La chimie des couleures chez les punu



Pour l'obtention des étoffes multicolores, les tisserands teintaient les fibres avant de les tisser. la couleur noire s'obtenait en faisant bouillir dans une grande marmite des espèces d'un cailloux noir vifs appelés Magogu que l'on ajoutait au fruit, feuilles et écorce d'un arbuste mumbucini alchorena cordifollia Mull. Arg.) auxquelles il fallait aussi adjoindre les écorces de noisetiers : mugumunu ( coulus edullis baill) le tout était pilé, mélangé à l'huile de palme et mis à bouillir dans une marmitte d'eau aux trois quart. Lorsque les fibres ont pris de la couleur on apportait la marmite et son contenu à la rivière. Là bas on procédait au lavage des fibres en frottant avec de la terre glaise avant de les rincer a grandes eaux. Enfin ils étaient mis à sécher au soleil avant de les tisser.

La couleur rouge pour autant demandait moins d'effort de travail car elle était entretenue à partir des fruits de l'arbuste dénommé ngunci-bamba (bixa-orellena L.) des noix de palmes mures crues et parfois un morceau de l'arbre de couleur rouge sang: isugu. le tout mis dans la marmite et bouillie l’opération de nettoyage était toujours la même sauf qu'on passait directement au rinçage sans enduire les fibres de terre glaise au préalable.

Pour faire un Ndengui (un pagne) on cousait ensemble plusieurs bongo ou dibongou ou carrés de toile raphia dont certains échantillons sont tramés de fiches teintées à la poudre de bois rouge ou par décoction d'une graine colorante ou noircies par rouissage ou décoction de feuilles et même d'un métal ferrugineux .

Les couleurs obtenues sont : deux sortes de rouge, noir, violet, jaune d'or, que l'on combine à la trame naturelle de la pétiole du palmier raphia en motifs géométriques ... Ce tissu servait de pagne, on pouvait également en faire des moustiquaires, il servait également de valeur monétaire.

Les couleurs en Yipunu:
-Dusièmu: jeaune
-Dumbiri: gris sombre
-Bènge: rouge ou jaune(par comparaison)
-Dumbulu: vert
-Vème: blanc
-Pinde: noir
-Dumukwélèngi: bleu
-Dumabènge: violet
-Riri: rouge vif
-Fubiri: sombre
-Viva: éclatant, 


Munuawu mukangami, ni tsiguli Michel  yiri Mupunu é koti mussiru ake palè, a djabe miri na maghadje, a djabe bibulu bi mambe na bi dissimu, é ghénguissi Nzambi na butambe nane mambe ma nu koku. 
* DUSIEMU(jaune) mba siému, mwiri bé nénguili mwambe bengue;
* DUMBIRI(gris sombre) mba dupindu du nfule; * BENGUE(rouge) mba make ma mwiri bé néguili mughubi; 
* DUMBULU(vert) mba tsale tsi tsoli bé nénguili mbulu koku,
* DUMUKWELENGUI(bleu) mba tsale tsi tsoli bé nénguili mukwéléngui; 
* DUMABENGUE(violet) mba dughadji bé nénguili tanguemine; 
* RIRI(rouge vif) mba issiève na nzadji, mwiri wi buri milunde mivu riri; 
* FUBIRI(sombre) mba yinde, mwiri u pinde fioo; VIVA(éclatant) mba dughadji du kumbe kalu;
* VEPERE(blancheur) mba make ma mwiri bé nénguili nzanzele; 
* FIOO(noir foncé) ta dupindu du ma varilè; 
* DUDUKABOGNU(multicolor) mba vingu kalu dji dukabognu;
* DUKUGHE(rose) mba tsale tsi tsoli bé nénguili kughe; 
* DUKAMBEGHADJI(marron) mba kambeghadji mu mambe.

 

No comments :

Post a Comment