L'ectricité de la Nyanga et la Ngounié: Solutions.

La Ngounié et la Nyanga a une capacité 5.5 MW ce réseau hydroélectrique est le moins dense. Deux réseaux MT 20kv alimentent Ndende et Lebamba, ht 63KV. Le RIC de la vallée de la Louetsi est d'environs 18.14 GWh soit seulement 2% de la production nationale.

Tandis que Port-Gentil tourne avec deux centrales thermiques turbines à Gaz de 50 MW, et une centrale diesel de 9MW. La puissance installée a été porté à 6.23 MW pour la centrale hydraulique de Bongolo et 2.7 MW à la centrale thermique de Mouilla. La solution serait de rechercher un nouveau investissement dans un nouvel ouvrage qui pourrait être Hydraulique ou gazier. Il existe pourtant des gisements gaziers aux larges de Ndindi et de Mayumba qui peuvent couvrir toute la région.

Des études en 1965 et 1966 ont étés pourtant menées pour accroître cette capacité dans le but de développer des industries minières et forestières et valorise les richesses du massifs du Mayombe.

Les études de 1965 et 1966 donnaient Sindara 150 MW en puissance installé, et en Productible garantie 770 GWh,Ouyama 26,3: et en Productible garantie 200GWh ,Irungu 2MW;et en Productible garantie 11GWh.

Les travaux étaient prévus pour une durée de 5 ans et s'acheveraient en 1971, donc aujourd'hui on ne parlerait plus des coupures d’électricités dans la région. Le sud devenant la même un pôle économique important,avec son port en eau profonde, mais avec l’arrivée du président Albert Bongo tous les projets se verront soient annulés ou simplement détournés en faveur de sa province.

La province de la Ngounié et la Nyanga accusent par la même un retard de 40 ans due à la mauvaise volonté politique.

Pour paraître à l"immédiat il faut installer des centrales thermiques fonctionnant au gaz naturel c'est pratique et moins onéreux avec une capacité d'au moins 24 MV pour chaque ville. Cette réflexion répond au fait que Mayumba et Ndindi produit des Gaz naturels et que ce n'est pas une contrainte pour trouver ses matières et le prix du Gaz n'est pas élevé comme le fioul et le Gazole.

Dernière recommandation donner ce projet aux chinois cela reviendrait moins onéreux. En plus ils sont très avancés dans ce domaine. Cela ne remets pas en cause les autres chantiers d’électricité de la région car il faut au moins 500 MV pour faire tourner les entreprises dans la région et le port en en eau profonde de Mayumba.

No comments :

Post a Comment