Mwane pa aska lame ntsale aredjabi i itedji iwudji
Diambu O murime mbatsi didjombi. La pensée dans l’esprit de l'autre est insondable. C'est une véritable forêt impénétrable.
Nsime kodu agha iburu!
Ditudji agha inombu !! 
kari na divoghi aghé komi !
Mughétu ibande i nghage.
Mudjambe funu ngane . La rivière n'est le parent de personne
Modji bwali gwivul munu
Nyambi âne missu mane
Nganghe muvinge ibedu, 
Tul-tul ama gwenze ngandu, imane bilime ak bok djiandi.  
diloulou a kal mate aghe libini malou; doubamb a kal sakem aghe libini dirahu; mwan a kel neghe aghe libini tadje na ngoudjiandi: cest a dire : il est interdit d'oublier ses origines....cest pourquoi, un morceau de bois dans l'eau ne deviendra jamais caiman. alors........
Dissumbu di mukurungagni dima mane banang
kari djivu na muyile djighe lobughi mudji 
Nongu igume,Ilombi diambu
Dikate di muane di kale ussakme diro vio di tadji
Boubale bou mwane boukale roghe bou gho vighe a bou tadji. ( le pere reste le père ).
Direinde katsiagu, mughumbi katsi bangaane. ( nous avons pas a choisir les parents de par leur position sociale).   
Tsuv ama wel na dwal; mutu tsing ak wel na mutu nandi "L'ongle pertmet d'appré"cier la maturité de la calebasse tandis que l'être humain se forge au contact de ses semblables.
Dukabognu pa ma nune é nu ma bégni ma bane ( tes parents ont fait pr toi mais quand tu travail, c'est à toi de faire pour eux en un mot occupe toi d'eux.
"Awa tsane va kul mudji, awa dijiab muroghu mbidji".Celui qui est assis a cote du foyer c'est celui qui connait le bruit de la marmite, Celui qui vit cote de quelqu'un est celui qui connait ses habitudes.
Kocu buse ivange mutu ivuni.mwane buse ndongi tsukme diambu
madjab a recmil dibandu muéndou pindze= si la rivière est tordue , c'est parce que elle a voulu marcher seul
           

No comments :

Post a Comment