Quand une école ferme c'est un village qui meurt..

Une école ferme ses portes faute d’élève à 17 km de Mouila


IDOUMI, 17 km de Mouila (AGP)- Une école primaire est restée depuis la rentrée des classes (mi-septembre) les portes fermées faute d’élèves à enseigner à Idoumi , un village situé à 17 km de Mouila, capitale provinciale de la Ngounié (sud).


Depuis le mois de septembre, cette école publique construite il y a un peu plus d’un an et géré par le conseil départemental de la Douya-Onoye, n’a reçu aucun élève.

En 2010, l’unique instituteur affecté dans cet établissement s’était contenté de faire cours à ses enfants, les habitants du village ayant préféré les écoles des localités environnantes.

Dans ce village, où la population est plutôt vieillissante, la plupart des fonctionnaires affectés n’y résident pas. Ce qui a poussé les villageois à installer leurs progénitures dans les localités où elles peuvent bénéficier des services sociaux de façon régulière.

No comments :

Post a Comment