumes : mwalisagu, citronnier, Citrus limonum (RWS, u80, 7) ; mwali ibaãmba, oranger, Citrus sinensis (RWS, u81, 10).

    usari : ( usaãri / tsaãri): Variété d'aubergine, Solanum nudiflorum (RWS, 155, 18), petits fruits rouges comme de gros grains de chapelet, très amers. On les mange souvent mélangés à des feuilles de mzanioc. (v. duboluongu) (v. dutáuãnga) (v. muneia). Tsari-tsi-Nyambi, aubergine du diable, Solanum torvum (RWS, 406, 19). Arbuste portant des baies de la grosseur d'un gros plomb de chasse et no comestibles. On peut greffer dessus de groses aubergines.

    ilungu , bilungu 1- Patate douce (v. benga) ilungu yi mbala, igname sucré.

    muianda -iand- Palmier asperge, palmier grimpant, Ancistrophyllum secundiflorum, (RWS, ua4, u). Liane à tronc épineux. Le pétiole des feuilles se prolonge par un long fouet garni de crochets. Le cœur se mange comme le chou palmiste. Les jeunes pousses se mangent en asperge. La sève peut se boire. Les pygmées utilisent cette liane pour faire l'armature de leurs cases. Sert aussi pour les ponts de lianes.

    mubodi ;mibodi . Sorte de baton de pâte aigrelette provenant d'amandes écrasées de noyeaux de mangues sauvages (v. mwiba) qui sert à préparer des sauces. Appelé autrefois "chocolat indigène" par les colons à cause de sa couleur brune.

    mudika Pate brunatre à base d'amandes de mangues sauvages, fruits de différents irvingia (v. mwiba) (v. muvaju), que l'on fait sécher pour la conserver. elle sert à préparer des sauces. appelée autrefois chocolat indigène par les colons européens à cause de sa couleur et de sa consistance, ou pain d'odika d'après la forme mpongwée de son nom.


    mupogu: Légume en général : mipogu mi malanga, feuilles de taro cuites comme légume. (v. muguba) (v. diláaãnga).

    téva- Desbordesia oblonga, alep (RWS, a07, a). Arbre très élevé avec contreforts très développés. Fait d'excellent charbon de bois pour la cuisine. Les graines ébouillantées et pilées fournissent une sorte de pain comme celles des mangues sauvages. (v. mudika) tsamba: vin de palme qu'on récolte sur un palmier non abattu. Ce vin a pour caractéristique d'être très sucré. Il faut noter qu'il est utilisé au cours de la bénédiction nuptiale: le père de la mariée met ce vin dans sa bouche et en rejète sur les mariés.
    D'autre part, le tsamba s'oppose au dingiba qui est le vin de palme qu'on récolte sur un palmier abattu et dans lequel on fait macérer l'écorce du wali, Garcinia klaineana petit arbre à suc résineux jaune, pour le faire fermenter.

    Kémbi Variété de poisson de mer, en provenance de Mayumba, de même forme et taille que les plus gros silures et appelés localement "machoirons" (Clarias walieri).


    mbasi Silures noirs. (lm)
    Ngotu . Variété de poisson d'eau douce qui peut atteindre un mètre de long, de couleur noire. Se pêche à la ligne dans la Ngounié. Les plus gros s'appellent : ndumi ;bandumi. Classés localement parmi les silures. (v. ngola)

    dusombi ; tsombi 1 Larve du charançon du palmier à huile, qui se présente comme un gros ver blanc très gras. Certains le mangent.

    les sauces et les soupes font la splendeur et la beauté de la cuisine punu . Si tu maitrises les sauces tu peux t'en sortir dans la cuisine punu. Les principales sauces sont:
    Yamba :
    terme générique pour designer les sauces.


    Yamba yi gatsi : sauce à la pulpe de noix de palme

    Yamba yi matsi ma pinda:
    sauce à l'huile d'arachide.

    yanba yi mudike: sauce au chocolat indigène.

    ugéga, uiamusu: réduire par cuisson, sauce réduite.

    ugwanduga Fondre : matsigwanduga, la graisse à fondu.

    yambayiiali
    : Sauce graine :

    yambayntuga, sauce de la cuillère. sauce veloutee.

    téri. Graine de courgette, Cucumeropsis edulis (RWS, 140, 5). Une fois séchées on pile les graines pour faire une pâté qui sert à préparer des sauces.

    utiba: (d'un liquide) épaissir, s'épaissir, être épais : yambayitiba, sauce épaisse.

    yamba yi iali,sauce de noix de palme très salée.

    tsaga: Feuilles de manioc écrasées cuites dans une sauce à l'huile de palme.

    poga:
    sauce resultant d'une amende très dure
    du fruit du panda oleosa (v. muvoga)



