LES SECRETS DE LA BEAUTE D'AUTREFOIS

Avoir des gales, teignes ou un corps déshydraté ou une mauvaise odeur corporelle étaient considérés comme un signe de laideur, l'hygiène corporelle passait avant tout.

L'huile du fruit du mwabi était utilisée dans certain soins pour soigner les gales, les teignes ou encore fractures ou foulures.

Les punu utilisaient pour la savonnerie de l'huile de noix des palmiers mélangée avec les cendres des végétaux épluchés tels que la banane, cannes à sucre sauvage ou la coque du fruit dipanzi.


Le maningou cette huile est obtenue après avoir bouilli les noix de palmes dans une marmite jusqu'à évaporation de l'eau, très utile pour les soins cosmétiques.

No comments :

Post a Comment