Les differents types de Raphia chez les punu

Les différents types de Raphia chez les punu sont:
  • ngombu:  pièce de raphia tissé formée de plusieurs lés(morceaux de raphia),cousus ensemble. Le ngombou est un pagne raphia de qualité supérieur, semblable à la soie, doux mélangé avec les fibres d'ananas les anciens fabriquaient mêmes les toiles moustiquaires avec cela.
  • massieli est un pagnes de raphia patchwork.
  • ndengui est un pagne de raphia patchwork

La fonction sociale


Il existait plusieurs sortes de raphia punu. Le raphia ngombu était utilisé lors des danses, l'habillement des danseurs de masques, les mariages , les occasions funèbres  et servait aussi comme valeursd’échanges.

Généralement  le nouveau née était enveloppe dans un tissu de raphia, les jeunes initiés aussi portaient le raphia.

Selon Phylis Martin ,dans le royaume de Loango\e  seulement l’autorité en place et les anciens pouvaient porter des magnifiques costumes de raphia, il était interdit de les porter ou de les vendre à des personnes sans l'autorisation du souverain. Tout ce qui trépassait cette lois était punis. Il produisait un pagne de raphia appelé panos nsambe.

On enterrait autrefois le défunt dans un long drap de raphia et la qualité de ce tissu dépendait de la richesse de la famille et celui du défunt.

Le raphia était  très développé autrefois, il y avait  des modèles très sophistiqués, avant qu'il ne décline au profit des importations des pagnes européens et d'indes dès le XVIe siècles. 

Le tissage du raphia était une activité masculine. Il existe le raphia ordinaire ngombu, le raphia que portait les chefs fumu le maghène ou  ntango ( nta: pagnes en bantou, et Ngo abréviation de panthères, raphia  panthères),  le raphia pour les riches, le ndengui et le massieli. Il y avait aussi le pagne raphia  très fins de grande qualité (dubongou) et le pagne raphia en velours mélangé avec les fibres d'ananas..

La confection du raphia que portait les hommes se différenciaient de celui  des femmes.

Chez les punu la plus petite unité de raphia est  dubongu, c’est l’équivalent du tsulu chez les téké et du lubongo chez les kongo. Le petit carré  mesurait approximativement 40 x 40 cm ou de
50 à 60 cm.

Les motifs et symboles

Les  motifs étaient  généralement divers,  il y avait les motifs qui ressemblent à ceux des scarifications  punu, les motifs qu'on trouvent dans les  nattes comme tsasse, mussande, bibaga, itsindi, niambe. Le motifs du triangles, des points, réseaux de losanges etc...

Certains pagnes de  raphia étaient très  rares et  porter par les chefs avaient les dessins de certains animaux  des contes par exemple l' éléphant,l'antilope(la ruse et l'intelligence) chimpanzé, le mamba noir(muduma), le mamba vert(mubamba), l'hiippopotame (mfubu), l'aigle(Mbire), la civette(Nzobu, celui qui apporte la fertilité d'un sol et augment la production agricole), Silure(Ngole, pour la pêche ), hyène(Miyinzi, pour la chasse),panthère(Maghène pour la chasse, la bagarre et la marche)... On
peut ajouter les animeaux  totemiques de chaque clan aux pagnes taphia..
Clans
Totems
-badû:mb i
la mangouste
(yitsalâla j bitsalâla)
-bajê:ngi
le perroquet
(kusu j bakusu)
-buj a 1a
lapanthère
(mayêna j mayêna)
- bumwe 1 i
l'aigle blanchard
(mbria j bambira)
-d i bâmbakad i
la souris
(guya j baguya)
-d i j aba
la tortue
(yibonga j bibonga)
-dikâ:nda
l'éléphant
(nzayu j banzayu)
-minzû:mba
le gorille
(yibûbu j bibûbu)
-nd î:ngi
le crocodile
( ng â:ndu j ba ngâ:nd u)

Il y avait aussi les motifs géométriques tels  que le triangle, le losange, les lignes ondulées, double triangles, le cercle. Les motifs et couleurs se différenciaient d'une localité a une autre, de sorte que le pagne  raphia de Mouila se différenciait de celui  de Moabi ou  de Tchibanga par les couleurs et motifs.



Illustration pièce Kuba


LES COULEURS

Les couleurs obtenues sont : deux sortes de rouge, noir, violet, jaune d'or, que l'on combine à la trame naturelle de la pétiole du palmier raphia en motifs géométriques.Teinté de quelques franges de fibre rouge, il est réservé aux dignitaires.Le raphia prenait le nom d'un animal en fonction de la couleur de certains franges de fibre.

Pour l'obtention des étoffes multicolores, les tisserands teintaient les fibres avant de les tisser. la couleur noire s'obtenait en faisant bouillir dans une grande marmite des espèces d'un cailloux noir vifs appelés Magogu que l'on ajoutait au fruit, feuilles et écorce d'un arbuste mumbucini alchorena cordifollia Mull. Arg.) auxquelles il fallait aussi adjoindre les écorces de noisetiers : mugumunu ( coulus edullis baill) le tout était pilé, mélangé à l'huile de palme et mis à bouillir dans une marmitte d'eau aux trois quart. Lorsque les fibres ont pris de la couleur on apportait la marmite et son contenu à la rivière. Là bas on procédait au lavage des fibres en frottant avec de la terre glaise avant de les rincer a grandes eaux. Enfin ils étaient mis à sécher au soleil avant de les tisser.


La couleur rouge pour autant demandait moins d'effort de travail car elle était entretenue à partir des fruits de l'arbuste dénommé ngunci-bamba (bixa-orellena L.) des noix de palmes mures crues et parfois un morceau de l'arbre de couleur rouge sang: isugu. le tout mis dans la marmite et bouillie l’opération de nettoyage était toujours la même sauf qu'on passait directement au rinçage sans enduire les fibres de terre glaise au préalable.

les tisserands passaient ensuite au tissage. La pièce d’étoffe tissée: dibongu; et l’assemblage de plusieurs d'entre elles donnaient ce qu'on appelait ngombu ; ndengi ou encore masieli. Pour arriver à ce stade l’opération duraient durant plusieurs jours.



ÉTOFFES
Le ndengui est l'étoffe de raphia chez les punu, composé de plusieurs petits rectangles de raphia.
Le ndengui sert à l'habillement, à la décoration, ameublement, couvre-lit etc. Du Chaillu remarque dans tout le Gabon les pièces de tissu, mbongos, dont sont faits les pagnes, ndenguis.




 Illustration pièce Kuba

LE PORT 

Le port du tissu se raphia était porté autour de la taille et parfois sur l’épaule comme signe de prestige.
Il y avait deux formes de  petits raphia et deux formes de longs raphias..



Illustration pièces Kuba


DESSINS
Yisibu na Tsyiesi, l"antilope


No comments :

Post a Comment