Pas d'eau potable à Mouila et sa périphérie, dans le sud du Gabon

Les populations de Nombakélé et de Doghou, bourgades situées aux alentours de Mouila (450 km de Libreville), capitale provinciale de la Ngounié (sud), suite à la défectuosité des pompes hydrauliques, d’une part, et de la baisse de la pluviométrie dans la région d’autre part, éprouvent depuis un certain temps de nombreuses difficultés à accéder à l’eau potable, a constaté GABONEWS.

En effet, les deux pompes installées par le programme national d’hydraulique villageoise, du fait des problèmes mécaniques, sont hors d’usage et, Pangou, le principal cours d’eau qui a toujours alimenté les populations riveraines, est au bord de la sécheresse suite la faible pluviométrie constatée dans la région cette année.

Du coup, à défaut de recourir aux quelques puits qui ont été creusés et aménagés et mis à la disposition de la communauté, les populations, particulièrement celles de Nombakélé, sont obligées d’emprunter des véhicules pour aller faire le plein des récipients à Mouila qui est situé à 5 km de leur village.

Les habitants de cette contrée qui vivent mal cette situation, comme l’a exprimé M. Moukoko, directeur de l’école protestante de Nombakélé, souhaitent que dans les chantiers qui seront retenus dans le cadre des fêtes tournantes de l’indépendance, que doit abriter la province, celui de l’extension du réseau de distribution d’eau potable de la commune y figure.

Source : Gabonews

No comments :

Post a Comment