La personnalité Punu 2010


L’idée du "Great Man" de l'histoire est généralement attribué au philosophe écossais Thomas Carlyle, qui a écrit que «L'histoire du monde n'est fait que de la biographie des grands hommes."

Dans la société punu il existe le cercle des Ivunde, classe des grands hommes sages.

La personnalité punu de l'année n'est pas un concours de popularité, mais juste un outil honorifique pour récompenser les efforts des uns et des autres. Dès qu’on choisit cela veut dire que d’autres personnes auraient pu figurer dans cette liste.

Colette Moudouma a été choisi comme personnalité punu de l’année 2010, sur la base de sa lutte contre la corruption. Ladite dame, nommée Colette Moudouma, présidente de l'association Toumanguianou (Essayons voir en langue Yipunu), peut être considérée comme l’Eva Joly du Gabon (pour sa lutte) dans le combat éthique.

Le « boutou » qui caractérise l'esprit de grandeur punu, anime Colette Moudouma dans sa lutte quotidienne.

Elle a un esprit de dignité et d'ouverture", "discrète, belle, intelligente, et battante, pour le combat qu'elle mène: celui de la liberté, de la justice et le bien être de tous.!"

Nous savons l’importance que peut jouer les femmes dans la société, comme disait Montesquieu: « Quand les valeurs de la femme déclinent, la société entière décline ».

Elle a tenue une série de conférence à travers l’ensemble des régions de la Ngounié et de la Nyanga selon l’AGP.

Lors de ses multiples animations publiques, elle ne cessait de dire :

’’Nous savons la gymnastique qu’il faut faire pour obtenir un poste budgétaire dans notre administration. Souvent, les jeunes candidats au recrutement dans l’administration publique sont obligés de verser des sommes importantes d’argent’’.

De plus, demandait avec une voix pleine de ferveur et de détermination qu’il était temps ou pour chacun de nous de dire non à la corruption.

D’après notre Eva joly: “cette gangrène engendre la désaffection, le désabusement débouchant très souvent à l’instabilité des régimes au pouvoir”.

Au regard des événements actuels à savoir : la corruption toujours grandissante et impunité, , mais également de la mauvaise gestion depuis le temps des indépendances, du patrimoine commun des gabonais. En effet, force est de constater que “le Gabon occupe actuellement la 110ème place, selon L’ONG Transparency International a pour un indice de 2.9.confèrent une régression significative de 4 places sur l’année précédente”.

Le combat légitime de Mme Colette Moudouma contre la corruption dans tous les secteurs de la société gabonaise, est très louable et difficile. C'est pourquoi,de façon unanime, nous l'avons désigné comme la personnalité punu de l'année 2010 car elle symbolise " le courage et l'espoir".

Mais comme le signifie le nom de son association, espérons que sa lutte portera des fruits escomptés et que le Gabon sera libéré de ses criminels patrimoniaux.

Elle a été citée par différents organes de presses l"Agence presse" et d'autres journaux internationaux tels que "Nouvelle Afrique" ou Midipress"," infos-Gabon".


1 comment :