Editorial Mai

Certains pensent que la beauté « Nous la reconnaissons quand nous la voyons—plus ou moins». Les philosophes l'encadrent comme «une équation morale. Ce qui est beau est bon, disait Platon. Les poètes la décrient comme élevé. « La beauté est la vérité, vérité est beauté, » a écrit John Keats, bien qu'Anatole de France pense que « la beauté est plus profonde que la vérité elle-même ».

La science examine la beauté et prononce le théorème « La beauté est la santé, » un psychologue me dit. Un panneau d'affichage disant « je suis sain et fertile. Je peux passer vos gènes ».


Un rocher dans le tombeau du Ptahhotep le noble égyptien, qui a habité autour de 2400 av. J.-C., le montre en train de prendre une pédicurie. Cléopâtre des crayons à yeux, fait des minéraux de sol-augmente.

L'amour d'apparence était éminent parmi les punu au XIX siècle comme Paul Belloni Du Chaillu l'avait constaté, les punu pour ce rendre beau s'arrachaient même les deux incisives de la bouche. Les femmes étaient propres et braves.

Aussi, Il n'y avait rien plus sérieux que quand nos mamans dans la matinée prenait leurs toilettes.

No comments :

Post a Comment