    1. Le machoiron au paquet aussi
    2. Le silure au paquet!
    3.Téri au poisson fumé aussi , c'est mon plat préféré , quand c'est au paquet cela devient le cordon culinaire entre maman et moi
    4. Le bouillon des viscères (intestins) dji tsiesi ou antilope !
    5. La peau de l'éléphant pour calmer la faim des enfants !
    6. Tsombi (verres à soies) , c'est une denrée rare sa c'est le caviar punu !
    7. le yara au paquet !
    8. Purée de malobi aux arachides !
    9. Pangolin a la sauce tomate aux champignons
    10. Le pangolin au téri na ditouk di ma langue super
    21. Paquets de poisons les petite tomates !
    22. La pintade à l'arrachide ! na malobi !ou na téri !
    23. Toucan aux nyemboue na ditouke
    24. L'oseille avec les aubergines na malobi
    25. Poissons sales aux aubergines toujours avec la banana? plutôt verte et un peu mure !
    26. Les petites bananes douces dessert
    27. Avocat na dilangue !
    28. Pâte d'atanga au manioc
    29. Goyave , mitsoutsibali,
    30. La salade de cœur de palmier !
    31. Les noisettes de brousses (mugumunu)
    Que du bonheur et c'est loin de finir !avec sa l’hôtel na pas besoin d’étoiles mais de muetse (la lune)

    Hors d'œuvres

    Assiettes de bananes plantins et douces.
    Gâteaux de concombres
    Allumettes de Taros aux fromages
    Croquettes
    Atangas
    Tomates surprises
    Arachides grillés
    Les noisettes de brousses (mugumunu).
    Petits sandwiches
    Brochettes de poulets
    Tsombi à l'huile rouge
    Quiches


    Les entrées

    Salade de mangue et de papayes
    salade de patates douces
    Salade d'avocat
    Salade choux palmiste
    Potage de mais
    Laitues d bananes
    Purée de taros et manioc

    Mes inspirations
    Salade Nynoise
    Salade molvinoise

    Les poissons

    Le yaga est au punu ce que la carpe est au Omyénè...Poissons vraiment délicieux!!!


    Le traditionneldigari di bangola, au citron et au piment cayen
    paquet de silures
    paquet de carpes
    paquet de yara
    brochettes de petits poissons fumés enroulés.
    Machoiron à l'oseille
    Poissons salés aux aubergines
    Capitaine braisé
    carpe aux noix de palme
    aubergine à l'oseilleBouillabaisse de carpe
    carpe au chocolat


    Mes inspirations
    Filets de poissons pochés au vin blanc.Flanc d'oseille pygmées et leur crème roquefort
    saumon épinard écrasé de taros pile.
    Filets de poissons à la massanga
    Sole à la molvinoise
    Yara souffl
    é
    Marie Jeanne timbale
    Pirogue papa Yenot
    Escalope de yara au vin de palme
    Pirogue de yara
    Yara à la crème et muscadet
    Sardines grill
    és au vinaigre de Banylus

    Viandes

    Bouillon de poularde du village à la citronnelle, servi avec les ignames
    Queue de boeufs de boeuf fumés à la sauce de concombre ( ajoutez une petite crème la dessus .. vraiment délicieux)
    Gazelle aux malangas,
    Pangolin préparés à la tomate préparé à la façon maman marie Tchibanga
    Porc-épic à l'odika servi avec boulette de banane
    Sanglier au mudike
    civet d'antilopes
    cuisses d'antilopes
    antilope en daubes
    antilope farcies
    moutons

    Mes inspirations
    Le petit duc note dans sa purée de taro ( steack du ranch de la nyanga avec mousseline de taro).
    Le patron dans sa carpe blanche affairé parmi ses convives.






    Sanglier au mudike ( odika) chocolat indigène.
    1 gigot de sanglier de 2 kg
    2 gousses d'ail
    3 oignons
    piment
    sel
    poivre
    4 cuillerée de soupe de bikundu fraichement râpé
    Confection- Sanglier bikandu


    1. Passe le gigot de sanglier a la flamme puis grattez le, coupez le en morceau.
    2. Dans une casserole, faites revenir les oignons coupes, l'ail et le piment dans l'huile chaude.
    3. Ajouter le sanglier. Salez, poivrez couvrez a hauteur d'eau et laisser cuire a feu couvert pendant 1 h 30.
    4. Ajoutez le bikandu râpé
    5. Laissez cuire jusqu'à ce que la sauce d'odika soit épaisse
    6. Accompagnez ce plat d' un bâton de manioc

    Histoire

    Le terme bikandu , mwiba désigne les amandes de mangues sauvages servant à la fabrication de « ndog » couramment appelé chocolat local en raison de sa couleur et de sa texture. Ce chocolat est aussi appelé « Odika » par les peuples omiènè.




