Quand les camerounais se preparent à l'offensive..

Ebolowa : Les producteurs se partagent les restes de semences du comice La place de fête de Nko’ovos à Ebolowa a servi le 06 avril dernier de cadre de lancement de la distribution des semences et plants offerts aux agriculteurs par le chef de l’état. Deux membres du gouvernement à savoir Jean Nkueté de l’agriculture et du développement rural, et Madeleine Tchuinté de la recherche scientifique et de l’innovation ont procédé à la cérémonie de lancement de la distribution des semences et plants à Ebolowa. Il s’agit d’une retombée pour les agriculteurs suite au comice agropastoral d’Ebolowa. Entre autres présents offerts au chef de l’état, le ministère de la recherche scientifique et de l’innovation à travers l’institut de recherche agronomique et de développement (IRAD) lui en a fait un don de toutes les semences et plants qui étaient apprêtés pour le comice agropastoral d’Ebolowa. Paul BIYA à son tour a offert son don évalué à 100.000 plants aux agriculteurs Camerounais. La cérémonie du lancement de la rétrocession de ce matériel végétal aux agriculteurs des différentes régions du pays, explique la difficulté d’accès à la semence de bonne qualité. Pour les 523 bénéficiaires de la région, c’est une piste à explorer pour l’amélioration des rendements agricoles. Selon Mbida Georges bénéficiaire venant de Mengong, l’intention est bonne, il reste le suivi sur le terrain. Pour cette remise symbolique, 3 bénéficiaires ont été choisi par département, et les autres y sont rentrés avec des bons à enlever pour les prochains jours. ebolowa nkueta tchuente semence don biya Dans l’ensemble, les bénéficiaires de la région du Sud vont se partager 400 kg de semences de maïs, 300 kg de semences de riz, 2000 orangers, 400 manguiers, 200 plants de safoutiers, 250 plants d’avocatiers, 1500 plants de cacaoyers, et des plants de citronniers. ebolowa_nkueta_tchuente_semences_don_sac Selon Jean Nkueté cette cérémonie traduit l’importance de la semence de bonne qualité dans la production agricole. En ce début de campagne agricole, les agriculteurs doivent valoriser ce don, afin que l’impact soit ressenti par l’accroissement et l’amélioration des rendements. Pour la patronne de la recherche scientifique et de l’innovation, pour qu’une agriculture émerge, il faut la semence améliorée de haute performance. La recherche a pris la mesure de la difficulté, et ses structures de recherche s’attèleront à l’encadrement des agriculteurs, afin qu’on puisse ressentir une amélioration jusque dans les villages. Elle en appelle chaque Camerounais à produire même autour de son habitation pour sa consommation. L’IRAD s’est senti rehaussé, car son travail qui est d’apporter des améliorations dans la qualité des semences va enfin atteindre les utilisateurs qui sont les paysans. ebolowa nkueta chuente semences don symbole ebolowa nkueta chuente semences don symbole

No comments :

Post a Comment