Ndendé est tombé

Libreville, Lundi 16 décembre 2013 (Infos Gabon) – L’Union du Peuple Gabonais (UPG, opposition), parti du défunt opposant Pierre Mamboundou, a perdu la Commune de Ndéndé et le département de la Dola à l’issue des élections locales du 14 décembre 2013 au profit du Parti Démocratique Gabonais (PDG, au pouvoir), qui est arrivé première position dans 10 bureaux de vote sur 12.
Restés depuis des années dans le camp de l’opposition notamment l’UPG, la ville de Ndéndé et le département de la Dola (Province de la Ngounié, sud du pays) sont tombés aux mains du PDG avec 11 conseillers municipaux sur 19 sièges que compte la commune, ont rapporté plusieurs sources sur le terrain.
L’UPG sort avec 8 conseillers après une élection très serrée, explique une source proche de la Commission électorale autonome et permanente (CENAP) locale.
« Les scores étaient serrés entre les deux formations politiques. La différence était parfois de 20, 30 voir 40 voix lors du dépouillement des urnes », rapporte la source.
Signalons que parmi les élus de l’UPG figurent la veuve Augustine Mamboundou, née Balouki et Bruno Ben Moubamba, le chargé en communication et porte parole du parti.
Au niveau du département, le PDG a récupéré tous les 17 sièges de conseillers.
L’UPG, qui conteste déjà ces résultats, compte initier des actions politiques et judicaires pour restituer la vérité.

Sources: Infos Gabon

No comments :

Post a Comment