    Porc-épic à l'odika
    Ingrédients :

    1 porc-épic entier
    une branche de cèleri et de basilic
    un pot de yaourt d'odika *
    3 gousses d'ail
    2 tomates concassées
    1 oignon
    2 piments **
    sel, poivre
    huile de palme
    1 cube MAGGI ***

    Préparation :

    Coupez le porc-épic en grosses bouchées. Faites chauffer 3 cuillères d'huile de palme raffinée et mettez l'oignon émincé, puis les morceaux de porc-épic. Laissez mijoter 2 minutes, puis ajoutez les tomates concassées, le céleri et le basilic haché, ainsi que 3 gousses d'ail préalablement écrasées. Salez, poivrez et mettez le cube. Remuez le tout pour que la viande s'imprègne bien de la saveur des aromates.

    Versez un demi-litre d'eau, mettez un couvercle et laissez cuire à feu vif environ 1 heure. Pendant ce temps, râpez l'odika. Vérifiez ensuite que la viande est tendre et réservez un peu de jus de cuisson.

    Faites chauffer une cuillerée d'huile dans une poêle et griller l'odika à feu moyen. Lorsque l'odika est bien doré, ajoutez le jus de cuisson mis de côté et laissez cuire pendant 5 minutes. Puis, versez le contenu de la poêle dans la cocotte contenant la préparation précédente. Mélangez le tout et laissez mijoter 1 à 2 minutes. Rectifiez l'assaisonnement et c'est prêt.


    Servir ce plat avec l'accompagnement de votre choix, de préférence de la banane et du manioc.


    Soupe Velouté de maïs
    Pour 4 personnes. Préparation: 10 min. Cuisson: 15 min.

    Ingrédients

    300 g de maïs doux en grains
    2 blancs d'oeufs
    2 cuillerées à soupe de lait frais
    250 g de chair de crabe
    1 cuillerée à café de sel
    1/4 de cuillerée à café d'huile de sésame
    1 cuillerée à soupe de maïzena
    3/4 de litre de consommé de poulet





    Légumes

    Aubergines aux crevettes
    Feuilles de manioc à l'huile de palm
    e
    Feuilles de taros a l'ancienne,
    Tsara à l'ancienne ( feuilles de manioc à l'huile de palme)


    Mes inspirations

    (Aubergines soufflées
    Aubergines sauces pimentes
    Oseille survivor)



    Autres recettes

    Les accompagnement

    Boulettes de taros
    Boulettes d'ignames
    Boulettes de tibercules
    Boulettes de bananes
    patates douce
    Bananes plantins
    Ignames
    Manioc
    Casssada
    Bananes
    gratins d'ignames

    Desserts

    Gateau begnets
    Glace de papaye à la mangue
    Glace d'oranges
    Oranges en surprises
    Fruit de la passion aux piments
    Tarte Tchibangaise
    Purée de taro à la briarde
    papaye à la vanille
    papaye meringuée
    papaye flambée
    orange à la crème
    Bananes aux pistaches
    brioches
    Gâteaux au beurre aux baies et à la crème fraiche

    8 comments :

    1. Hi, I do believe this is an excellent website.
      I stumbledupon it ;) I will revisit yet again since i have book-marked it.
      Money and freedom is the greatest way to change, may you be rich and continue to guide others.


      Have a look at my blog post; faraday flashlights

      ReplyDelete
    2. Awesome post.

      Visit my web site http://blueboard.uky.edu

      ReplyDelete
    3. I like the valuable information you provide in your articles.

      I will bookmark your blog and check again here regularly.
      I am quite sure I will learn many new stuff right here! Good
      luck for the next!

      My blog :: goodwill online store

      ReplyDelete
    4. I am truly pleased to glance at this weblog posts which
      includes lots of helpful information, thanks for providing such information.


      Take a look at my web page :: http://www.branded2u.com/blogs/user/MeganAdame

      ReplyDelete
    5. An impressive share! I've just forwarded this onto a colleague who has been conducting a little research on this. And he in fact bought me breakfast because I discovered it for him... lol. So allow me to reword this.... Thanks for the meal!! But yeah, thanx for spending some time to discuss this subject here on your site.

      Have a look at my weblog - ummss.org.au

      ReplyDelete
    6. That is very attention-grabbing, You are an overly skilled blogger.
      I have joined your feed and stay up for seeking extra of
      your great post. Additionally, I have shared your website in my social networks

      Review my web-site; goodwill Online Store

      ReplyDelete
    7. This comment has been removed by a blog administrator.

      ReplyDelete
    8. I drop a leave a response whenever I like a post on a site or I have something to add to the discussion.

      It's triggered by the sincerness displayed in the article I browsed. And after this post "Liste des recettes". I was actually excited enough to drop a commenta response :) I actually do have 2 questions for you if you tend not to mind. Could it be simply me or do some of these remarks appear like they are left by brain dead individuals? :-P And, if you are posting at other places, I would like to keep up with you. Would you list every one of all your shared sites like your Facebook page, twitter feed, or linkedin profile?

      my site ... Juice breville 800 Juicer

      ReplyDelete